Je vous souhaite d’être follement aimée


sam. 24 nov. 2018   17h

Réalisation
Ounie Lecomte
Pays
France
Année
2016
Langue
VO français
Format
DCP
Durée
92'
Avec
Céline Sallette
Anne Benoit
Francoise Lebrun
Distribution
Cycle

Mois des adopté·e·s
suivi de la pièce radiophonique "Adopter ses origines"

sam. 24 nov. 2018, en présence de l’association Espace A


Elisa, kinésithérapeute, part s’installer avec son jeune fils Noé à Dunkerque, ville où elle est née sous X et a ensuite été adoptée. Elle engage des recherches sur son passé qui l’obsède et tente de retrouver sa mère biologique, mais celle-ci souhaite rester inconnue. Elisa ne renonce pas à se confronter avec le passé et le hasard bouleverse son chemin.

Après son premier long-métrage traitant d’une jeune fille coréenne placée à l’orphélinat, Ounie Lecomte interroge à nouveau son parcours en tant qu’adoptée à travers un film qui, quelque part, raconte la suite de son histoire et surtout la quête identitaire d’une femme.

je vous souhaite d'être follement aimée ounie lecompte spoutnik cinéma

je vous souhaite d'être follement aimée ounie lecompte spoutnik cinéma

je vous souhaite d'être follement aimée ounie lecompte spoutnik cinéma

Suivi d’une séance d’écoute:

Adopter ses origines
Amanda Jacquel, France, 2017, 28′, pièce radiophonique

Je suis un arbre qu’on a déraciné puis replanté. Mon rempotage à moi a déjà donné une autre source au terreau de mes racines, une source qui coule désormais à l’Ouest du sous-continent indien. Et à l’Est de la France, dans les Vosges. Pourtant je ressens l’Inde jusqu’au bout de mon feuillage…

L’idée de cette création sonore est de revenir sur l’adoption comme déracinement. Sur ces racines inconnues qui sont pourtant omniprésentes, sur notre visage ou en nous. J’ai toujours eu l’impression de me faire rattraper par mes origines: dans mes souvenirs, en pensées, dans le regard des autres sur moi, dans mon propre regard face au miroir et que mon reflet ne me fait reconnaître rien que je ne connaisse… Hormis de nombreux points d’interrogation.

– Amanda Jacquel

crédit music: ©Susheela Raman & Barmak Akram (« l’Ame Volatile »)

Mois des adopté·e·s

Durant le mois de novembre, le Spoutnik propose un cycle de projections et d’autres événements sur le thème de l’adoption internationale en collaboration avec Amandine Gay. Dans ce cadre nous nous associons au Festival Les Créatives pour la Table ronde: Adoption internationale, la parentalité est politique ainsi que pour la projection de Une vie toute neuve de Ounie Lecomte, réalisé à partir des souvenirs et des documents en possessions de la réalisatrice qui a été elle-même adoptée en Corée du Sud par une famille française. Nous sommes ravi·e·s d’accueillir le Paraponera Festival – projet antiraciste et décolonial en mixité organisé par Outrage Collectif – pour deux projections: Mercy Mercy: A portrait of a true Adoption de Katrine W. Kjær qui suit le processus d’une adoption des deux côtés de la planète au cours des quatre années difficiles et le film d’animation Couleur de peau: Miel pour un ciné-goûter en présence du réalisateur Jung.
L’association genevoise Espace A – lieu de soutien, d’information et de référence pour les personnes concernées par l’adoption et l’accueil familial – accompagnera de nombreuses projections afin d’ouvrir le débat après les films.

En novembre, en Suisse, en France en Belgique et au Québec, le Mois des Adopté·e·s sera lancé dans l’espace francophone et d’offrira l’occasion aux personnes adoptées de s’exprimer et se représenter en leurs termes aux yeux du grand public.
Cette réappropriation tant symbolique que physique de l’espace créatif et de l’espace public offrira une possibilité de recentrer les conversations des adopté·e·s au cœur même des sociétés où elles évoluent d’ordinaire en marge. Au-delà d’une légitimation des œuvres et des artistes présentées, le Mois des Adopté·e·s ·s créera une véritable opportunité de dialogue entre des mondes qui fonctionnent d’ordinaire en parallèle: il ne s’agit plus de se contenter de représenter l’adoption de façon abstraite mais d’imaginer, créer et expérimenter ensemble, l’hybridité culturelle propres à nos existences de personnes adoptées.
– Amandine Gay

adoption mois des adopté·e·s cinéma spoutnik


Prochainement

La Flor – Partie 4

le film labyrinthique de Mariano Llinás

dim. 24 mars, 19H

Depuis Mediapart

sortie

lun. 25 mars, 20H30

Depuis Mediapart

sortie

mar. 26 mars, 20H30

L’Époque

sortie

mer. 27 mars, 20H30

L’Époque

sortie

jeu. 28 mars, 20H30

SAUCE FESTIVAL

carte blanche à Sharivari
performances audiovisuelles

ven. 29 mars, 22H - 3H30

SAUCE FESTIVAL

carte blanche à Calm Class
performances audiovisuelles

sam. 30 mars, 21H-4H

La Flor – Partie 4

le film labyrinthique de Mariano Llinás

dim. 31 mars, 19H

L’Époque

sortie

lun. 1 avril, 20H30

L’Époque

sortie

mar. 2 avril, 20H30

L’Époque

sortie

mer. 3 avril, 20H30

Lina Mangiacapre: Artiste du féminisme

présentation de b-side feminism, a transcription marathon
entrée libre

jeu. 4 avril, 19H

L’Époque

sortie

ven. 5 avril, 20H30

Let me be your band

Films de Minuit
carte blanche à Jérémy Chevalier
entrée libre

ven. 5 avril, 23H30

La Flor – Partie 1

le film labyrinthique de Mariano Llinás

sam. 6 avril, 19H

La Flor – Partie 2

le film labyrinthique de Mariano Llinás

dim. 7 avril, 19H

A bread factory – Partie 1: ce qui nous unit

sortie

lun. 8 avril, 20H30

A bread factory – Partie 2: un petit coin de paradis

sortie

mar. 9 avril, 20H30

A bread factory – Partie 1: ce qui nous unit

sortie

mer. 10 avril, 20H30

Re-program, AFC Belgrade: the 4th generation

courts métrages

jeu. 11 avril, 20H30

Programme présenté par le curateur Milan Milosavljević

A bread factory – Partie 2: un petit coin de paradis

sortie

ven. 12 avril, 20H30

Modesty Blaise

Films de Minuit
carte blanche à Max Jacot
entrée libre

ven. 12 avril, 23H30

La Flor – Partie 3

le film labyrinthique de Mariano Llinás

sam. 13 avril, 19H

La Flor – Partie 4

le film labyrinthique de Mariano Llinás

dim. 14 avril, 19H

A bread factory – Partie 1: ce qui nous unit

sortie

lun. 15 avril, 20H30

I diari di Angela – Noi due cineasti

en collaboration avec le centre d'Art contemporain Genève
entrée libre

mar. 16 avril, 19H

en présence de Yervant Gianikian, suivie d’une conversation avec Jean Perret

A bread factory – Partie 2: un petit coin de paradis

sortie

mar. 16 avril, 20H30

Théâtre de l’espérance + Kick that habit

30 ans à L’Usine - partie 1, état d’urgence

mar. 23 avril, 20H30