Tempête d’images

De Beeldenstorm


jeu. 8 mars 1990   20h15

Réalisation
Johan Van der Keuken
Pays
Pays-Bas
Année
1982
Langue
VO néerlandais
Format
16mm
Durée
85'
Cycle

en présence de Johan Van Der Keuken

jeu. 8 mars 1990, Présence du réalisateur


La voie Lactée, ainsi s’appelle à Amsterdam, une laiterie désaffectée transformée en un centra multi-média et foyer de contre-culture. Noirs américains ou des Antilles, Wintis du Surinam, Asiates, babas-cool, rockers, punks ou Lumpen, toutes les minorités ethniques et culturelles peuvent se retrouver, s’exprimer, communiquer, vivre ici. La voie Lactée organise des fêtes, des bals, des concerts, des spectacles.

van der keuken spoutnik tempête d'images

 

Marquant une première dans la vie culturelle genevoise, l’ESAV, le cinéma Spoutnik, les activités culturelles de l’UNI er Fonction : Cinéma ont décidé de mettre en commun leurs moyens afin de présenter le travail de Johan Van der Keuken.

Johan Van der Keuken, cinéaste documentariste hollandais, est né à Amsterdam en 1938. Sa passion pour la photographie qu’il décrit dans son premier film « vacances d’un cinéaste », sera à l’origine de la construction d’une œuvre.
« La caméra de JVDK ne survoles pas, sûre de son savoir, elle tâtonne, s’oriente, bute. Moins, œil idéal qu’instrument de contact et d’exploration, à la manière du bâton des aveugles. Cette attitude se repère d’emblée dans l’écriture, la forme des films de JVDK, a un certains tremblement, dû, moins au fait qu’il porte lui-même sa caméra, qu’à son incertitude sur ce qu’il faut filmer.
Ainsi procède-t-il par approximations, certain de ne pas montrer le tout, certain de rater quelque chose. Ces approximations se ressentent aux déplacements d’appareils parfois brutaux. Ces sauts, ces ratés, contreviennent fondamentalement à certains principes grammaticaux du cinéma, du cinéma ou la caméra est en avant sur les personnages. » F. Albèra

Voir le programme de Johan van der Keuken

Article JVDK dans le journal « drôle de vie »