Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/65ae49b02edc850f2a828691743cfaa6/web/wp-content/themes/spoutnik-2/app/controllers/Film.php on line 53



FESTIVAL BLACK MOVIE MERCREDI 24

FESTIVAL BLACK MOVIE 2018 - DU 19 AU 28 JANVIER 2018


mer. 24 janv. 2018   18h
Réalisation
Joël Akafou
Dieudo Hamadi
Norihiro Niwatsukino
Pays
Belgique
Burkina Faso
France
Japon
République du Congo
Année
2016
2017
Langue
ST français
Format
DCP
Cycle
Website

FESTIVAL BLACK MOVIE 2018

18H
Suffering of Ninko
Norihiro Niwatsukino, Japon, 2016, 70’, vost ang/fr

Un moine maudit attire irrésistiblement à lui hommes et femmes. Doit-il se confronter à sa séduction envoûtante pour la sublimer ? Pastiche d’iconographie érotique japonaise, mélange de prises de vues réelles et d’animation 2D.

g

20H
Vivre Riche
Joël Akafou, Burkina-Faso, Belgique, France, 2017, 53’, vost fr

Rolex le Portugais et ses comparses traquent sur la toile des femmes en quête d’amour en leur retirant un max de thunes : on appelle ça le broutage. Magnifiquement servi par la caméra de Dieudo Hamadi, Joël Akafou contribue avec pittoresque à la réflexion sur l’économie informelle et les dérives actuelles de l’internet.

g

22H
Maman Colonelle
Dieudo Hamadi, République Démocratique du Congo, 2017, 72’, vost fr

Colonelle Honorine, mère courage et gradée de la police, tente de rétablir la justice en luttant contre les violences sexuelles. Dieudo Hamadi démontre une fois encore sa capacité à filmer avec justesse le quotidien des plus démunis.

d

FESTIVAL BLACK MOVIE
DU 19 AU 28 JANVIER 2018

Vers l’infini et au-delà !

Une seule ambition : impressionner vos rétines avec du beau et grand cinéma ! Nous fiant à notre bonne étoile, nous avons traversé les 88 constellations dénombrées dans l’univers à la vitesse de la lumière, pour vous ramener le firmament du cinéma d’auteur 2018, en évitant météorites et astres noirs.

Composant la voûte céleste du programme, une rétrospective sélective de 11 films queer, Mauvais genre rétroqueer 18+, qui pioche parmi ceux présentés pendant les 18 ans d’existence du Festival. A cela s’ajoute une section Mauvais genre 2018 avec 8 films inédits autour des questions de genre et de sexualité.

Au détour d’une autre galaxie, un programme dédié aux femmes résistantes au pouvoir et aux violences dont elles sont victimes, proposera 9 films habités par des héroïnes remarquables.

D’autres personnalités courageuses du quotidien composeront le programme consacré à l’influence et aux conséquences néfastes du travail. Le salaire de la peur permettra la vision de 6 films autour de la question de perdre sa vie à la gagner.

Notre parcours galactique se poursuivra avec la filiation et toute sa romanesque problématique visitées dans le programme Toi aussi mon fils, à savoir 6 films épiques.

Virage à 180° pour la section de films de genre, focalisée sur la loi du talion : Sympathy for M. Vengeance, qui déclinera en 8 films les 1001 possibilités de rendre justice avec une cruauté très cinématographique. Enfin, la section A suivre offrira 8 films réalisés par certaines des plus grandes stars du cinéma d’auteur mondial, IFFR LIVE connectera le temps d’une projection 45 salles européennes, et les programmes animés du Petit Black Movie pour adulte scandaliseront les esprits prudes de la voie lactée.

5 tables rondes vous permettront d’extrapoler à partir des réflexions nées dans les salles obscures en présence d’invité·e·s spécialis·é·es dans les questions soulevées par l’esthétique queer, l’anthropologie de la mort, le féminisme, le cinéma au Burkina Faso ou encore les liens entre syncrétisme et psychiatrie.

Quant au Petit Black Movie, il déploiera son propre univers enfantin et poétique avec 44 films provenant de 27 pays et 3 ateliers tout au long du festival.

En quête d’apéros sous influence radiophonique ou de nuits prolongées, vous pourrez franchir la porte des étoiles et vous laisser happer dans le vortex du Xanadu, lieu central et éphémère du festival, où les cinéastes venu·e·s présenter leurs films, les délices culinaires et les DJ sets vous attendront pour stimuler vos sens. Et si vous croisez notre invité extra-terrestre, Boson, au détour d’une salle ou d’une fête, surtout ne retenez pas vos élans de tendresse à son égard et prouvez-lui que les Terrien·ne·s sont accueillant·e·s !

Ne craignez pas de perdre la notion du temps en profitant de ce trou noir ouvert par nos soins, pour 10 jours de rencontres, de paillettes, sous une pluie d’étoiles et de découvertes du plus beau cinéma du monde.

Maria Watzlawick & Kate Reidy

d


Prochainement

Quatre courts métrages très sonores

Son et Cinéma
Films choisis par Philippe Ciompi

mar. 10 déc., 20H30

en présence de Philippe Ciompi

Le Scaphandre et le papillon

Son et Cinéma

mer. 11 déc., 20H30

en présence de Philippe Ciompi

Écoute la salle obscure

Son et Cinéma
Diffusion de pièces sonores originales
Séance précédée par le vernissage de "dé|re|compositions" à l’espace Forde

jeu. 12 déc., 21H

Distant & Dialogue

Les Journées des Films Kurdes de Genève
17h apéro d’ouverture, 19h projections

ven. 13 déc., 17H

Se préparer pour être en retard & My Sweet Pepper Land

Les Journées des Films Kurdes de Genève

sam. 14 déc., 19H

Robin Minard, field recordings

Son et Cinéma
Présentation et diffusion deux pièces radiophoniques
Avec brunch

dim. 15 déc., 17H

en présence de Robin Minard

Je ne laisserai jamais dire que ce n’est pas la plus belle chanson du monde

En collaboration avec les éditions Cousu-Mouche et l’Association La Teuf
entrée libre, chapeau pour les artistes

lun. 16 déc., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mar. 17 déc., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mer. 18 déc., 20H30

Marché de fin d’année du Spoutnik

jeu. 19 déc., 17H

La nuit la plus longue pour des primés avec le Festival Animatou

Courts métrages
entrée libre

jeu. 19 déc., 19h

By repetition, you start noticing details in the landscape

Projection de courts métrages 16mm

ven. 20 déc., 19H

Expanded TV – Biblioteq Mdulair & Synkie

Performance audiovisuelle analogique

ven. 20 déc., 21H