Spit and Ashes


mar. 15 oct. 2019   20H30

Réalisation
Maria Beatty
Pays
Allemagne
États-Unis
Suisse
Année
2019
Langue
sans dialogues
Format
DCP
Durée
70'
Avec
Sadie Lune
Dion de Rossi
Lydia Lunch
Distribution

Cycle

Festival Everybody’s Perfect

mar. 15 oct. 2019, en présence de Dion de Rossi et plusieurs membres de l'équipe genevoise de post production


Suite à l’attaque d’un prêtre, une sage-femme se traîne entre la vie et la mort dans une forêt froide et désolée. Elle est découverte par la grande prêtresse qui la soigne par un rituel purificateur qui lui permet, dans sa convalescence, de se réapproprier son corps et sa sexualité. Les deux sorcières amantes se redonnent force et courage pour reprendre entière possession de leurs vies et écraser le pouvoir patriarcal.

Le film incarne toute l’histoire des violences faites aux femmes au nom de la religion, de la médecine et de la famille. La grande prêtresse représente la sexualité sauvage et le désir féminin insatiable comme le plus grand affront contre le pouvoir masculin. La sage-femme porte la voix et l’esprit de toutes les femmes qui ont cherché la connaissance de leur propre corps, mais qui ont payé de leur vie.

La réalisatrice Maria Beatty, pionnière reconnue du cinéma fétichiste lesbien, renoue avec l’érotique noir, genre qu’elle a initié avec une esthétique empruntée au cinéma muet. Avec la performeuse militante pro-sexe Sadie Lune, elle co-écrit un film qui va au plus profond des préoccupations qui l’avaient initialement amenées à faire du cinéma: l’exploration du désir féminin, la réappropriation du corps, le rituel réparateur.

Les scènes du film ont pour la plupart été tournée dans les extrêmes conditions d’un hiver de la région berlinoise. La post-production du film a été réalisée par plusieurs personnes de Genève, avec notamment Clem Gilliéron au montage, Fu et Emma Souharce pour la bande son originale, Daniel Maszkowicz pour le sound design, Philippe Ciompi au mixage.

spoutnik

spoutnik

spoutnik

Festival Everybody’s Perfect

Everybody’s Perfect – Geneva International Queer Film Festival – met en lumière les thématiques liées aux identités de genre et à l’orientation sexuelle. Il est l’unique festival de cinéma LGBTIQ (lesbien, gay, bisexuel, trans*, intersexe et queer) de cette ampleur en Suisse romande. Désormais annuel, sa 6e édition se tiendra du 11 au 20 octobre 2019 aux Cinémas du Grütli, à Genève.

Everybody’s Perfect propose une programmation exigeante, axée sur la qualité des regards d’auteur·es, l’amour du cinéma, la diversité des expressions et l’engagement pour les droits humains. Dans un contexte socio-politique global où, malgré des progrès certains, des individus issus des minorités LGBTIQ subissent toujours incompréhensions, discriminations et répressions, la présence d’un festival de cinéma est en soi un acte militant. Cet engagement se fait par le filtre de la culture!

Une soixantaine de films internationaux, de tous les genres, y sont projetés, autour de débats et de nombreux·ses invité·es, cinéastes, actrices·teurs, expert.es, etc.. Le 7e art y côtoie le théâtre, la danse, la performance, la peinture, la photographie et naturellement les fêtes. Everybody’s Perfect est un festival vivant. Il met un point d’honneur à partager expériences, idées et créations, à inviter le monde à discuter ensemble et à créer des rencontres.

Au Spoutnik, nous accueillons la grande première de Spit and Ashes de Maria Beatty – que le Spoutnik affectionne particulièrement – film dont la post-production a vu la participation de plusieurs personnes de Genève.

spoutnik