Léo Richard




Profaner les dispositifs

Les Rencontres Satellites au Spoutnik


Jeune monteur et réalisateur, récemment diplômé de la Fémis, Léo Richard ouvre nos rencontres avec ses trois premiers films très prometteurs. Dans Le passant intégral, un figurant masqué est interviewé: il déplore la destruction de son métier par le développement inéluctable des foules de synthèse. Le voleur de Lisbonne montre l’appartement d’un jeune homme investi par une brigade de police lisboète, tissant, sur de banales archives intimes, la trame d’un polar existentiel. Enfin, dans Les idées s’améliorent, les employés d’une start-up “du clic” tentent d’identifier les émotions exprimées par des visages, mais l’un d’entre eux fait buger la machine par son incompétence.