Vernissage du film Braquage Therapy suivi de Miroir de Haute-Valnia


jeu. 13 juin 2019   19H

Réalisation
Arnaud Dezoteux
Pays
France
Suisse
Année
2017
2019
Langue
VO français
Format
HD
Durée
64'
Cycle

Programme de films d’Arnaud Dezoteux
En collaboration avec Forde
Entrée libre

jeu. 13 juin 2019, en présence de l’artiste


En février 2018, l’artiste Arnaud Dezoteux a investi Forde et le Spoutnik pour son projet artistique Braquage Therapy lors de l’exposition commune Le système du décor. À Forde, il a installé un décor avec écran vert où se déroulait un tournage public et participatif. En même temps, au Spoutnik, des rushes du film en cours de réalisation étaient diffusés en boucle.

Pour découvrir le résultat de cette expérience artistique nous vous invitons au vernissage du film Braquage Therapy! La projection du film sera suivi d’un autre film du cinéaste, Miroir de Haute-Valnia. La soirée se poursuivra au bar Pamela à Forde!

Braquage Therapy
Suisse/France, 2019, 9’

Tournée sur fond vert d’incrustation, Braquage Therapy est une vidéo organisée autour des témoignages d’une voleuse masquée, d’une caissière et d’un vigile, relatant chacun le braquage raté d’un supermarché. A tour de rôle, ils se livrent à la caméra et nous dévoilent les raisons d’un échec inévitable.
Entre description et confession, les voix s’unissent autour d’un même manquement, configuré autour de trois virtualités : la voleuse perdue sur fond vert, le vigile sans son arme, la caissière sans cash. Sans crime ni condamnation, le potentiel des protagonistes se réduit donc au flottement et à la dérive, avec comme unique perspective la culpabilité et le retour à la consommation.

Miroir de Haute-Valnia
France, 2017, 55’

Entre fiction et documentaire, réel et virtuel, mise en scène et vérité, voilà les termes que l’on emploie lorsqu’on ne sait pas trop ce que l’on veut faire, ni ce que l’on veut dire.
C’est la sérénade des antagonismes, des poncifs millénaires, qui, derrière leur rhétorique barbare, m’auront pourtant permis de donner vie à une aventure improvisée et évolutive: celle du royaume de Haute-Valnia, de son roi et de sa reine, et de leur fils, qui jamais ne naquit.
Miroir de Haute-Valnia, comme son nom l’indique, fait l’hypothèse d’un récit à double niveau. Un récit, où la destinée des personnages se laisse petit à petit contaminer par les défis qui encadrent la production du film : l’incrustation, l’improvisation et le tâtonnement. Au final, peut-on réellement gouverner un royaume bâti sur fond vert?

Arnaud Dezoteux (1987) vit et travaille à Paris. Il est diplômé en 2011 des Beaux-Arts de Paris et participe l’année suivante à l’exposition Géographies Nomades avec la vidéo “G-COACH”, qui mêle improvisation et coaching de séduction dans une ambiance de télé-réalité. Ses projets, qui ont tous en commun d’utiliser le studio d’incrustation sur fond vert comme le lieu d’une confrontation atypique avec les acteurs, ont été montrés à la Loop Art Fair de Barcelone, la Nuit Blanche Video de Londres, le Musée Làzaro Galdiano à Madrid, le Musée Astrup Fearnley à Oslo, la Fondation Lafayette et le Palais de Tokyo à Paris, la galerie 221A à Vancouver ou Tin Flats à Los Angeles. Il est lauréat du prix Paris Jeunes Talents en 2012 et du prix de la Fondation François Sommer pour la Chasse et la Nature en 2014.
En 2016, il conçoit une exposition personnelle à la galerie Edouard Manet à Gennevilliers intitulée «Brise fraîche au-dessus des montagnes», consacrée à l’acteur Keanu Reeves. En 2017, il
achève «Miroir de Haute Valnia», une épopée à la frontière du documentaire et de la Fantasy, tournée dans plusieurs centres d’art et présentée pour la première fois au Centre Pompidou.
En 2019, il part au Nouveau-Mexique et réalise un reenactment de la vie de Billy the Kid, si toutefois ce dernier était un adolescent au XXIème siècle.

Suite de la soirée au bar Pamela à Forde ouvert


Prochainement