Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/65ae49b02edc850f2a828691743cfaa6/web/wp-content/themes/spoutnik-2/app/controllers/Film.php on line 68



YRO (FR) – TRIANGLES IRASCIBLES


ven. 15 mai 2015   20H
Cycle

MAPPING FESTIVAL 2015

DANS LE CADRE DU MAPPING FESTIVAL 2015

Triangles Irascibles est une expérience cinématographique singulière. Seul sur scène, Yro crée l’intégralité de ce film en direct, grâce au maniement de photographies devant des caméras connectées à un logiciel qu’il a programmé. Qu’elles soient originales ou issues d’archives familiales, ces photographies sont rejouées et par la manipulation deviennent fragiles, lointaines, intimes… La performance est portée par une musique originale composée par Erwan Raguenes, Yro interprètant également au moyen de divers instruments et bruitages une partie de la bande son sur scène. Hanté par la synesthésie, où chaque son se transpose en pensée géométrique, Yro explore dans ce nouveau projet son rapport à la famille.

Elie Blanchard, connu sous le nom d‘Yro, plasticien et artiste pluridisciplinaire, vit et travaille à Paris. Il croise la vidéo, la musique et l‘installation en faisant coexister les nouvelles technologies et le low-tech pour créer un univers sombre, monochrome et géométrique. Il est en résidence artistique à Mains d‘Oeuvres à Saint-Ouen, lieu pour l‘imagination artistique et citoyenne. Il collabore notamment avec Sati, Transforma, Bernard Szajner, Pierce Warnecke…

MAPPING FESTIVAL 2015

3 programmes de projections tout en triangulation relié en leur centre par la notion de la source d’inspiration et axé sur 2 thématiques : « Geek et fier de l’être » et « Nature : who’s your daddy ? » qui permettra de découvrir des démarches originales pour susciter le questionnement, la curiosité et l’intérêt.

« Geek et fier de l’être », c’est d’abord, le temps d’un samedi après-midi, une plongée dans une excellente trilogie de documentaires made in BBC. Vous découvrirez les secrets des règles mathématiques qui régissent la nature, notre environnement et nos mouvements en trois axes : les nombres, les formes et les prédictions.

C’est ensuite une vision plus personnelle avec un triptyque – OUTREMONDE(S) – autour de Fukushima par un jeune cinéaste que nous affectionnons particulièrement, Philippe Rouy, qui s’est emparé des vidéos mise en lignes par Tepco, la compagnie gérant la centrale nucléaire sinistrée, pour une démonstration de transparence totalement opaque! Un trip chaotique, hallucinant, révoltant parfois, pointant la manipulation, toujours.

« Nature : who’s your daddy » fera honneur à un autre cinéaste cher à nos coeurs : Werner Herzog. À travers ces 3 films, il nous raconte le début du monde, le début de la culture, l’imagination autonome, mais aussi « la fin de la Terre »… au paroxysme de la beauté. Cinéaste mystique, son oeuvre repose sur une vision claire et réfléchie de l’humain. Il nous offre un cinéma en constant renouvellement, avec une vraie envie d’arpenter de nouvelles terres inconnues (lieux, espaces et temps « autre ») pour une approche tout en science-fiction du documentaire.

Mapping_spoutnik