Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/65ae49b02edc850f2a828691743cfaa6/web/wp-content/themes/spoutnik-2/app/controllers/Film.php on line 64



KIDS


jeu. 5 juin 2014   20h30

Réalisation
Larry Clarke
Pays
États-Unis
Année
1995
Langue
ST français
VO anglais
Format
35mm
Durée
91'
Cycle

TEENAGE ! DÉRIVES & DÉRIVÉS

TEENAGE! DÉRIVES & DÉRIVÉS
DU MERCREDI 4 AU DIMANCHE 15 JUIN 2014

New York, un jour de canicule. Alors qu’elle n’a eu qu’une relation sexuelle, Jenny apprend qu’elle est séropositive. Elle part alors à la recherche de Telly, le jeune skateur qui l’a contaminée et qui se targue de ne coucher qu’avec des vierges.
Skate, sexe, drogue, incommunicabilité entre filles et garçons : KIDS pose les bases de l’adolescence des 90’s, marquée par le Sida et la montée du cynisme. Vivre à fond, sans penser au lendemain : sur le fil du rasoir, le plaisir flirte désormais immanquablement avec la mort.

Le film doit sa force à la rencontre entre deux générations. D’une part, le photographe quinquagénaire Larry Clark, ayant constamment pris pour sujet les groupes de jeunes, et ce, dès son célèbre ouvrage « Tulsa » (1971), portrait du cercle de toxicomanes dans lequel il évolua pendant des années. D’autre part, le tout jeune skateur, Harmony Korine, qui lui soumit le scénario du film après l’avoir rencontré à Washington Square. Ce dernier signera par la suite GUMMO (1997), JULIEN DONKEY-BOY (1999) ou encore SPRING BREAKERS (2012), suivant les mutations d’une jeunesse toujours aussi paumée.

f

TEENAGE! DÉRIVES & DÉRIVÉS
DU MERCREDI 4 AU DIMANCHE 15 JUIN 2014

Le Teenage Movie est un genre cinématographique qui puise sa source dans l’imaginaire américain et dépeint les problématiques de cet âge ingrat qu’est l’adolescence. La plupart du temps, il vise un public de cette même tranche d’âge. “Le Film pour Adolescents” s’émancipe dans les années 80, grâce à celui qui sut le faire entrer dans la cour des grands : John Hughes. Dès lors ce genre s’est construit ses propres codes, ses situations et personnages archétypaux. Comme tout genre hollywoodien bien défini, il a donné lieu à des films reprenant ces codes pour mieux les déconstruire et ainsi parler d’une adolescence en rupture avec le monde des adultes, moins sage et plus destructrice.

Pour sa programmation de juin, Spoutnik a cherché à créer une topographie des dérivés du Teenage Movie en gardant comme fil rouge la dérive de jeunes en mal de vivre. Cette programmation se veut éclatée et éparpillée. De film en film elle touche des points clé de l’imagerie adolescente, incluant des oeuvres qui n’ont à priori rien à voir avec les problématiques “Teenage”, mais qui participent à sa mythologie ou qui gagnent à être vues à travers le prisme des genres en question.

teenage spoutnik 2014

spoutnik juin 14