Films des éditions Givaudan, 1966-1968


jeu. 19 sept. 2019   20H30
Cycle

En collaboration avec le MAMCO

jeu. 19 sept. 2019, séance introduite par Philippe-Alain Michaud, conservateur aux collections cinémas du Musée national d'art moderne, Centre Pompidou


Suite à l’exposition des éditions Givaudan cet été, le MAMCO s’associe au Spoutnik pour proposer une soirée inédite de projections de films produits par Givaudan entre 1966 et 1968. En 1966, Claude Givaudan (1938-1988) ouvre à Paris la galerie Givaudan, avant d’ouvrir un second espace à Genève en 1978. Il y aura organisé de nombreuses expositions, dont celles de Piotr Kowalski, Takis, Louis Cane ou Sturtevant. Mais c’est dans le domaine de l’édition que le rôle de Claude Givaudan fut primordial. Inventif, curieux et novateur, il édite, dès 1965 et pendant près de vingt ans, des multiples d’artistes, des livres, des estampes, des sculptures, des disques mais aussi des films, en complicité avec des poètes, des écrivains, des artistes et des cinéastes. Il a ainsi joué un rôle pionnier en présentant, dès le printemps 1968, des films dans son espace. Ainsi, et pour la première fois, « la pellicule remplace la toile et le papier dans une galerie », comme le notait alors le critique d’art Alain Jouffroy. La projection permet ainsi de rappeler les liens très forts dans le Paris pré-Mai 68 entre plasticiens et cinéastes. Réalisée en complicité avec Soizic Audouard, la séance sera introduite par Philippe-Alain Michaud, conservateur aux collections cinémas du Musée national d’art moderne, Centre Pompidou.

La Pomme ou l’histoire d’une pomme, Charles Matton, France, 1966, 12’45’’, nb, 16mm
Carte de vœux, Pierre Clémenti, France, 1968, 5’30’’, coul., 16mm
Ex-, Monroy, France, 1968, 4’, coul., 16mm
Homero Presto, Martial Raysse, France, 1968, 9’18’’, coul., 35mm
9 mai-9 juin, Jean-Pierre Prévost, France, 1968, extrait, nb, 16mm
Portrait minute A Apollinaire, Françoise Janicot, France, 1968, 3’, nb, 16mm
L’abolition de l’art, Alain Jouffroy, France, 1968, 14’, nb, 16mm
One more time, Daniel Pommereulle, France, 1968, 7’57’’, coul., 35mm


Prochainement

Séance inaugurale: Deux films sonorisés par Philippe Ciompi

Son et Cinéma

lun. 9 déc., 20H30

en présence de Philippe Ciompi

Quatre courts métrages très sonores

Son et Cinéma
Films choisis par Philippe Ciompi

mar. 10 déc., 20H30

en présence de Philippe Ciompi

Le Scaphandre et le papillon

Son et Cinéma

mer. 11 déc., 20H30

en présence de Philippe Ciompi

Écoute la salle obscure

Son et Cinéma
Diffusion de pièces sonores originales
Séance précédée par le vernissage de "dé|re|compositions" à l’espace Forde

jeu. 12 déc., 21H

Distant & Dialogue

Les Journées des Films Kurdes de Genève
17h apéro d’ouverture, 19h projections

ven. 13 déc., 17H

Se préparer pour être en retard & My Sweet Pepper Land

Les Journées des Films Kurdes de Genève

sam. 14 déc., 19H

Robin Minard, field recordings

Son et Cinéma
Présentation et diffusion deux pièces radiophoniques
Avec brunch

dim. 15 déc., 17H

en présence de Robin Minard

Je ne laisserai jamais dire que ce n’est pas la plus belle chanson du monde

En collaboration avec les éditions Cousu-Mouche et l’Association La Teuf
entrée libre, chapeau pour les artistes

lun. 16 déc., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mar. 17 déc., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mer. 18 déc., 20H30

Marché de fin d’année du Spoutnik

jeu. 19 déc., 17H

La nuit la plus longue pour des primés avec le Festival Animatou

Courts métrages
entrée libre

jeu. 19 déc., 19h

By repetition, you start noticing details in the landscape

Projection de courts métrages 16mm

ven. 20 déc., 19H

Expanded TV – Biblioteq Mdulair & Synkie

Performance audiovisuelle analogique

ven. 20 déc., 21H