Regarder derrière nous et aller de l’avant

Looking Backwards and Moving Forward


mar. 12 févr. 2019   19H

Pays
Canada
Langue
ST français
VO anglais
Durée
55'
Distribution
Cycle

Found in translation - traduction fidèle
programme proposé par le Winnipeg Film Group

mar. 12 févr. 2019, 19h, en présence de la curatrice Stephanie Berrington


Courts métrages de Sam Karney, Sonya Ballantyne, Jackie Traverse, Shane Belcourt, Darryl Nepinak, Amanda Strong, Kristin Snowbird, Jessie Short

Les effets de l’héritage de la colonisation du Canada se ressentent encore aujourd’hui. Cela est particulièrement vrai à Winnipeg, ville qui est située sur le territoire du Traité 1, sur les terres ancestrales des peuples anishinaabeg, cris, oji-cris et dénés, et sur la terre natale de la nation Métis. Il s’agit aussi de la ville avec la plus grande population autochtone selon les données du recensement de 2016. Réconciliation est un mot important dans notre ville de nos jours, alors que des efforts sont faits pour reconnaître et corriger les injustices subies par les populations autochtones aux mains des colonisateurs et pour améliorer les relations entre les peuples autochtones et les colons. Les films de ce programme, qui ont tous été réalisés par des cinéastes autochtones, examinent les histoires de racisme, de mauvais traitement et de génocide culturel des groupes autochtones au Canada. Ils réfléchissent à propos des expériences de ces peuples à travers le Canada d’aujourd’hui, célébrant et reprenant possession de leurs cultures, leurs traditions et leurs pratiques spirituelles.

Found in translation – traduction fidèle
Programme proposé par le Winnipeg Film Group

Fondé en 1974, le Winnipeg Film Group (WFG) est l’un des premiers centres de production cinématographique au Canada. Il s’agit d’une organisation à trois volets, avec une Cinémathèque, un Centre de production et un Département de distribution. Grâce à une subvention du Conseil des arts du Canada, le WFG a pu traduire et sous-titrer plus de 30 titres pour les publics francophones et proposer ce programme en quatre volets accompagné par la curatrice Stephanie Berrington.

Stephanie Berrington est une gestionnaire dans le domaine des arts basée à Winnipeg, au Canada, sur le territoire visé par le Traité no 1 et celui de la nation Métis. Elle a complété une maîtrise en Anglais, cinéma et études culturelles à l’université McGill, où elle était impliquée dans un collectif underground qui présentait des films avec un projecteur alimenté par une bicyclette dans des espaces publics à travers Montréal. À deux reprises, elle a animé un cours sur le genre au cinéma et dans la littérature dans le cadre d’un programme d’éducation alternative au collège Dawson intitulé « New School ». En 2016, Steph s’est jointe aux comités de programmations derrière le Winnipeg Underground Film Festival (WUFF) et le WNDX Festival of Moving Image. Elle est coordinatrice de la distribution du Winnipeg Film Group et elle édite des romans dans ses temps libres.

spoutnik


Prochainement

Je ne laisserai jamais dire que ce n’est pas la plus belle chanson du monde

En collaboration avec les éditions Cousu-Mouche et l’Association La Teuf
entrée libre, chapeau pour les artistes

lun. 16 déc., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mar. 17 déc., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mer. 18 déc., 20H30

Marché de fin d’année du Spoutnik

jeu. 19 déc., 17H

La nuit la plus longue pour des primés avec le Festival Animatou

Courts métrages
entrée libre

jeu. 19 déc., 19h

By repetition, you start noticing details in the landscape

Projection de courts métrages 16mm

ven. 20 déc., 19H

Expanded TV – Biblioteq Mdulair & Synkie

Performance audiovisuelle analogique

ven. 20 déc., 21H