Le Loup d’or de Balolé


sam. 26 oct. 2019   20H30

Réalisation
Chloé Aïcha Boro
Année
2019
Langue
ST français
VO français
Format
DCP
Durée
80’
Cycle

Dakar, Paris, Nice, Ouagadougou...

sam. 26 oct. 2019, en présence de la réalisatrice, moderation par Michel Amarger


Le Loup d’or de Balolé, c’est d’abord l’exposition par l’image, d’une vaste carrière de Ouagadougou, cachée derrière le camp militaire et des bureaux d’Etat, où s’activent 2 500 personnes. Le site, d’abord exploité par une entreprise équipée qui dynamitait les blocs de pierre pour les transformer en graviers, a été récupéré par les travailleurs locaux après la fin de la concession. Sans reconnaissance officielle, ils cassent les pierres avec des pics et les trient à la main, pour produire le matériau qui sert à construire les belles villas du quartier Ouaga 2000. La majorité de la main-d’œuvre est assurée par des hommes combatifs, des femmes répudiées avec leurs enfants, des orphelins qui se réfugient là. Les pierres concassées sont managées par des « cockseurs » qui les revendent aux camionneurs en prélevant leur dîme. Une situation qui attise les rivalités en créant des classes sociales que les casseurs entendent abolir en supprimant les intermédiaires. (…)

La réalisatrice saisit par des plans rapprochés le dur labeur sur les pierres mais elle capte aussi les discussions pimentées des femmes, les jeux des enfants, le lavage du linge comme les réunions des hommes pour créer L’Association Wendpenga, carrière pour la jeunesse. « Je montre des gens debout, une résilience incroyable », relève la cinéaste, sensible à « cette immense tendresse des gens de Balolé ». Mais derrière les gestes fraternels, se dessine la lutte menée pour faire changer le régime et dégager le président Compaoré. « Un vent d’insurrection a soufflé sur la carrière », rappelle Chloé Aïcha Boro, car à l’époque, tous ont combattu pour la révolution. En premier lieu Ablassé, fer de lance du souffle d’émancipation qui a régénéré les activités en organisant l’association. Ce qui justifie qu’on l’appelle Le Loup d’or de Balolé, en inspirant le titre du film.
– Michel Amarger, texte paru dans Awotélé n°13, juillet 2019

Le Loup d’or de Balolé a reçu le Grand prix documentaire lors du du 26e FESPACO

Dakar, Paris, Nice, Ouagadougou…

En collaboration avec le journaliste critique de cinéma Michel Amarger, cofondateur du réseau informatique Africiné, de la Fédération Africaine des Critiques de Cinéma et de la structure Afrimages, le Spoutnik propose un programme de films venant d’Afrique de l’Ouest qui éclairent certaines confrontations et relations socio-culturelles entre plusieurs pays, villes et villages. À travers un parcours de films réalisés entre les années 70 et aujourd’hui, on y découvre des rapports de classes et de pouvoir hérités de l’époque coloniale ainsi que les rêves et les désillusions des protagonistes.
Au programme: deux films sénégalais des années 70 en version restaurée: La noire de… de Sembène Ousmane et Touki Bouki de Djibril Diop Mambéty ; Milles soleils de Mati Diop, enquête sur l’héritage personnel et universel que représente Touki Bouki ; Bal poussière de Henri Duparc, qui, entre ville et campagne, marque la naissance de la comédie ivoirienne. Le samedi 26 octobre, séance spéciale de Le Loup d’or de Balolé, Grand prix documentaire au 26e FESPACO, en présence de la réalisatrice Chloé Aïcha Boro.


Prochainement

Sans frapper

Festival Les Créatives

mer. 20 nov., 20H30

Sans frapper

Festival Les Créatives

jeu. 21 nov., 20H30

Sans frapper

Festival Les Créatives

ven. 22 nov., 20H30

Océan

Festival Les Créatives
Série documentaire

sam. 23 nov., 14H

rencontre et discussion avec Océan et Alexandra Nolasco, coordinatrice du groupe trans 360

Sans frapper

Festival Les Créatives

sam. 23 nov., 20H30

Sans frapper

Festival Les Créatives

dim. 24 nov., 20H30

en présence de la réalisatrice et de Visions du Réel On Tour

Nos Défaites

Sortie

lun. 25 nov., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mar. 26 nov., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mer. 27 nov., 20H30

El escarabajo de oro

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

jeu. 28 nov., 19H

en présence du réalisateur

El Loro y el cisne

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

jeu. 28 nov., 21H

en présence du réalisateur

El Loro y el cisne

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

ven. 29 nov., 19H

en présence du réalisateur

El escarabajo de oro

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

ven. 29 nov., 21H

en présence du réalisateur

La vendedora de fósforos

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

sam. 30 nov., 19H

en présence du réalisateur

Por el dinero

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

sam. 30 nov., 21H

en présence du réalisateur

Por el dinero

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

dim. 1 déc., 19H

en présence du réalisateur

La vendedora de fósforos

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

dim. 1 déc., 21H

en présence du réalisateur

Nostalgie de la lumière

Patricio Guzmán - Habiter la Terre, habiter les temps

lun. 2 déc., 19H

Le bouton de nacre

Patricio Guzmán - Habiter la Terre, habiter les temps
rencontre-discussion

mar. 3 déc., 19H

en présence de David gé Bartoli et Sophie Gosselin

Becoming Animal

Univers Parallèles

mer. 4 déc., 20H30

Mondes Parallèles

Univers Parallèles
performances audio et visuelles

jeu. 5 déc., 21H

Deux films de Alain Della Negra et Kaori Kinoshita

Univers Parallèles

ven. 6 déc., 19h

en présence de Alain Della Negra et Kaori Kinoshita

Workshop: débuter avec SuperCollider et la sonification de données

Univers Parallèles
Workshop gratuit proposé par Daniel Maszkowicz
Entrée libre

sam. 7 déc., 14H

Teknolust

Univers Parallèles

sam. 7 déc., 20H30

séance précédée d’une conférence en anglais sur les multivers par le Dr. James Beacham, physicien au CERN

Roboraisons, robopoïèses: les intelligences artificielles de la nature

Univers Parallèles
Conférence augmentée par André Ourednik
conférence suivie d’un brunch

dim. 8 déc., 17h

Institut Benjamenta

Univers Parallèles
séance précédée d’un brunch avec André Ourednik

dim. 8 déc., 19H

en présence de André Ourednik

Séance inaugurale: Deux films sonorisés par Philippe Ciompi

Son et Cinéma

lun. 9 déc., 20H30

en présence de Philippe Ciompi

Quatre courts métrages très sonores

Son et Cinéma
Films choisis par Philippe Ciompi

mar. 10 déc., 20H30

en présence de Philippe Ciompi

Le Scaphandre et le papillon

Son et Cinéma

mer. 11 déc., 20H30

en présence de Philippe Ciompi

Écoute la salle obscure

Son et Cinéma
Diffusion de pièces sonores originales
Séance précédée par le vernissage de "dé|re|compositions" à l’espace Forde

jeu. 12 déc., 21H

Distant & Dialogue

Les Journées des Films Kurdes de Genève
17h apéro d’ouverture, 19h projections

ven. 13 déc., 17H

Se préparer pour être en retard & My Sweet Pepper Land

Les Journées des Films Kurdes de Genève

sam. 14 déc., 19H

Robin Minard, field recordings

Son et Cinéma
Présentation et diffusion deux pièces radiophoniques
Avec brunch

dim. 15 déc., 17H

en présence de Robin Minard

Je ne laisserai jamais dire que ce n’est pas la plus belle chanson du monde

En collaboration avec les éditions Cousu-Mouche et l’Association La Teuf
entrée libre, chapeau pour les artistes

lun. 16 déc., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mar. 17 déc., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mer. 18 déc., 20H30

Marché de fin d’année du Spoutnik

jeu. 19 déc., 17H

La nuit la plus longue pour des primés avec le Festival Animatou

Courts métrages
entrée libre

jeu. 19 déc., 19h

By repetition, you start noticing details in the landscape

Projection de courts métrages 16mm

ven. 20 déc., 19H

Expanded TV – Biblioteq Mdulair & Synkie

Performance audiovisuelle analogique

ven. 20 déc., 21H