FESTIVAL BLACK MOVIE JEUDI 24

FESTIVAL BLACK MOVIE XX- DU 18 AU 27 JANVIER 2019


jeu. 24 janv. 2019   18H
Réalisation
Manuel Abramovich
Theodor Olteanu Bogdan
Vitaly Suslin
Pays
Argentine
Brésil
Roumanie
Russie
Année
2017
2018
Langue
ST anglais
ST français
Format
DCP
Cycle
Website

FESTIVAL BLACK MOVIE XX

18H
HEAD. TWO EARS
Vitaly Suslin, Russie, 2017, 86′, DCP, vo st ang/fr

En présence du réalisateur

La vie simple d’Ivan est profondément bouleversée lorsqu’une grosse voiture débarque dans son village pour l’emmener en ville où il succombe au charme de la belle Yulia et ne tarde pas à se faire avaler tout cru par des escrocs bien rodés.
Dans des compositions pittoresques, Vitaly Suslin fait le portrait de la Russie contemporaine, dans laquelle il ne fait pas bon être trop naïf.

spoutnik

20H
SEVERAL CONVERSATIONS ABOUT A VERY TALL GIRL
Bogdan Theodor Olteanu, Roumanie, 2018, 70′, DCP, vo st ang/fr

En présence du réalisateur

Une idylle naît entre deux jeunes femmes qui se rencontrent sur internet. Il s’agit pour l’une d’une réelle découverte et tout devient très vite affreusement compliqué. Comment aller au-delà de ses propres tabous dans une société intolérante?
Petite perle douce-amère de la nouvelle vague roumaine à l’ère du numérique.

spoutnik

22H
AÑOS LUZ
Manuel Abramovich, Argentine/Brésil, 2017, 72′, DCP, vo st ang/fr

Posté dans les coulisses du tournage du film d’époque Zama, Manuel Abramovich révèle le mystère du travail de la cinéaste Lucrecia Martel. Il enregistre le regard attentif et acéré qu’elle pose sur ses acteurs, sa quête de la lumière qui révèle son choix pertinent des accessoires, et surtout sa vision toujours déterminée.

Dépassant le simple making-of grâce à une réalisation très inspirée et cinématographique, Manuel Abramovich réalise un film délicat sur une grande cinéaste et ce qui compose l’essence de la mise en scène.

spoutnik

FESTIVAL BLACK MOVIE XX
du 18 au 27 janvier 2019

ADN cinéma !

XX ans ! Vingt ans que nous apportons sous les cieux genevois le meilleur, le plus audacieux, l’excellence du cinéma d’auteur international.

Ce XXème anniversaire est une belle opportunité d’opérer un rewind pour considérer tout le chemin parcouru. Les festivaliers et festivalières ont passé de 3’000 à 30’000 en vingt ans, ce qui nous réjouit et nous conforte dans nos choix artistiques. XX ans, ce sont quelque 500 cinéastes des quatre coins de la planète venu·e·s présenter leurs films et rencontrer le public chaleureux de Genève: les souvenirs des discussions enfiévrées ou émouvantes sont inoubliables. XXans, c’est une cartographie particulière allant de la Maison de St Gervais, au Cinéma Spoutnik, du Temple des Pâquis au bâtiment des Halles de l’île, du MàD à la Maison des arts du Grütli, et bien plus encore. XX ans, c’est aussi le temps pour dessiner la mission du festival chaque année plus clairement, avec une ouverture aux cinématographies pointues et singulières provenant de tous les continents, qui vise à débusquer les cinéastes à suivre. Apichatpong Weerasethakul, Lucrecia Martel, Carlos Reygadas, Tsai Ming-liang ou encore Hong Sangsoo présents à Black Movie dès les débuts, avant de devenir des habitué·e·s des plus prestigieux festivals du monde.

XX ans, c’est aussi l’émergence et l’immense succès du Petit Black Movie, section dédiée aux 2-12 ans, avec ses ateliers astucieux consacrés à la fabrication des films et ses animations exquises. Le Petit Black Movie compte aujourd’hui plus de 12’000 petits afficionados dans tout le canton.

XX ans, ce sont enfin des souvenirs de fête impérissables, sous les boules à facettes et les paillettes, moments de rire, de danse et de convivialité pendant lesquels le cinéma et la vie ont été célébrés sans complexes.

2019, année de la teuf, venez prendre un grand bol d’oXXygène devant nos écrans aventureux et sur notre dancefloor extensible. Nous vous avons concocté un programme acéré, festif et unique, composé de 75% de premières suisses, 95% d’œuvres non distribuées sur notre territoire et 100% d’excellents films tout court. Plus de prétexte pour ne pas venir se surexposer les yeux. Vive le cinéma !

spoutnik


Prochainement

Quatre courts métrages très sonores

Son et Cinéma
Films choisis par Philippe Ciompi

mar. 10 déc., 20H30

en présence de Philippe Ciompi

Le Scaphandre et le papillon

Son et Cinéma

mer. 11 déc., 20H30

en présence de Philippe Ciompi

Écoute la salle obscure

Son et Cinéma
Diffusion de pièces sonores originales
Séance précédée par le vernissage de "dé|re|compositions" à l’espace Forde

jeu. 12 déc., 21H

Distant & Dialogue

Les Journées des Films Kurdes de Genève
17h apéro d’ouverture, 19h projections

ven. 13 déc., 17H

Se préparer pour être en retard & My Sweet Pepper Land

Les Journées des Films Kurdes de Genève

sam. 14 déc., 19H

Robin Minard, field recordings

Son et Cinéma
Présentation et diffusion deux pièces radiophoniques
Avec brunch

dim. 15 déc., 17H

en présence de Robin Minard

Je ne laisserai jamais dire que ce n’est pas la plus belle chanson du monde

En collaboration avec les éditions Cousu-Mouche et l’Association La Teuf
entrée libre, chapeau pour les artistes

lun. 16 déc., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mar. 17 déc., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mer. 18 déc., 20H30

Marché de fin d’année du Spoutnik

jeu. 19 déc., 17H

La nuit la plus longue pour des primés avec le Festival Animatou

Courts métrages
entrée libre

jeu. 19 déc., 19h

By repetition, you start noticing details in the landscape

Projection de courts métrages 16mm

ven. 20 déc., 19H

Expanded TV – Biblioteq Mdulair & Synkie

Performance audiovisuelle analogique

ven. 20 déc., 21H