Mariana Otero




Histoire d’un regard de Mariana Otero

Une proposition de la biennale NO'PHOTO


Lorsque la réalisatrice Mariana Otero découvre le travail de Gilles Caron, une photographie attire son attention qui fait écho avec sa propre histoire, la disparition d’un être cher qui ne laisse derrière lui que des images à déchiffrer. Elle se plonge alors dans les 100 000 clichés du photoreporter pour lui redonner une présence et raconter l’histoire de son regard si singulier.

MARIANA OTERO SERA PRÉSENTE AU CINÉMA SPOUTNIK LE MARDI 31 OCTOBRE POUR PRÉSENTER SON FILM « L’ASSEMBLÉE » ET UN DÉBAT SUR LE MOUVEMENT NUIT DEBOUT


ll me semblait important de mettre face à face d’un côté la violence du gouvernement avec l’utilisation du « 49.3 » qui ôtait la parole à l’Assemblée Nationale et l’utilisation de la violence policière qui ôtait la parole aux manifestants, et de l’autre, un mouvement citoyen qui, à l’inverse, cherchait à réinventer une assemblée démocratique et citoyenne où la parole de chacun était prise en compte.
– Mariana Otero

L’ASSEMBLÉE

SORTIE


Le 31 mars 2016 à Paris place de la République naît le mouvement Nuit debout suite aux manifestations de résistance à la loi El Khomri (loi travail). Ce rassemblement extraordinaire et spontané s’approprie ce lieu symbolique pendant plus de trois mois. Cet espace public est transformé en espace de parole collective et de partage voué à la réflexion sur de nouvelles perspectives démocratiques.