Neïl Beloufa




OCCIDENTAL

SYSTÈME DU DÉCOR - EN COLLABORATION AVEC FORDE


Alors que les rues de Paris sont congestionnées par la contestation, deux clients s’enregistrent à l’hôtel Occidental. Ils se font passer pour des Italiens, séduisent la réceptionniste, sèment le trouble. Dans un décor de trois étoiles ultra stylisé, Neïl Beloufa tourne un film à la versatilité chronique : d’une scène à l’autre il zappe du théâtre de boulevard, au thriller, à la critique sociale et jusqu’à la comédie romantique.

NEÏL BELOUFA, RÉALISATEUR DE « OCCIDENTAL », SERA AU CINÉMA SPOUTNIK LE SAMEDI 3 FÉVRIER


Ce premier « vrai film de cinéma » est l’occasion pour son auteur de donner de l’ampleur à son exploration des possibilités de la narration. Et de tester la perversité de mécanismes tels que la guerre préventive dans le huis clos d’un studio où s’entrechoquent les préjugés de l’époque : racisme, homophobie, sexisme, terrorisme. Après le tournage du film, le décor d’Occidental, construit dans l’atelier de l’artiste à Villejuif, a servi de scénographie à des expositions collectives, se recyclant du cinéma à l’art selon un principe d’économie circulaire.