Irak




#73 – MÉMOIRES SUR LA PIERRE

LES JOURNÉES DES FILMS DU KURDISTAN


Grâce à l’aide, le soutien et la collaboration entre le cinéma Mésopotamie, le Cinéma Spoutnik, le Centre Kurde des Droits de l’Homme, l’Association DEM-KURD, et la Jeunesse internationale du Kurdistan, la première édition des Journées des Films du Kurdistan se tiendra du 4 au 8 octobre au Cinéma Spoutnik ! Cinq jours durant lesquels auront lieu des projections et rencontres autour de la résistance de Kobané, du génocide des Yazidis au Sengal, de la résistance du Rojava, du Bakur et des quatre parties du Kurdistan. Les Journées des films du Kurdistan ont pour principaux objectifs d’encourager la rencontre et l’échange cinématographique et culturel entre les peuples à travers les travaux de cinéastes kurdes et de l’histoire des peuples du Moyen-Orient.

ANTS APARTMENT – NAPE SALE

LES JOURNÉES DES FILMS DU KURDISTAN


Grâce à l’aide, le soutien et la collaboration entre le cinéma Mésopotamie, le Cinéma Spoutnik, le Centre Kurde des Droits de l’Homme, l’Association DEM-KURD, et la Jeunesse internationale du Kurdistan, la première édition des Journées des Films du Kurdistan se tiendra du 4 au 8 octobre au Cinéma Spoutnik ! Cinq jours durant lesquels auront lieu des projections et rencontres autour de la résistance de Kobané, du génocide des Yazidis au Sengal, de la résistance du Rojava, du Bakur et des quatre parties du Kurdistan. Les Journées des films du Kurdistan ont pour principaux objectifs d’encourager la rencontre et l’échange cinématographique et culturel entre les peuples à travers les travaux de cinéastes kurdes et de l’histoire des peuples du Moyen-Orient.

HOMELAND: IRAK ANNÉE ZÉRO – PARTIE 1: AVANT LA CHUTE

SORTIE DU MOIS


Pendant deux ans, le cinéaste irakien Abbas Fahdel filme le quotidien de sa famille peu avant la chute de Saddam Hussein et après l’intervention américaine de 2003. Filmé comme un “homemovie” et découpé en deux parties -“I- Avant la chute” et “II- Après la bataille”- ce documentaire fleuve restitue les instants d’une famille qui, jour après jour, se prépare à la guerre et ensuite la vie de celle-ci dans un pays mis à feu et à sang.

HOMELAND: IRAK ANNÉE ZÉRO – PARTIE 2: APRÈS LA BATAILLE

SORTIE DU MOIS


Pendant deux ans, le cinéaste irakien Abbas Fahdel filme le quotidien de sa famille peu avant la chute de Saddam Hussein et après l’intervention américaine de 2003. Filmé comme un “homemovie” et découpé en deux parties -“I- Avant la chute” et “II- Après la bataille”- ce documentaire fleuve restitue les instants d’une famille qui, jour après jour, se prépare à la guerre et ensuite la vie de celle-ci dans un pays mis à feu et à sang.