Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/65ae49b02edc850f2a828691743cfaa6/web/wp-content/themes/spoutnik-2/app/controllers/Film.php on line 53



PORTRAITS EN MUSIQUE DE MON NY

COURTS MÉTRAGES


sam. 24 févr. 2018   20h30
mar. 27 févr. 2018   20h30

Réalisation
Marie Losier
Pays
États-Unis
Année
2002
2004
2006
2010
2012
2014
Langue
ST français
VO anglais
Format
HD
Durée
89'
Cycle

COURTS MÉTRAGES
LES BALLADES DE MARIE LOSIER

LES BALLADES DE MARIE LOSIER

UN GRAND MERCI AU COLLECTIF JEUNE CINÉMA POUR AVOIR PERMIS LA PROJECTION DE CES COURTS MÉTRAGES

MARDI 27 FÉVRIER SÉANCE EN PRÉSENCE DE MARIE LOSIER
DISCUSSION ANIMÉE PAR JEAN PERRET, DIRECTEUR DU DÉPARTEMENT CINÉMA/CINÉMA DU RÉEL DE LA HEAD-GENÈVE

Peut-être que vous l’avez compris, Marie Losier a beaucoup d’ami·e·s avec qui elle partage ses passions pour la musique. Tout commence en comédie sur la fameuse plage de Wansee à Berlin avant un opéra crié par Peaches sur une gondole à Venise. Trop d’art c’est trop, elle rejoue du Bergman avec Bibi Anderson et finit à table avec Alan Vega et toute sa famille, pionnier du rock minimaliste et fondateur du groupe Suicide. Elle réussit à faire chanter April March en français puis retrouve un ring de boxe musical avec Genesis P-Orridge. Elle clashe le consumérisme avec l’œuvre surréaliste de Chong Gon Byun, et donne naissance à la main de Guy Maddin. Elle accompagne George Kuchar en imperméable rouge qui explique le rituel de la douche et nous enjoint à ne pas électrocuter nos étoiles. Toute cette balade ne serait complète sans un portrait de Tony Conrad, pionnier de la musique minimaliste new-yorkaise, qui a collaboré avec notamment La Monte Young, John Cale, Jack Smith and many others.

Hermaphrodite
2013, 3’

avec Marisol Limon.

Peaches and Jesper are on a boat, who stays afloat?
2013, 5’

avec Peaches and Jesper Just.

The Touch Retouched
2002, 5’

avec Marie Losier, Max Von Sydow, Bibi Anderson.

Alan Vega, just a million dreams
2014, 16’

Avec Liz Lamere, Alan Vega et Dante Vega.

a

Cet Air La
2010, 3’

Avec April March and Julien Gasc.

Papal Broken-Dance
2006, 6’

Avec Genesis Breyer P-Orridge et plein d’ami·e·s.

Byun, Object Trouve
2012, 7’

avec Chong Gon Byun.

Manuelle Labor
2007, 10’

avec Marie Losier et Guy Maddin.

Electrocute Your Stars
2004, 8’

avec George Kuchar.

Tony Conrad-DreaMinimalist
2008, 26’

avec Tony Conrad, Lara Doyle, Joe Gibbons, Tony Oursler, Sebastien S D Santamaria.

LES BALLADES DE MARIE LOSIER

Marie Losier est née en France et a vécu 24 ans a New York. Elle a étudié la littérature Américaine à l’Université de Nanterre et fait les Beaux-Arts de New York. Cette année marie losier est coordinatrice des premiere année en cinema au département de la HEAD, à Genève, sous la direction de Jean Perret. Elle prepare une retrospective au MOMA, Musee d Art Moderne, pour Novembre 2018 a New York. Une de ses premières rencontres importantes pour son travail a été avec le metteur en scène de théâtre Richard Foreman, pour qui elle a fait des décors et George et Mike Kuchar qui lui ont offert sa premiere camera, sa Bolex, avec laquelle elle a fait son premier film, Bird Bath and Beyond. Elle a réalisé de nombreux portraits avant-gardistes de réalisateurs·rices, musicien·ne·s et compositeurs·rices tels que les frères Kuchar, Guy Maddin, Richard Forman, Tony Conrad, April March et Genesis Breyer P-Orridge, Alan Vega. Capricieux, poétiques, oniriques et non conventionnels, ses films explorent la vie et le travail de ces artistes.

“Dès mes premiers films, j’ai compris que ma seule présence suffisait pour changer l’essence même de ce que je filmais. De plus, je ne suis pas ce qu’on peut appeler un participant neutre. Je suis constamment engagée et inspirée par ce qui se passe devant ma caméra. J’ai choisi de capter l’essence de mes sujets via une multiplicité d’angles, en retirant plusieurs couches de réalité afin de révéler quelque chose d’inattendu. C’est pourquoi la fiction et la réalité sont devenues des parties intégrantes de mon travail, une sorte de psychodrame permettant à mes sujets de se révéler et de sortir de leurs schémas mentaux habituels et de s’oublier. À travers le prisme de la fiction, on peut alors commencer à comprendre la fantaisie de la vie d’un personnage, ses désirs, ses rêves les plus secrets, ses sentiments les plus profonds sur le monde et la place qu’il y tient.” – Marie Losier

d


Prochainement

Sans frapper

Festival Les Créatives

ven. 22 nov., 20H30

Océan

Festival Les Créatives
Série documentaire

sam. 23 nov., 14H

rencontre et discussion avec Océan et Alexandra Nolasco, coordinatrice du groupe trans 360

Sans frapper

Festival Les Créatives

sam. 23 nov., 20H30

Sans frapper

Festival Les Créatives

dim. 24 nov., 20H30

en présence de la réalisatrice et de Visions du Réel On Tour

Nos Défaites

Sortie

lun. 25 nov., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mar. 26 nov., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mer. 27 nov., 20H30

El escarabajo de oro

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

jeu. 28 nov., 19H

en présence du réalisateur

El Loro y el cisne

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

jeu. 28 nov., 21H

en présence du réalisateur

El Loro y el cisne

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

ven. 29 nov., 19H

en présence du réalisateur

El escarabajo de oro

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

ven. 29 nov., 21H

en présence du réalisateur

La vendedora de fósforos

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

sam. 30 nov., 19H

en présence du réalisateur

Por el dinero

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

sam. 30 nov., 21H

en présence du réalisateur

Por el dinero

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

dim. 1 déc., 19H

en présence du réalisateur

La vendedora de fósforos

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

dim. 1 déc., 21H

en présence du réalisateur

Nostalgie de la lumière

Patricio Guzmán - Habiter la Terre, habiter les temps

lun. 2 déc., 19H

Le bouton de nacre

Patricio Guzmán - Habiter la Terre, habiter les temps
rencontre-discussion

mar. 3 déc., 19H

en présence de Stefan Kristensen, David gé Bartoli et Sophie Gosselin

Becoming Animal

Univers Parallèles

mer. 4 déc., 20H30

Mondes Parallèles

Univers Parallèles
performances audio et visuelles

jeu. 5 déc., 21H

Deux films de Alain Della Negra et Kaori Kinoshita

Univers Parallèles

ven. 6 déc., 19h

en présence de Alain Della Negra et Kaori Kinoshita

Workshop: débuter avec SuperCollider et la sonification de données

Univers Parallèles
Workshop gratuit proposé par Daniel Maszkowicz
Entrée libre

sam. 7 déc., 14H

Teknolust

Univers Parallèles

sam. 7 déc., 20H30

séance précédée d’une conférence en anglais sur les multivers par le Dr. James Beacham, physicien au CERN

Roboraisons, robopoïèses: les intelligences artificielles de la nature

Univers Parallèles
Conférence augmentée par André Ourednik
conférence suivie d’un brunch

dim. 8 déc., 17h

Institut Benjamenta

Univers Parallèles
séance précédée d’un brunch avec André Ourednik

dim. 8 déc., 19H

en présence de André Ourednik

Séance inaugurale: Deux films sonorisés par Philippe Ciompi

Son et Cinéma

lun. 9 déc., 20H30

en présence de Philippe Ciompi

Quatre courts métrages très sonores

Son et Cinéma
Films choisis par Philippe Ciompi

mar. 10 déc., 20H30

en présence de Philippe Ciompi

Le Scaphandre et le papillon

Son et Cinéma

mer. 11 déc., 20H30

en présence de Philippe Ciompi

Écoute la salle obscure

Son et Cinéma
Diffusion de pièces sonores originales
Séance précédée par le vernissage de "dé|re|compositions" à l’espace Forde

jeu. 12 déc., 21H

Distant & Dialogue

Les Journées des Films Kurdes de Genève
17h apéro d’ouverture, 19h projections

ven. 13 déc., 17H

Se préparer pour être en retard & My Sweet Pepper Land

Les Journées des Films Kurdes de Genève

sam. 14 déc., 19H

Robin Minard, field recordings

Son et Cinéma
Présentation et diffusion deux pièces radiophoniques
Avec brunch

dim. 15 déc., 17H

en présence de Robin Minard

Je ne laisserai jamais dire que ce n’est pas la plus belle chanson du monde

En collaboration avec les éditions Cousu-Mouche et l’Association La Teuf
entrée libre, chapeau pour les artistes

lun. 16 déc., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mar. 17 déc., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mer. 18 déc., 20H30

Marché de fin d’année du Spoutnik

jeu. 19 déc., 17H

La nuit la plus longue pour des primés avec le Festival Animatou

Courts métrages
entrée libre

jeu. 19 déc., 19h

By repetition, you start noticing details in the landscape

Projection de courts métrages 16mm

ven. 20 déc., 19H

Expanded TV – Biblioteq Mdulair & Synkie

Performance audiovisuelle analogique

ven. 20 déc., 21H