LES ENFANTS AU CINÉMA – OSAMU TEZUKA


sam. 21 déc. 2013   14H30

Réalisation
Osamu Tezuka
Pays
Japon
Année
1980
Format
35mm
Durée
122'
Cycle

PHÉNIX, L'OISEAU DE FEU

2720, le monde est au bord du chaos, l’écosystème est complètement déréglé. Godo est sélectionné dès sa naissance pour devenir pilote. Élevé dans une salle de laboratoire et coupé du monde extérieur, il n’a pour seul contact qu’une femme robot : Olga. Le jour arrive où, devenu jeune adulte, il intègre l’académie des pilotes. Il y découvre à la fois la cruauté des êtres humains et l’amour. Jeté dans un camp de prisonniers, sous la surveillance du gardien Black Jack, Godo fait alors la connaissance du Dr Saruta. Avec l’aide ce vieux condamné, et d’Olga, il arrive à s’évader à bord d’un vaisseau spatial. Son but est dorénavant de capturer un mystérieux oiseau de feu, nommé 2772 et qui n’est autre qu’un Phénix dont le pouvoir d’immortalité peut ramener à la vie la Terre qui se meurt…

Adapté du manga « Phénix », un de ses titres phares et essentiels, il s’agit de l’oeuvre de Tezuka la plus personnelle, la plus ultime et d’une beauté foudroyante : PHÉNIX, L’OISEAU DE FEU est une fresque monumentale, mythologique et métaphysique, aux dimensions cosmiques, au meilleur sens du terme, un récit avec une telle ampleur, une multitude de niveaux de lecture qui entre en écho aujourd’hui avec le meilleur de Jodorowsky, Moebius ou Alan Moore.

« On peut dire que le manga aura été ma femme, et l’animation ma maitresse. »
– Osamu Tezuka

Entrée gratuite pour les enfants de moins de 12 ans

spoutnik

LES ENFANTS AU CINÉMA
Du samedi 7 au samedi 21 décembre 2013

Pour ce mois de décembre, nous avons choisi de mettre en lumière une petite partie de l’oeuvre du plus grand et plus respecté maître d’animation japonais, consacré de son vivant « dieu des mangas »: Osamu Tezuka. Il a produit entre autre 500 mangas (150’000 pages), 21 séries animées et 31 films pour le cinéma. Ses travaux ont inspiré des auteurs tels Hayao Miyazaki, Katsuhiro ?tomo, Isao Takahata et Rintar? (tous présentés dans la section « Anime » et « Les enfants au cinéma » ces deux dernières années au Spoutnik).

L’esprit de Tezuka est celui d’un agitateur et d’un humaniste. Curieux, avide de s’essayer à toutes les aventures artistiques avec une imagination sans limites, Tezuka a abordé dans le Manga et l’Anime tous les genres narratifs : conte pour enfants, drame, polar, western, science-fiction, fantastique, érotique (les fameux « Animérama »), récits de samouraï, autobiographiques, pour jeunes filles (il invente le premier Shôjô manga avec « Princesse Saphire »).

Tezuka est surtout le fondateur du Manga moderne : il révolutionne la bande dessinée après la Seconde Guerre mondiale en inventant une grammaire graphique qui offre au genre des possibilités narratives aux confluents de la littérature et du cinéma. Il introduit notamment la notion de montage et de rythme dans la bande dessinée japonaise ainsi qu’un certain nombre de techniques telles que l’adoption du gros plan, d’angles de vue complexes et du panoramique, etc.

Tezuka est notamment l’auteur de la première série d’animation japonaise : ASTRO BOY(1963). Le succès est immédiat et l’argent gagné est réinvesti dans des productions plus expérimentales au sein de son Studio Mushi (films présentés ci-dessous). Kubrick, qui découvre la série du petit robot, lui commande des centaines de croquis pour la préparation de 2001 LODYSSE DE L’ESPACE, mais Tezuka au courant de sa réputation de « tyran », déclinera l’invitation.
En 1965, il réalise la première série animée en couleur, LE ROI LEO; des années plus tard les studios Disney plagient ses personnages et de nombreuses scènes pour donner naissance à leur plus grand succès : LE ROI LION…

L’homme qui, enfant, avait les cheveux bouclés, et qui gagna le respect de ses camarades moqueurs en dessinant des répliques exactes de héros de comic strip, ne s’arrêtera jamais de travailler. Il emmène ainsi son matériel de dessin jusque dans sa chambre d’hôpital pour respecter les échéances des éditeurs, jusqu’à sa mort à 60 ans.

Nous vous proposons ce mois-ci de découvrir un aspect moins connu de sa carrière, à savoir ses oeuvres les plus personnelles, celles qui lui tenaient le plus à coeur, sous forme de 2 programmes de court-métrages et 1 long-métrage, pour les enfants et les grands.

PROGRAMME 1 court-métrages « LA LÉGENDE DE LA FORÊT » (Japon – durée totale 46 min – musical – 35mm – à partir de 5 ans)
Le samedi 7 décembre à 14h30 – entrée gratuite pour les enfants de moins de 12 ans
Avec :
– La légende de la forêt, 30′
– La goutte, 4′
– Le film cassé, 6′
– Le saut, 6′

PROGRAMME 2 court-métrages « HISTOIRES DU COIN DE LA RUE » (Japon – durée totale 46 min – musical – 35mm – à partir de 5 ans)
Le samedi 14 décembre à 14h30 – entrée gratuite pour les enfants de moins de 12 ans
Avec :
– Histoires du coin de la rue, 38′
– La sirène, 8′
– Autoportrait, 13 »

PROGRAMME 3 long métrage « PHÉNIX, L’OISEAU DE FEU », 122′ (Taku Sugiyama – 1980 – Japon – 122 min – VF – Vidéo – à partir de 9 ans)
Le samedi 21 décembre à 14h30 – entrée gratuite pour les enfants de moins de 12 ans

« Ce que j’ai cherché à exprimer dans mes oeuvres tient tout entier dans le message suivant : aimez-vous les uns les autres. Aimez toutes les créatures! Aimez tout ce qui est vivant! ».
Osamu Tezuka (1928-1989)

spoutnik


Prochainement

Sans frapper

Festival Les Créatives

ven. 22 nov., 20H30

Océan

Festival Les Créatives
Série documentaire

sam. 23 nov., 14H

rencontre et discussion avec Océan et Alexandra Nolasco, coordinatrice du groupe trans 360

Sans frapper

Festival Les Créatives

sam. 23 nov., 20H30

Sans frapper

Festival Les Créatives

dim. 24 nov., 20H30

en présence de la réalisatrice et de Visions du Réel On Tour

Nos Défaites

Sortie

lun. 25 nov., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mar. 26 nov., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mer. 27 nov., 20H30

El escarabajo de oro

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

jeu. 28 nov., 19H

en présence du réalisateur

El Loro y el cisne

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

jeu. 28 nov., 21H

en présence du réalisateur

El Loro y el cisne

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

ven. 29 nov., 19H

en présence du réalisateur

El escarabajo de oro

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

ven. 29 nov., 21H

en présence du réalisateur

La vendedora de fósforos

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

sam. 30 nov., 19H

en présence du réalisateur

Por el dinero

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

sam. 30 nov., 21H

en présence du réalisateur

Por el dinero

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

dim. 1 déc., 19H

en présence du réalisateur

La vendedora de fósforos

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

dim. 1 déc., 21H

en présence du réalisateur

Nostalgie de la lumière

Patricio Guzmán - Habiter la Terre, habiter les temps

lun. 2 déc., 19H

Le bouton de nacre

Patricio Guzmán - Habiter la Terre, habiter les temps
rencontre-discussion

mar. 3 déc., 19H

en présence de Stefan Kristensen, David gé Bartoli et Sophie Gosselin

Becoming Animal

Univers Parallèles

mer. 4 déc., 20H30

Mondes Parallèles

Univers Parallèles
performances audio et visuelles

jeu. 5 déc., 21H

Deux films de Alain Della Negra et Kaori Kinoshita

Univers Parallèles

ven. 6 déc., 19h

en présence de Alain Della Negra et Kaori Kinoshita

Workshop: débuter avec SuperCollider et la sonification de données

Univers Parallèles
Workshop gratuit proposé par Daniel Maszkowicz
Entrée libre

sam. 7 déc., 14H

Teknolust

Univers Parallèles

sam. 7 déc., 20H30

séance précédée d’une conférence en anglais sur les multivers par le Dr. James Beacham, physicien au CERN

Roboraisons, robopoïèses: les intelligences artificielles de la nature

Univers Parallèles
Conférence augmentée par André Ourednik
conférence suivie d’un brunch

dim. 8 déc., 17h

Institut Benjamenta

Univers Parallèles
séance précédée d’un brunch avec André Ourednik

dim. 8 déc., 19H

en présence de André Ourednik

Séance inaugurale: Deux films sonorisés par Philippe Ciompi

Son et Cinéma

lun. 9 déc., 20H30

en présence de Philippe Ciompi

Quatre courts métrages très sonores

Son et Cinéma
Films choisis par Philippe Ciompi

mar. 10 déc., 20H30

en présence de Philippe Ciompi

Le Scaphandre et le papillon

Son et Cinéma

mer. 11 déc., 20H30

en présence de Philippe Ciompi

Écoute la salle obscure

Son et Cinéma
Diffusion de pièces sonores originales
Séance précédée par le vernissage de "dé|re|compositions" à l’espace Forde

jeu. 12 déc., 21H

Distant & Dialogue

Les Journées des Films Kurdes de Genève
17h apéro d’ouverture, 19h projections

ven. 13 déc., 17H

Se préparer pour être en retard & My Sweet Pepper Land

Les Journées des Films Kurdes de Genève

sam. 14 déc., 19H

Robin Minard, field recordings

Son et Cinéma
Présentation et diffusion deux pièces radiophoniques
Avec brunch

dim. 15 déc., 17H

en présence de Robin Minard

Je ne laisserai jamais dire que ce n’est pas la plus belle chanson du monde

En collaboration avec les éditions Cousu-Mouche et l’Association La Teuf
entrée libre, chapeau pour les artistes

lun. 16 déc., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mar. 17 déc., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mer. 18 déc., 20H30

Marché de fin d’année du Spoutnik

jeu. 19 déc., 17H

La nuit la plus longue pour des primés avec le Festival Animatou

Courts métrages
entrée libre

jeu. 19 déc., 19h

By repetition, you start noticing details in the landscape

Projection de courts métrages 16mm

ven. 20 déc., 19H

Expanded TV – Biblioteq Mdulair & Synkie

Performance audiovisuelle analogique

ven. 20 déc., 21H