FESTIVAL BLACK MOVIE SAMEDI 26

FESTIVAL BLACK MOVIE XX- DU 18 AU 27 JANVIER 2019


FESTIVAL BLACK MOVIE XX

14H
YOUR FACE
Tsai Ming-liang, Taïwan, 2018, 76′, DCP, vo st ang/fr

Succession de gros plans de visages adultes ou de personnes âgées, tour à tour bavardess ou silencieuces. L’une parle de sa vie sentimentale, l’autre de ses aventures de séducteur, un autre des regrets de n’avoir pas appris l’anglais ou passé assez de temps avec ses parents.

Film sur le temps qui file et la mort qui guette : le réalisateur restitue la malice et la douceur de la vie à travers les regards. Élégant et tendre.

spoutnik

BLUE
Apichatpong Weerasethakul, Thaïlande, 2018, 12′, DCP, sans dialogue

Installation nocturne.

Allongée dans un lit installé à la belle étoile, une femme cherche le sommeil, dans la moiteur de la nuit tropicale. Des décors peints à la main se déroulent sur une scène en plein air. Les deux espaces ne font qu’un et des rêves incandescents se reflètent sur la dormeuse.
La magie opère dans cette expérience onirique grâce au dispositif théâtral.

spoutnik

16H
POISSON D’OR, POISSON AFRICAIN
Thomas Grand/Moussa Diop, Sénégal, 2018, 60′, DCP, vo st fr

En présence du réalisateur

Dans un port du Sénégal, des milliers d’immigré.e.s d’Afrique de l’Ouest travaillent dans la chaîne de conditionnement de la farine de poisson : labeur passant de la pêche en pirogue au transport du produit, en passant par l’abattage de la forêt pour fumer les poissons.

L’équilibre écologique et la perspective de l’ouverture d’une usine chinoise pour les remplacer menacent leur avenir…
Spectacle saisissant sur une économie locale en péril.

Ce documentaire est suivi par un épilogue de 10 minutes, filmé un an après.

spoutnik

18H
LOST WARRIOR
Nasib Farah/Søren Steen Jespersen, Somalie/Danemark, 2018, 82′, DCP, vo st ang/fr

En présence du réalisateur

En rupture avec un groupe terroriste, menacé, Mohammed est désormais coincé sans papiers en Somalie loin de sa femme et de son bébé restés en Europe. On le suit pendant une année, pendu au téléphone, cherchant une issue dans un dédale administratif et politique qui rend tout retour sans espoir.

Chronique sur le vif de la vie d’un clandestin à Mogadiscio, dans un monde qui se divise entre ceux qui possèdent un passeport et les autres.

spoutnik

20H
PBM ADULTE

Exutoire et cathartique, la nouvelle saison du Petit Black Movie pour adulte est composée du meilleur des films recalés de la sélection du Petit Black Movie. Ce programme remplit toutes ses promesses avec son déferlement d’animations multidimensionnelles pour public avisé, de quoi remettre l’église au milieu du village et les points sur les « i ». Quoi de neuf, docteur ?

spoutnik

After
Matouš Valchář, République Tchèque, 2018, 5′, HD file, vo ang st fr

La vie entière d’un eskimo défile devant ses yeux après l’attaque intempestive d’un ours…

Afterwork
Luis Usón, Andrés Aguilar, Equateur/Espagne/Pérou, 2017, 6′, HD file, ss dialogue

La répétition morne du quotidien pousse un homme aux dernières extrémités en mode cartoon…

Bloeistraat 11
Nienke Deutz, Belgique, 2018, 10′, HD file, ss dialogue

Lorsque leur puberté commence, le chaos s’immisce dans l’amitié fusionnelle qui lie deux jeunes filles…

Les marionnettes ayant servi à la réalisation de ce film seront exposées durant tout le festival dans le Couloir Hornung (Maison des arts du Grütli).

Buisiness meeting
Guy Charnaux, Brésil, 2018, 2′, HD File, vo ang st fr

La réunion des cadres d’une grosse entreprise part totalement en cacahuètes.

Cabin pressure
Matthew Lee, Royaume-Uni, 2017, 3′, HD file, vo ang st fr

Croyant sa dernière heure venue, un phobique de l’avion s’éclaaaate dans le cockpit…

Chai – A cup of tea in the rainy weather
Peter Tomadze, Géorgie, 2018, 2′, HD file, ss dialogue

Préparer une tasse de thé un jour pluvieux et commettre le crime parfait…

Just passing with Dr. Zussman
Yannay Matarasso/Anat Efrati, Israël, 2017, 4′, HD file, vo ang st fr

Le Dr. Zussman anime un talk show mystérieux. Mais qui sera son nouvel invité malchanceux ?

Mary and 7 dwarfs
Riho Unt, Estonie, 2018, 12′, HD file, vo ang st fr

Une vieille religieuse décide de réaliser ses rêves d’enfant mais le péché la guette…

Sister
Siqi Song, Chine, USA, 2018, 8′, HD file, vo st fr

Quelle aurait été la vie d’un enfant unique s’il avait eu une petite sœur dans la Chine des années 1990 ?

Steven goes to the park
Claudia Cortés Espejo, Belgique, 2016, 6′, HD file, vo ang st fr

Steven traverse une passe difficile, mais est-ce une raison pour abattre des enfants handicapés et prendre de la drogue ?

Take me please
Olivér Hegyi, Hongrie, 2017, 14′, HD file, vo st ang/fr

Pour échapper à une rupture amoureuse, un garçon se laisse volontiers emporter dans un univers parallèle psychédélique.

22H
LA MARQUE DU TUEUR
Seijun Suzuki, Japon, 1967, 91′, DCP, vo st fr

Pen-ek Ratanaruang présente sa carte blanche.

Goro Hanada est numéro trois dans la hiérarchie des tueurs à gages. Engagé dans une mission fumeuse par une femme fatale, il vacille lorsqu’un papillon se pose sur son arme. Au péril de sa vie et de sa santé mentale, il devient dès lors la cible du numéro un. Thriller satirique et pop qui valut à Seijun Suzuki d’être blacklisté par la puissante maison de production Nikkatsu et d’atteindre le statut de réalisateur culte. Il met en scène son acteur fétiche, Jo Shishido et ses fameuses joues de hamster dans ce classique film de chevet pour Quentin Tarantino et Jim Jarmusch.

« Je souhaite présenter La marque du tueur de Seijun Suzuki comme un hommage au maître japonais. Lorsque mon second film 6ixtynin9 était sur le point d’être distribué au Japon, le distributeur avait montré mon film à Seijun Suzuki. Le maître nous avait reçu dans son bureau de Tokyo. Nous avions passé presque deux heures ensemble à plaisanter et à faire les andouilles. Seijun adorait faire l’imbécile. Ce jour me reste à jamais en mémoire. Dans les années qui suivirent, alors que Seijun Suzuki vieillissait et tombait malade, nos routes ne se sont plus recroisées. J’ai parlé à l’un de ses producteurs quelques années avant sa disparition et il me racontait que Suzuki essayait de financer son film ultime en vain.
Je veux me souvenir de lui, en compagnie du public, en montrant ce film. » P. Ratanaruang

spoutnik

FESTIVAL BLACK MOVIE XX
du 18 au 27 janvier 2019

ADN cinéma !

XX ans ! Vingt ans que nous apportons sous les cieux genevois le meilleur, le plus audacieux, l’excellence du cinéma d’auteur international.

Ce XXème anniversaire est une belle opportunité d’opérer un rewind pour considérer tout le chemin parcouru. Les festivaliers et festivalières ont passé de 3’000 à 30’000 en vingt ans, ce qui nous réjouit et nous conforte dans nos choix artistiques. XX ans, ce sont quelque 500 cinéastes des quatre coins de la planète venu·e·s présenter leurs films et rencontrer le public chaleureux de Genève: les souvenirs des discussions enfiévrées ou émouvantes sont inoubliables. XXans, c’est une cartographie particulière allant de la Maison de St Gervais, au Cinéma Spoutnik, du Temple des Pâquis au bâtiment des Halles de l’île, du MàD à la Maison des arts du Grütli, et bien plus encore. XX ans, c’est aussi le temps pour dessiner la mission du festival chaque année plus clairement, avec une ouverture aux cinématographies pointues et singulières provenant de tous les continents, qui vise à débusquer les cinéastes à suivre. Apichatpong Weerasethakul, Lucrecia Martel, Carlos Reygadas, Tsai Ming-liang ou encore Hong Sangsoo présents à Black Movie dès les débuts, avant de devenir des habitué·e·s des plus prestigieux festivals du monde.

XX ans, c’est aussi l’émergence et l’immense succès du Petit Black Movie, section dédiée aux 2-12 ans, avec ses ateliers astucieux consacrés à la fabrication des films et ses animations exquises. Le Petit Black Movie compte aujourd’hui plus de 12’000 petits afficionados dans tout le canton.

XX ans, ce sont enfin des souvenirs de fête impérissables, sous les boules à facettes et les paillettes, moments de rire, de danse et de convivialité pendant lesquels le cinéma et la vie ont été célébrés sans complexes.

2019, année de la teuf, venez prendre un grand bol d’oXXygène devant nos écrans aventureux et sur notre dancefloor extensible. Nous vous avons concocté un programme acéré, festif et unique, composé de 75% de premières suisses, 95% d’œuvres non distribuées sur notre territoire et 100% d’excellents films tout court. Plus de prétexte pour ne pas venir se surexposer les yeux. Vive le cinéma !

spoutnik


Prochainement

Quatre courts métrages très sonores

Son et Cinéma
Films choisis par Philippe Ciompi

mar. 10 déc., 20H30

en présence de Philippe Ciompi

Le Scaphandre et le papillon

Son et Cinéma

mer. 11 déc., 20H30

en présence de Philippe Ciompi

Écoute la salle obscure

Son et Cinéma
Diffusion de pièces sonores originales
Séance précédée par le vernissage de "dé|re|compositions" à l’espace Forde

jeu. 12 déc., 21H

Distant & Dialogue

Les Journées des Films Kurdes de Genève
17h apéro d’ouverture, 19h projections

ven. 13 déc., 17H

Se préparer pour être en retard & My Sweet Pepper Land

Les Journées des Films Kurdes de Genève

sam. 14 déc., 19H

Robin Minard, field recordings

Son et Cinéma
Présentation et diffusion deux pièces radiophoniques
Avec brunch

dim. 15 déc., 17H

en présence de Robin Minard

Je ne laisserai jamais dire que ce n’est pas la plus belle chanson du monde

En collaboration avec les éditions Cousu-Mouche et l’Association La Teuf
entrée libre, chapeau pour les artistes

lun. 16 déc., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mar. 17 déc., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mer. 18 déc., 20H30

Marché de fin d’année du Spoutnik

jeu. 19 déc., 17H

La nuit la plus longue pour des primés avec le Festival Animatou

Courts métrages
entrée libre

jeu. 19 déc., 19h

By repetition, you start noticing details in the landscape

Projection de courts métrages 16mm

ven. 20 déc., 19H

Expanded TV – Biblioteq Mdulair & Synkie

Performance audiovisuelle analogique

ven. 20 déc., 21H