Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/65ae49b02edc850f2a828691743cfaa6/web/wp-content/themes/spoutnik-2/app/controllers/Film.php on line 68



RÉTROSPECTIVE WERNER NEKES : PROGRAMM 5


mer. 14 janv. 1987   21:00
dim. 18 janv. 1987   21:00

Réalisation
Werner Nekes
Pays
Allemagne
Année
1968
1978
1981
Langue
VO allemand
Format
16mm
35mm
Durée
112'
Cycle


ZWISCHEN DEN BILDERN

WERNER NEKES, ALL., 1981, 16mm, coul., 12′

WISCHEN DEN BILDERN SPOUTNIK TAVERNE DU FAUBOURG WERNER NEKES JANVIER 1987

Il s’agit d’un extrait du film Zwischen den Bildern, film en trois partis qu’a commandé la fondation “Deutsche Kinemathek” à la demande de la ZDF (TV): “Un montage de film est l’organisation d’images et de sons. Cette organisation a une histoire”.
Dans la troisième partie du film “sur la paresse de la perception” (De Klaus Feddermann et Helmut Herbst, 58′) se reflètent des cinéastes tels J.-L. Straub, A. Kluge, K. Wyborny et W. Nekes, dans leurs rapports à la coupe, au montage et donc à l’histoire du film.

TARZAN’S KAMPF MIT DEM GORILLA

WERNER NEKES, ALL., 1968, 16mm, n/b, 12′

TARZAN SPOUTNIK TAVERNE DU FAUBOURG JANVIER 1987 WERNER NEKES

Une satire avec un humour typiquement cinématographique (aucun autre média ne permettrait cette forme).
Une paisible lisière de forêt allemande, et de pacifiques pachydermes du zoe illustrent avec pertinence l’aspect comique des bribes de conversation entre les membres d’un safari, les clameurs d’une lutte et les balbutiements amoureux de Tarzan. (Peter Steinhart, “Rheinische Post”, 19/12/1968)

MIRADOR

WERNER NEKES, ALL., 1978, 35/16mm, coul., 88′

MIRADOR SPOUTNIK TAVERNE DU FAUBOURG JANVIER 1987 WERNER NEKES

Je n’avais pas d’autre intention que de susciter l’horreur de l’homme à l’égard des histoires inventées et insensées des films de divertissement, films qui vascillent déjà grâce à des héros authentiques, et qui s’écrouleront bientôt sans aucun doute.
En cela Mirador confère à notre exigence une forme et une action filmique, exigence d’asservissement que l’on trouve dans les films ludiques destructeurs de la fantaisie du peuple.
Ce film se dresse contre l’absurde et l’excentrique, qui apparaît dans les aventures fantastiques répétitives et dans les actions de gangsters, cowboys, pin up et autres monstres; qui XX aussi dans la schématisation et l’inorganique de la construction et de l’intrigue, dans la peinture noir/blanc des caractères et des insuffisances psychologiques. En un mot, il se dresse contre la déformation des données de la vie et des lois de l’art (Werner Nekes)