Anamnèse – Entre les lignes – Courir les rues


mer. 20 févr. 1991   22h00
Réalisation
Dominique Comtat
Pays
Suisse
Année
1985
1988
1992
Langue
VO français
Format
16mm
Cycle

5 films de Dominique Comtat

Anamnèse, 1985, 6min, 16mm, couleur

Film d’animation intercalant dessin animé et photographies.

« Petite cosmogonie porte-à-faux : le monde s’anime : l’immobile hésite, l’homme se meut, l’automobile s’arrête. La création du monde pose pour le photographe ; le trait file vers sa fin. Alternance du fixe et du mouvant, du mouvement et de sa fixation : c’est bien celle d’une cosmogonie.
Le monde se structure : la place se détermine qui doit être occupée par l’homme. Prisonnier des longitudes et des latitudes, il communique à coups de billets, de jetons, de tickets ; son crâne deviendra lui-même d’un coup de marteau, fiches, pièces, récépissés. Comme souvent dans les mythes d’origine, tout est à refaire. »
(Alain Monnier)

 

Entre les lignes, 8min, 16mm, N/B

Dans un train de ligne, une personne lit les lignes de MORALE ELEMENTAIRE de Raymond Queneau. La caméra scrute les lignes de son visage, de ses mains.

« Pourquoi ces lignes changent-elles ? Elles sont empreintes avec force et leur tracé semble indélébile. L’enfant s’affaire avec des timbres, des plantes, des cailloux. Telle courbe s’accentue, telle autre s’efface. Il est le premier de la classe, il est le dernier de la classe. En voilà une qui vient de naître et qui commence à tracer son chemin. On l’envoie à la guerre. D’autres se confondent. Tant de choses se passent dans ces écritures analphabètes. Et quelle surprise de voir se creuser de nouveaux sillons. Même les cheveux blancs y trouvent leur écho. Que de mystères, on peut bien le dire. Que de mystères. »
(Raymond Queneau)

 

Courir les rues, 1988, 55min, 16mm, N/B

« Toute rue est une caverne
Aisément l’on s’en convaincra
en y réfléchissant une journée entière

Toute rue est une grotte
Aisément l’on s’en convaincra
En y réfléchissant une année entière

Toute rue est une rue
Aisément l’on s’en convaincra
En y réfléchissant un peu de temps en temps »

Raymond Queneau

Film d’animation, fiction documentaire.
Une balade cinématographique et littéraire dans les rues de Paris sur les traces des poèmes de Raymond Queneau.


Prochainement

Séance inaugurale: Deux films sonorisés par Philippe Ciompi

Son et Cinéma

lun. 9 déc., 20H30

en présence de Philippe Ciompi

Quatre courts métrages très sonores

Son et Cinéma
Films choisis par Philippe Ciompi

mar. 10 déc., 20H30

en présence de Philippe Ciompi

Le Scaphandre et le papillon

Son et Cinéma

mer. 11 déc., 20H30

en présence de Philippe Ciompi

Écoute la salle obscure

Son et Cinéma
Diffusion de pièces sonores originales
Séance précédée par le vernissage de "dé|re|compositions" à l’espace Forde

jeu. 12 déc., 21H

Distant & Dialogue

Les Journées des Films Kurdes de Genève
17h apéro d’ouverture, 19h projections

ven. 13 déc., 17H

Se préparer pour être en retard & My Sweet Pepper Land

Les Journées des Films Kurdes de Genève

sam. 14 déc., 19H

Robin Minard, field recordings

Son et Cinéma
Présentation et diffusion deux pièces radiophoniques
Avec brunch

dim. 15 déc., 17H

en présence de Robin Minard

Je ne laisserai jamais dire que ce n’est pas la plus belle chanson du monde

En collaboration avec les éditions Cousu-Mouche et l’Association La Teuf
entrée libre, chapeau pour les artistes

lun. 16 déc., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mar. 17 déc., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mer. 18 déc., 20H30

Marché de fin d’année du Spoutnik

jeu. 19 déc., 17H

La nuit la plus longue pour des primés avec le Festival Animatou

Courts métrages
entrée libre

jeu. 19 déc., 19h

By repetition, you start noticing details in the landscape

Projection de courts métrages 16mm

ven. 20 déc., 19H

Expanded TV – Biblioteq Mdulair & Synkie

Performance audiovisuelle analogique

ven. 20 déc., 21H