Ena Sendijarevic 





Take Me Somewhere Nice

Geneva International Film Festival
Première suisse


En Bosnie, les jeunes vivent encore parmi les souvenirs et les ombres d’une guerre qui n’est pas la leur. Le film raconte l’histoire de jeunes gens d’aujourd’hui à cheval sur plusieurs nationalités, dans la solitude de l’entre-deux, entre l’Est et l’Ouest, entre une culture et une autre, entre amour sincère et sexe cru. Un road-movie pop, solaire, mélange d’humour et de gravité, par une jeune cinéaste néerlandaise prometteuse d’origine bosnienne.