janvier-février 2019

Pour célébrer les 30 ans de L’Usine, le Spoutnik propose un programme rétrospectif d’une année qui revisite les étapes clés d’une histoire intimement liée à État d’Urgences. Le Spoutnik, lui, fête ses 33 ans! Ce premier programme revisite les moments d'errance d’un cinéma satellite entre la villa FIA-SKO et l’arrivée dans les locaux de L’Usine, avec un focus dédié au cinéaste suisse Fredi M. Murer, une carte blanche à l’Atelier MTK, et un plein air d’hiver pour nous rappeler ces moments à la Menuiserie de l’Ilôt 13. “En ce qui concerne le cinéma, il y a toujours "état d'urgence" parce qu'il y a beaucoup de films d'ici et d'ailleurs, que l'on ne voit pas. Malgré les efforts de ceux qui, subventions ou pas, tentent des percées dans la massinforme des navets, il y a toujours un reste. Ce qu'il reste ce sont des centaines de films qui circulent très peu et pour la plupart finissent au fond des tiroirs. Décider de diffuser régulièrement des films 16 et super-8 c'est un autre choix. D'abord économique, l'infrastructure, légère, demande peu d'investissement. Mais c'est aussi un choix culturel, qui correspond à un besoin d'intensifier un réseau parallèle de distribution. Les deux formats, 16 et super-8, permettent une production abondante et diversifiée, elle existe. Il est à notre avis indispensable de lui offrir des débouchés. Modestes soit, mais nécessaires pour que les forces vives du cinéma indépendant touche un public. Pour que ce cinéma, de recherche, créatif, libère ses images, touche notre sensibilité et nous parle.” (avril 1986 - le cinéma Spoutnik à la villa FIA-SKO)



1991-2019 : NOUVELLE GRÈVE DES FEMMES*, MÊMES COMBATS?

SOIRÉE DOCUMENTAIRE ET DISCUSSION
ENTRÉE LIBRE


Samedi 2 juin à Lausanne, 150 femmes* ont décidé d’ouvrir une année féministe avec l’objectif d’aboutir à une grève féministe le 14 juin 2019. Fortes de l’expérience de la grève des femmes* espagnole qui a uni 5.3 millions de femmes* le 8 mars 2018, à la suite des deux plus grandes manifestations féministes suisses depuis 1991, le 22 septembre pour l’égalité salariale #ENOUGH18 et le 24 novembre contre les violences faites aux femmes #NousToutes, et portées par le renouveau international des mouvements féministes, les femmes* de la Grève féministe 2019 sont sur la bonne voie pour faire bouger les lignes.

SIMONE BARBÈS OU LA VERTU

PROJECTION DE RÉOUVERTURE SUIVIE D’UN COCKTAIL PÉTILLANT


L’année recommence avec un petit diptyque autour de la boîte de nuit lesbienne de Simone Barbès ou la vertu, à laquelle Yann Gonzalez fait un petit clin d’oeil dans Un couteau dans le coeur. Ingrid Bourgoin, la protagoniste principale du premier, apparaît dans le deuxième, au bar de cette boîte qui vingt-huit ans après n’as pas changé d’esprit...

UN COUTEAU DANS LE COEUR


L’année recommence avec un petit diptyque autour de la boîte de nuit lesbienne de Simone Barbès ou la vertu, à laquelle Yann Gonzalez fait un petit clin d’oeil dans Un couteau dans le coeur. Ingrid Bourgoin, la protagoniste principale du premier, apparaît dans le deuxième, au bar de cette boîte qui vingt-huit ans après n’as pas changé d’esprit...

DE CENDRES ET DE BRAISES

SORTIE


Le Spoutnik vous invite à commencer l’année 2019 avec la découverte de De cendres et de braises. Une oeuvre brûlante qui s’enflamme de la parole des habitant·e·s des quartiers HLM de la ville des Mureaux – banlieue parisienne ouvrière en mutation – où la cinéaste a habité.

HOTEL BY THE RIVER

SÉLECTION FESTIVAL BLACK MOVIE 2019


Sentant sa mort approcher, un vieux poète convie ses deux fils à le rejoindre dans un hôtel au bord du fleuve Han. Une jeune femme éplorée et sa meilleure amie s’y baladent… Entre siestes et promenades dans la neige, les cœurs s’épanchent.

PREMIÈRES SOLITUDES

SORTIE


Premières Solitudes, le dernier film de Claire Simon, est filmé avec les jeunes d’un collège d’Ivry qui apprennent à se connaître. Ce film fait écho à Récréations, réalisé vingt-six ans auparavant dans le vif d’une cour d’école maternelle, que nous présentons en copie restaurée. Deux films d’apprentissages qui naviguent entre l’enfance et l'adolescence, du moment où les petit·e·s sont lâché·e·s dans la cour au moment où les jeunes protagonistes arrivent à porter un regard sur eux et elles mêmes.

RÉCRÉATIONS

SORTIE


Premières Solitudes, le dernier film de Claire Simon, est filmé avec les jeunes d’un collège d’Ivry qui apprennent à se connaître. Ce film fait écho à Récréations, réalisé vingt-six ans auparavant dans le vif d’une cour d’école maternelle, que nous présentons en copie restaurée. Deux films d’apprentissages qui naviguent entre l’enfance et l'adolescence, du moment où les petit·e·s sont lâché·e·s dans la cour au moment où les jeunes protagonistes arrivent à porter un regard sur eux et elles mêmes.

ATELIER MTK

PROJECTIONS 16MM ET PERFORMANCES


L'Atelier MTK est un laboratoire cinématographique artisanal de Grenoble qui depuis 1992 invente de nouveaux moyens pour mettre en place et développer une pratique différente du cinéma. Les cinéastes effectuent le développement et le tirage des films Super 8 et 16mm et peuvent découvrir ce que cette étape offre comme liberté d'intervention sur l'image. Le cinéma Spoutnik invite le collectif pour une projection et trois performances avec projecteurs 16mm.

PLEIN AIR D’HIVER À LA MENUISERIE DE L’ILÔT 13 AVEC DU VIN CHAUD

GESCHICHTE DER NACHT


Le moment privilégié pour la contemplation est la nuit, figure obsessionnelle de ses films. Silence des places muettes et désolées, des rues habitées par l’absence, des architectures piranésiennes, des villes de l’Est aux atmosphère kafkaiennes. Au-delà de l’angoisse et de la claustrophobie, la nuit est « le symbole de la liberté et de l’anarchie. Désertée par l’agitation superficielle des humains et les néons tapageurs, elle permet paradoxalement de « voir la réalité avec plus de clarté. »

BERNHARD LUGINBÜHL + CHICORÉE

FREDI M. MURER: LES PREMIERS PORTRAITS


Le cinéaste suisse Fredi M. Murer a réalisé autant d’oeuvres expérimentales que de long métrages narratifs à succès. En 1986 Fredi M. Murer est venu présenter quelques films essais sur pellicule à la villa FIA-SKO. Encore jamais venu à L’Usine et dans les locaux du plus beau cinéma du monde, il sera là pour présenter quelques uns de ses premiers films!

SAD-IS-FICTION + SWISSMADE – 2069

FREDI M. MURER: LES PREMIERS PORTRAITS


Le cinéaste suisse Fredi M. Murer a réalisé autant d’oeuvres expérimentales que de long métrages narratifs à succès. En 1986 Fredi M. Murer est venu présenter quelques films essais sur pellicule à la villa FIA-SKO. Encore jamais venu à L’Usine et dans les locaux du plus beau cinéma du monde, il sera là pour présenter quelques uns de ses premiers films!

NOUS LES MONTAGNARDS DANS LES MONTAGNES NE SOMMES PAS COUPABLES D’ÊTRE LÀ

FREDI M. MURER: LES PREMIERS PORTRAITS


Le cinéaste suisse Fredi M. Murer a réalisé autant d’oeuvres expérimentales que de long métrages narratifs à succès. En 1986 Fredi M. Murer est venu présenter quelques films essais sur pellicule à la villa FIA-SKO. Encore jamais venu à L’Usine et dans les locaux du plus beau cinéma du monde, il sera là pour présenter quelques uns de ses premiers films!

LETO

VIKTOR TSOÏ - KINO ET LA PERESTROÏKA
SÉANCE SUIVIE D’UN APÉRO DISCO AVEC DISQUES DE VIKTOR TSOÏ


Inspiré de l’autobiographie de Natalia Naumenko, le film raconte les débuts de la scène rock underground à Leningrad dans les années 80 – un peu avant la Perestroïka – et la création d’une salle de concert mythique, le Leningrad Rock Club. Dans une époque ou le rock occidental se trouve au marché noir, trois personnes clés vont se rencontrer et créer la légende du rock soviétique, avec notamment Mike Naoumenko du groupe Zoopark et le jeune Viktor Tsoï, chanteur leader du groupe Kino.

L’AIGUILLE

VIKTOR TSOÏ - KINO ET LA PERESTROÏKA


Moro, jeune héros rebelle joué par le musicien Viktor Tsoï, retourne à Alma Ata au Kazakhstan après ses études où il retrouve sa bande en plein conflit de gang et son ex-amoureuse Dina accro à la morphine. Il va tenter de l’aider en faisant face à la mafia locale dominant le trafic de drogue, le tout dirigé par un étrange médecin qui exploite Dina en cachant de la morphine chez elle. Moro s’échappe avec Dina vers la mer d’Aral, mer asséchée au milieu d’un désert, pour tenter de la sevrer.

TIMUR NOVIKOV. ZERO OBJECT

VIKTOR TSOÏ - KINO ET LA PERESTROÏKA


Dans les années 80, alors que l’Union soviétique touche doucement à sa fin, émerge une nouvelle énergie artistique et des nouvelles esthétiques. Leningrad est alors à l’avant-garde de la contre-culture, et Timur Novikov est au centre de celle-ci. Plus qu’un simple documentaire biographique sur la figure de Timur Novikov, ce film témoigne d’un mouvement qui prônait la liberté artistique et d’expression dans un contexte politique particulièrement tendu.

SHAPITO SHOW

VIKTOR TSOÏ - KINO ET LA PERESTROÏKA
AVEC BRUNCH SOVIÉTIQUE


Au sud de la Crimée, sur les plages de la mer Noire, quatre voyages, quatre quêtes, quatre "losers" magnifiques et héroïques. Chaque protagoniste est au centre de son propre drame mais aux yeux des autres il n’est qu’un personnage secondaire et banal.. Dans un tourbillon passionnant, l’humour absurde se mêle à l’émotion, à la surprise et l’émerveillement.

HYPERARTISTES

PLANÈTE LA CHAUX-DE-FONDS
PROJECTIONS ET PERFORMANCES
PRIX LIBRE


Hypermétrages orgiaques, ronds de jambes apocalyptiques, hyperhérésie mystique, hypervagins volants et hyperpénis soniques, hypertigres sautant dans des hypercerceaux de feu, hyperdescentes d'organes explosives et hyperroulades dans du porridge : c'est l'hypersoirée de l'Hyperartisme, avec la projections de l'hyperpresque intégrale des films hyperartistes accompagnée d'hyperlives musicaux du style "top délire".

THE AMERICAN ASTRONAUT

FILMS DE MINUIT
CARTE BLANCHE À CETUSSS
ENTRÉE LIBRE


“The American Astronaut” est un western spatial & musical réalisé en 35mm et interprété par Cory McAbee en 2001. Un OVNI culte trop méconnu sur notre continent, il est pourtant bien barré comme on aime, entre du Michel Gondry et du Fritz Lang, le tout filmé avec des bobines très sales.

ASSA

FILMS DE MINUIT
SPÉCIAL VIKTOR TSOÏ
ENTRÉE LIBRE


L’infirmière Alika arrive en hiver à Yalta (ville de Crimée au bord de la mer Noire) avec son amant, le mafieux Krymov, mais s’éprend du pauvre musicien Bananane, qui, de jour, travaille comme gardien et de nuit, comme chanteur dans un restaurant. Krymov, fou de jalousie, ordonne de poignarder Bananane. Quand elle apprend le drame, Alika tue Krymov avec un pistolet qui lui tombe sous la main.

THE DARK CRYSTAL & WHERE WE STAND

SOIRÉE PSYCHONIRIQUE FÉTICHISTE
CARTE BLANCHE À GORANA ET MARQUISE
ENTRÉE LIBRE


Deux projections suivies d’une soirée psychonirique fétichiste pour laisser libre cours à nos Ombres...

NIGHTFLYERS

SÉANCE PSYCHOTRONIQUE
ENTRÉE LIBRE


Neuf scientifiques embarquent à bord d'un vaisseau spatial afin d'aller à la rencontre du Volcryn, un astronef légendaire qui errerait à travers l'espace depuis des temps immémoriaux. Mais la vie au sein de leur vaisseau, dont le commandant ne veut jamais se montrer, va se révéler des plus périlleuses...

L’HEURE ET L’ENDROIT

FOUND IN TRANSLATION - TRADUCTION FIDÈLE
PROGRAMME PROPOSÉ PAR LE WINNIPEG FILM GROUP


Les films marquent le passage du temps en documentant les mouvements et les changements. Ils parviennent également, peut-être paradoxalement, à immortaliser un moment précis dans le temps, l’enregistrant afin qu’il puisse être regardé à n’importe quel moment dans le futur. Les fims de ce programme regardent tous en arrière : vers des cinéastes qui ont œuvré auparavant, des pères et des mères et des grand-mères, des per- sonnages historiques, des événements passés et la culture populaire d’autrefois.

(ÊTRE) FEMME AU CANADA

FOUND IN TRANSLATION - TRADUCTION FIDÈLE
PROGRAMME PROPOSÉ PAR LE WINNIPEG FILM GROUP


Ce programme reconnaît et célèbre les films de l’histoire du Winnipeg Film Group qui ont été réalisés par des femmes. Bien que tous les programmes que nous avons créés pour ce projet incluent des œuvres réalisés des femmes, les films de ce programme particulier commentent le genre ou l’expérience d’être une femme au Canada, pays occidental traditionnellement patriarcal. Ces commentaires sont soit explicites ou implicites, s’exprimant individuellement ou collectivement à travers le dialogue entre les différents films.

REGARDER DERRIÈRE NOUS ET ALLER DE L’AVANT

FOUND IN TRANSLATION - TRADUCTION FIDÈLE
PROGRAMME PROPOSÉ PAR LE WINNIPEG FILM GROUP


Les effets de l’héritage de la colonisation du Canada se ressentent encore aujourd’hui. Cela est particulièrement vrai à Winnipeg, ville qui est située sur le territoire du Traité 1, sur les terres ancestrales des peuples anishinaabeg, cris, oji-cris et dénés, et sur la terre natale de la nation Métis. Il s’agit aussi de la ville avec la plus grande population autochtone selon les données du recensement de 2016. Réconciliation est un mot important dans notre ville de nos jours, alors que des efforts sont faits pour reconnaître et corriger les injustices subies par les populations autochtones aux mains des colonisateurs et pour améliorer les relations entre les peuples autochtones et les colons.

ANIMER LE BIEN ET LE MAL

FOUND IN TRANSLATION - TRADUCTION FIDÈLE
PROGRAMME PROPOSÉ PAR LE WINNIPEG FILM GROUP


L’animation peut être une forme d’art très efficace pour la critique sociale et la satire. La caricature sert alors d’arme et la parodie, d’outil pour exposer le ridicule des conventions sociales et la corruption de l’autorité. Les films de ce programme sont parfois drôles, parfois irrévérencieux et parfois dystopiques par leur rejet des idéologies normatives. Ils sont généralement progressifs et inventifs à la fois artistiquement et formellement, en plus d’être engagés politiquement et socialement.

SÄHKÖ THE MOVIE

HOMMAGE À MIKA VAINIO AVEC CINDY VAN ACKER
EN COLLABORATION AVEC L’ADC ET LA CIE GREFFE
FILM & PERFORMANCE


Le dimanche 17 février, au Spoutnik, sera projeté pour l’occasion le film mythique “Sähkö The Movie” de Jimi Tenor. Le film, tourné en 16 mm, retrace l’histoire du singulier label Sähkö fondé par Tommi Grönlund ainsi que des artistes finlandais comme Mono Junk, Hertsi, IFÖ et Mika Vainio lui-même. On suit l’unité finlandaise au travail en studio élaborant leur musique à l’aide d’un équipement analogique développé sur mesure. La projection sera suivi d’un concert-solo de Jimi Tenor.

THE FUTURE IS NOT WHAT IT USED TO BE

HOMMAGE À MIKA VAINIO AVEC CINDY VAN ACKER
EN COLLABORATION AVEC L’ADC ET LA CIE GREFFE


Le film pose la question “la fusion entre l’humain et la machine est-elle possible? Ou est-elle déjà arrivée?”. Traitant de l’avant garde musicale des années 60s qui suit l’apparition des premiers micro-ordinateurs et des questions laissées ouvertes par la science pour le 21e siècle, il s’agit avant tout du portrait du physicien nucléaire et artiste Erkki Kurenniemi, un des pionniers dans l’art électronique. Dès les années 60s l’artiste scientifique avec déjà exploré le potentiel de la réalité virtuelle et des interactions humain-machine dans des pièces audio-visuelles. Le film suit les pensées et écrits de l’artiste, ses observations, ses créations, et son ultime obsession qui fut la fusion humain-machine et la reconstruction de l’âme humaine.

FESTIVAL BLACK MOVIE VENDREDI 18

FESTIVAL BLACK MOVIE XX


Ce XXème anniversaire est une belle opportunité d’opérer un rewind pour considérer tout le chemin parcouru. Les festivaliers et festivalières ont passé de 3'000 à 30'000 en vingt ans, ce qui nous réjouit et nous conforte dans nos choix artistiques. XX ans, ce sont quelque 500 cinéastes des quatre coins de la planète venu·e·s présenter leurs films et rencontrer le public chaleureux de Genève: les souvenirs des discussions enfiévrées ou émouvantes sont inoubliables. XXans, c’est une cartographie particulière allant de la Maison de St Gervais, au Cinéma Spoutnik, du Temple des Pâquis au bâtiment des Halles de l’île, du MàD à la Maison des arts du Grütli, et bien plus encore.

FESTIVAL BLACK MOVIE SAMEDI 19

FESTIVAL BLACK MOVIE XX


Ce XXème anniversaire est une belle opportunité d’opérer un rewind pour considérer tout le chemin parcouru. Les festivaliers et festivalières ont passé de 3'000 à 30'000 en vingt ans, ce qui nous réjouit et nous conforte dans nos choix artistiques. XX ans, ce sont quelque 500 cinéastes des quatre coins de la planète venu·e·s présenter leurs films et rencontrer le public chaleureux de Genève: les souvenirs des discussions enfiévrées ou émouvantes sont inoubliables. XXans, c’est une cartographie particulière allant de la Maison de St Gervais, au Cinéma Spoutnik, du Temple des Pâquis au bâtiment des Halles de l’île, du MàD à la Maison des arts du Grütli, et bien plus encore.

FESTIVAL BLACK MOVIE DIMANCHE 20

FESTIVAL BLACK MOVIE XX


Ce XXème anniversaire est une belle opportunité d’opérer un rewind pour considérer tout le chemin parcouru. Les festivaliers et festivalières ont passé de 3'000 à 30'000 en vingt ans, ce qui nous réjouit et nous conforte dans nos choix artistiques. XX ans, ce sont quelque 500 cinéastes des quatre coins de la planète venu·e·s présenter leurs films et rencontrer le public chaleureux de Genève: les souvenirs des discussions enfiévrées ou émouvantes sont inoubliables. XXans, c’est une cartographie particulière allant de la Maison de St Gervais, au Cinéma Spoutnik, du Temple des Pâquis au bâtiment des Halles de l’île, du MàD à la Maison des arts du Grütli, et bien plus encore.

FESTIVAL BLACK MOVIE LUNDI 21

FESTIVAL BLACK MOVIE XX


Ce XXème anniversaire est une belle opportunité d’opérer un rewind pour considérer tout le chemin parcouru. Les festivaliers et festivalières ont passé de 3'000 à 30'000 en vingt ans, ce qui nous réjouit et nous conforte dans nos choix artistiques. XX ans, ce sont quelque 500 cinéastes des quatre coins de la planète venu·e·s présenter leurs films et rencontrer le public chaleureux de Genève: les souvenirs des discussions enfiévrées ou émouvantes sont inoubliables. XXans, c’est une cartographie particulière allant de la Maison de St Gervais, au Cinéma Spoutnik, du Temple des Pâquis au bâtiment des Halles de l’île, du MàD à la Maison des arts du Grütli, et bien plus encore.

FESTIVAL BLACK MOVIE MARDI 22

FESTIVAL BLACK MOVIE XX


Ce XXème anniversaire est une belle opportunité d’opérer un rewind pour considérer tout le chemin parcouru. Les festivaliers et festivalières ont passé de 3'000 à 30'000 en vingt ans, ce qui nous réjouit et nous conforte dans nos choix artistiques. XX ans, ce sont quelque 500 cinéastes des quatre coins de la planète venu·e·s présenter leurs films et rencontrer le public chaleureux de Genève: les souvenirs des discussions enfiévrées ou émouvantes sont inoubliables. XXans, c’est une cartographie particulière allant de la Maison de St Gervais, au Cinéma Spoutnik, du Temple des Pâquis au bâtiment des Halles de l’île, du MàD à la Maison des arts du Grütli, et bien plus encore.

FESTIVAL BLACK MOVIE MERCREDI 23

FESTIVAL BLACK MOVIE XX


Ce XXème anniversaire est une belle opportunité d’opérer un rewind pour considérer tout le chemin parcouru. Les festivaliers et festivalières ont passé de 3'000 à 30'000 en vingt ans, ce qui nous réjouit et nous conforte dans nos choix artistiques. XX ans, ce sont quelque 500 cinéastes des quatre coins de la planète venu·e·s présenter leurs films et rencontrer le public chaleureux de Genève: les souvenirs des discussions enfiévrées ou émouvantes sont inoubliables. XXans, c’est une cartographie particulière allant de la Maison de St Gervais, au Cinéma Spoutnik, du Temple des Pâquis au bâtiment des Halles de l’île, du MàD à la Maison des arts du Grütli, et bien plus encore.

FESTIVAL BLACK MOVIE JEUDI 24

FESTIVAL BLACK MOVIE XX


Ce XXème anniversaire est une belle opportunité d’opérer un rewind pour considérer tout le chemin parcouru. Les festivaliers et festivalières ont passé de 3'000 à 30'000 en vingt ans, ce qui nous réjouit et nous conforte dans nos choix artistiques. XX ans, ce sont quelque 500 cinéastes des quatre coins de la planète venu·e·s présenter leurs films et rencontrer le public chaleureux de Genève: les souvenirs des discussions enfiévrées ou émouvantes sont inoubliables. XXans, c’est une cartographie particulière allant de la Maison de St Gervais, au Cinéma Spoutnik, du Temple des Pâquis au bâtiment des Halles de l’île, du MàD à la Maison des arts du Grütli, et bien plus encore.

FESTIVAL BLACK MOVIE VENDREDI 25

FESTIVAL BLACK MOVIE XX


Ce XXème anniversaire est une belle opportunité d’opérer un rewind pour considérer tout le chemin parcouru. Les festivaliers et festivalières ont passé de 3'000 à 30'000 en vingt ans, ce qui nous réjouit et nous conforte dans nos choix artistiques. XX ans, ce sont quelque 500 cinéastes des quatre coins de la planète venu·e·s présenter leurs films et rencontrer le public chaleureux de Genève: les souvenirs des discussions enfiévrées ou émouvantes sont inoubliables. XXans, c’est une cartographie particulière allant de la Maison de St Gervais, au Cinéma Spoutnik, du Temple des Pâquis au bâtiment des Halles de l’île, du MàD à la Maison des arts du Grütli, et bien plus encore.

FESTIVAL BLACK MOVIE SAMEDI 26

FESTIVAL BLACK MOVIE XX


Ce XXème anniversaire est une belle opportunité d’opérer un rewind pour considérer tout le chemin parcouru. Les festivaliers et festivalières ont passé de 3'000 à 30'000 en vingt ans, ce qui nous réjouit et nous conforte dans nos choix artistiques. XX ans, ce sont quelque 500 cinéastes des quatre coins de la planète venu·e·s présenter leurs films et rencontrer le public chaleureux de Genève: les souvenirs des discussions enfiévrées ou émouvantes sont inoubliables.

FESTIVAL BLACK MOVIE DIMANCHE 27

FESTIVAL BLACK MOVIE XX


Ce XXème anniversaire est une belle opportunité d’opérer un rewind pour considérer tout le chemin parcouru. Les festivaliers et festivalières ont passé de 3'000 à 30'000 en vingt ans, ce qui nous réjouit et nous conforte dans nos choix artistiques. XX ans, ce sont quelque 500 cinéastes des quatre coins de la planète venu·e·s présenter leurs films et rencontrer le public chaleureux de Genève: les souvenirs des discussions enfiévrées ou émouvantes sont inoubliables.

BACK ROOM XX

BAR DU SPOUTNIK
PASSAGES DE DISQUES
PETITE RESTAURATION


Dans cet espace d’attente et de détente, avant ou après les films, l’équipe du cinéma Spoutnik vous accueille pendant tout le festival, pour boire un coup, une discussion ou encore pour se délasser au son de musiques choisies par leurs soins.