novembre-décembre 2018

LES DIAMANTS DE FIN D’ANNÉE

Pour cette fin d’année, le Spoutnik vous invite à la découverte de l’étrange territoire de Sophia Antipolis, la rencontre de la star du foot Diamantino, l’exploration d’une île au trésor, un bras de fer avec le catcheur Cassandro the Exotico! et un envoûtement par les séduisants personnages qui peuplent Ultra Rêve. Des films français qui ont fait la une des festivals et qui racontent chacun à leur manière notre époque. Pour l’occasion, Guillaume Brac, Gabriel Abrantes, Virgil Vernier et Marie Losier nous font l’immense cadeau d’être des nôtres!



Diptyque Z! – The Story of Ricky – précédé de Abonion

Film de minuit
Carte Blanche à Bamba triste
entrée libre


Melchior Abonion, un tueur en série psychopathe s'évade de l'asile psychiatrique où il était interné. Son ennemi juré, l'inspecteur Jack Derfas se lance à sa poursuite et se retrouve happé dans une quête de vengeance et de sang !

Sōon

performances audiovisuelles noise
projection de Pinocchio √964
tarif unique 5CHF


Soirée de performances bruitistes et vocales avec un workshop, quatre sets, et un final en projection avec un film cyberpunk japonais culte, le tout placé sous le sigle du vacarme (sōon).

La nuit la plus longue pour des primés avec Animatou

entrée libre


Le solstice d’hiver est chaque année l’occasion de voir ou revoir les films primés au festival Animatou avec toutes les mentions. Nous vous accueillons dans une belle atmosphère de détente d’avant fête, avec apéro et vin chaud!

Au temps de la guerre des étoiles

Film de minuit
spécial Noël par Clemydia
entrée libre


Au bout de combien de temps peut-on parler de tradition? Ne répondons pas à cette question et contentons-nous juste d’apprécier, pour la deuxième année consécutive, un plat cinématographique aux saveurs inégalables: le Navet de Noël. Après Santa Claus conquer the Martians, nous allons rester dans l’espace mais en changeant de galaxie, pour en visiter une très très lointaine… Que mange la famille de Chewbacca pendant les fêtes? Y a-t-il des guirlandes pour vaisseau capables de ne pas se décrocher lors d’un voyage interstellaire? Existe-t-il un Jésus version Jedi justifiant que Noël existe aussi dans cette galaxie, pouvant ainsi donner un début de signification à ce trou noir scénaristique? Les réponses à toutes vos légitimes questions vous seront révélées lors de cette projection unique du célèbre The Star Wars Holiday Special.

Spoutnik on air – f f channel

Radio performative en collaboration avec Radio Usine
Globale Abyssale de l'Usine


Espace radio cosmique avec performances live, pièces radiophoniques, lectures et interviews d’artistes programmés à la Globale de l’Usine du 29 décembre 2018. Le programme complet sera diffusé sur Radio Usine.

f f channel est une radio performée et un espace sonore valorisant les productions réalisées par des femmes, personnes trans* et autres minorités de genre dans les musiques noise et expérimentales, ainsi que la littérature.

Eight Hours Don’t Make a Day

Rétrospective GIFF
Beau comme une TV qui brûle


Fassbinder a 27 ans. L’iconoclaste Gunther Rohrbach, en charge de la fiction pour la chaîne régionale WDR, propose au turbulent cinéaste de prendre les commandes d’une série. En toute liberté. Fassbinder en tirera un récit jubilatoire sur la classe ouvrière. Peut-être son travail le plus lumineux.

France/tour/détour/deux/enfants

Rétrospective GIFF
Beau comme une TV qui brûle


Godard interroge deux enfants. Un garçon, une fille. Les conversations s’enchaînent dans la rue, dans leur chambre, à l’école. Facétieux et politiques, JLG et Miéville détournent un manuel scolaire de 1877 pour en faire une série mythique, hélas trop peu vue.

Bamboo Dogs

Compétition GIFF


Philippines, 1995. Dans un fourgon de police s’entassent membres d’un gang et flics ripous. La nuit les avale, un par un. Cinéaste punk, Khavn De La Cruz revient au GIFF avec ce requiem distordu pour Manille et ses "bamboo dogs" affamés.

New Swiss Talents

Focus GIFF
entrée libre


Organisé pour la deuxième année consécutive et avec le soutien du Pour-cent culturel Migros, ce programme permet à six cinéastes de la relève en Suisse de discuter en profondeur de leur projet de long métrage avec des scénaristes et producteurs suisses et internationaux. Le but est de renforcer la phase de développement du projet, de faciliter leur rencontre avec les professionnels et de les familiariser avec les enjeux industriels du cinéma. Les derniers courts métrages des participants seront également projetés le même jour dans le cadre du Festival.

The Draughtsman’s Contract

GIFF- Film & Beyond : Peter Greenaway


Épouse délaissée, l’aristocratique Mrs Herbert passe un marché avec un peintre réputé : elle lui commande huit dessins de la propriété, qu'elle paiera au prix fort, en argent et avec son corps... Irrévérencieux, osé, savant, obsédant comme la BO de Nyman : le film qui révéla Peter Greenaway.

Ne Travaille Pas (1968-2018)

Focus - GIFF


Elsa Michaud et Gabriel Gauthier sont étudiants aux Beaux-Arts. Ils partagent une relation amoureuse et une recherche artistique dans une époque désorientée. Sans parole, sur une BO obsédante du tandem électro Avia x Orly, une plongée vertigineuse dans l’Occident accidenté, cinquante ans après mai 68.

Biennale de l’Image en Mouvement 2018 #1

en collaboration avec le Centre d'Art Contemporain Genève
entrée libre


Ces films et vidéos, produits par la Biennale, constituent un corpus extraordinaire d’œuvres nouvelles présentées en première au Centre d’Art Contemporain Genève et au Cinéma Spoutnik à Genève, lors de l’inauguration, du 8 au 10 novembre 2018.

Biennale de l’Image en Mouvement 2018 #2

en collaboration avec le Centre d'Art Contemporain Genève
entrée libre


Ces films et vidéos, produits par la Biennale, constituent un corpus extraordinaire d’œuvres nouvelles présentées en première au Centre d’Art Contemporain Genève et au Cinéma Spoutnik à Genève, lors de l’inauguration, du 8 au 10 novembre 2018.

Broken, voyage palestinien à travers le droit international

Rencontres Cinématographiques PALESTINE : FILMER C'EST EXISTER 2018


Les Rencontres cinématographiques PFC’E proposent cette année des films de cinéastes palestinien·ne·s qui, d’une part, évoquent les évènements de la Nakba et, d’autre part, abordent toutes les catastrophes qui se sont enchaînées depuis 1948. Une occasion pour le public de découvrir des longs métrages, notamment sur la question des réfugié·e·s et du droit international, suivis de discussions avec les cinéastes. PFC’E fait aussi la part belle aux courts métrages, poignants et non dénués d’humour, qui nous plongent dans différents aspects de la «Nakba continue»: l’occupation, les check-points, l’emprisonnement, l’enfermement. Par ailleurs, un hommage est rendu au grand poète palestinien Mahmoud Darwich. Pour cette édition 2018, PFC’E présente 27 films et accueille 5 invité·e·s. Ces différents regards portés par le cinéma nous permettent de tisser une continuité entre des situations historiques différentes, tout en établissant un pont entre le passé et le présent.

PALESTINE FC’E 2018 : VENDREDI 30 NOV

Rencontres Cinématographiques PALESTINE : FILMER C'EST EXISTER 2018


Les Rencontres cinématographiques PFC’E proposent cette année des films de cinéastes palestinien·ne·s qui, d’une part, évoquent les évènements de la Nakba et, d’autre part, abordent toutes les catastrophes qui se sont enchaînées depuis 1948. Une occasion pour le public de découvrir des longs métrages, notamment sur la question des réfugié·e·s et du droit international, suivis de discussions avec les cinéastes. PFC’E fait aussi la part belle aux courts métrages, poignants et non dénués d’humour, qui nous plongent dans différents aspects de la «Nakba continue»: l’occupation, les check-points, l’emprisonnement, l’enfermement. Par ailleurs, un hommage est rendu au grand poète palestinien Mahmoud Darwich. Pour cette édition 2018, PFC’E présente 27 films et accueille 5 invité·e·s. Ces différents regards portés par le cinéma nous permettent de tisser une continuité entre des situations historiques différentes, tout en établissant un pont entre le passé et le présent.

PALESTINE FC’E 2018 : SAMEDI 1 DEC

Rencontres Cinématographiques PALESTINE : FILMER C'EST EXISTER 2018


Les Rencontres cinématographiques PFC’E proposent cette année des films de cinéastes palestinien·ne·s qui, d’une part, évoquent les évènements de la Nakba et, d’autre part, abordent toutes les catastrophes qui se sont enchaînées depuis 1948. Une occasion pour le public de découvrir des longs métrages, notamment sur la question des réfugié·e·s et du droit international, suivis de discussions avec les cinéastes. PFC’E fait aussi la part belle aux courts métrages, poignants et non dénués d’humour, qui nous plongent dans différents aspects de la «Nakba continue»: l’occupation, les check-points, l’emprisonnement, l’enfermement. Par ailleurs, un hommage est rendu au grand poète palestinien Mahmoud Darwich. Pour cette édition 2018, PFC’E présente 27 films et accueille 5 invité·e·s. Ces différents regards portés par le cinéma nous permettent de tisser une continuité entre des situations historiques différentes, tout en établissant un pont entre le passé et le présent.

PALESTINE FC’E 2018 : DIMANCHE 2 DEC

Rencontres Cinématographiques PALESTINE : FILMER C'EST EXISTER 2018


Les Rencontres cinématographiques PFC’E proposent cette année des films de cinéastes palestinien·ne·s qui, d’une part, évoquent les évènements de la Nakba et, d’autre part, abordent toutes les catastrophes qui se sont enchaînées depuis 1948. Une occasion pour le public de découvrir des longs métrages, notamment sur la question des réfugié·e·s et du droit international, suivis de discussions avec les cinéastes. PFC’E fait aussi la part belle aux courts métrages, poignants et non dénués d’humour, qui nous plongent dans différents aspects de la «Nakba continue»: l’occupation, les check-points, l’emprisonnement, l’enfermement. Par ailleurs, un hommage est rendu au grand poète palestinien Mahmoud Darwich. Pour cette édition 2018, PFC’E présente 27 films et accueille 5 invité·e·s. Ces différents regards portés par le cinéma nous permettent de tisser une continuité entre des situations historiques différentes, tout en établissant un pont entre le passé et le présent.

Courts-métrages sur le thème de l’enfermement

Rencontres Cinématographiques PALESTINE : FILMER C'EST EXISTER 2018


Les Rencontres cinématographiques PFC’E proposent cette année des films de cinéastes palestinien·ne·s qui, d’une part, évoquent les évènements de la Nakba et, d’autre part, abordent toutes les catastrophes qui se sont enchaînées depuis 1948. Une occasion pour le public de découvrir des longs métrages, notamment sur la question des réfugié·e·s et du droit international, suivis de discussions avec les cinéastes. PFC’E fait aussi la part belle aux courts métrages, poignants et non dénués d’humour, qui nous plongent dans différents aspects de la «Nakba continue»: l’occupation, les check-points, l’emprisonnement, l’enfermement. Par ailleurs, un hommage est rendu au grand poète palestinien Mahmoud Darwich. Pour cette édition 2018, PFC’E présente 27 films et accueille 5 invité·e·s. Ces différents regards portés par le cinéma nous permettent de tisser une continuité entre des situations historiques différentes, tout en établissant un pont entre le passé et le présent.

Workshop avec Kazehito Seki

Body-voice method voice training
Workshop prix libre (conseillé 50.-)
8 places sur inscription (cinema@spoutnik.info)


Body-voice method is the simplest way for vocalisation. It lets you notice how your body can naturally vocalise. All you need is just to focus on each breath, each moment of the state of your body, and then, just let it go. Vocalisation is a general function of human as an animal. However it is a technically highly complicated and sophisticated function. Our body originally has and knows how to use such a great function. Most of us can normally talk to another person with precisely appropriate volume, direction, and tension. When you speak, the sound of your voice is automatically tuned up very accurate by your body.

Vide grenier du Spoutnik

marché et apéro de fin d'année


Vendredi 21 décembre de à 17h-19h, vide grenier du Spoutik, il y aura des livres cinéma, des posters de films, des dvds, et autres babioles liées, avec en plus des T-shirts de Jean-Luc Godard, des Spouts en 6 packs, et des super abonnements à offrir.