mars-avril 2018

Quelques propos éclairés de Jean-Luc Godard - recueillis par Marie Rambert (Télérama n°1892, 16 avril 1986) - à propos de "Grandeur et décadence d’un petit commerce de cinéma" à l'affiche du Spoutnik du 20 au 22 avril.

“Elles sont un peu privées d’imagination, les télés privées. D’après ce que j’en vois, elles sont toutes pareilles. C’est la toute-puissance, comme la Royauté, comme l’Église au Moyen ge. Le cinéma projette quelque chose, c’est pour ça qu’il est encore puissant dans le coeur des gens et que les films ont beaucoup de succès à la télévision. La télévision diffuse, elle transmet. (...)

On ne multiplie pas les chaînes et les programmes pour voir plus de choses, mais pour pouvoir changer de chaîne. Les téléspectateurs ne supportent plus de voir une émission en entier, les directeurs de chaînes en sont conscients. C’est comme des enfants qui en ont marre de leurs jouets. (...) Le téléspectateur est otage mais il le veut bien. Du reste, on dit les chaînes. Dans mon film, on voit beaucoup de barreaux, on dit qu’on est dans la grille des programmes. (...)

J’ai toujours pris une comparaison, exagérée mais juste : une image, c’est l’occupation. Occupation de l’esprit, de l’espace et du temps culturel, mais en même temps très physique. On ne peut plus voir une image tellement elle est petite et en plus, avec les ordinateurs on écrit dessus, ce qui est illisible. Tels que sont fabriqués les postes de télévision, on ne peut pas les regarder sans se fatiguer les yeux, mais je pense que c’est fait pour ça. Il y a un inconscient collectif qui veut que le regard se fatigue.”



DERRIÈRE LES FRONTS : RÉSISTANCES ET RÉSILIENCES EN PALESTINE

DEUX FILMS D'ALEXANDRA DOLS


Ce film est construit en suivant le livre de Dr. Samah Jabr “ Derrière les fronts : chronique d’une psychiatre psychothérapeute palestinienne sous occupation ” ; des éléments historiographiques permettent à tou·te·s d’être guidé·e·s et de comprendre mieux les enjeux de l’histoire de la Palestine et nous rappellent le triste anniversaire de la Nakba de cette année, l’exode palestinien de 1948.

MOUDJAHIDATE

DEUX FILMS D'ALEXANDRA DOLS


“Moudjahidate” est le mot utilisé en Algérie pour définir toutes celles qui ont participé à la guerre d’Indépendance au sein du FLN – le Front de libération nationale. 10 949 femmes sont recensées dans le fichier du ministère des Anciens Moudjahidin, soit 3% du nombre total des militant·e·s reconnu·e·s, selon la définition officielle.

SOIRÉE QUEERAROLLER – BLISS

PROJECTION, ATELIER, BOUFFE, SOIRÉE AVEC QUEERFISH ET PTR


La soirée débutera par une projection au Spoutnik du film « Bliss » de Drew Barrymore, dans lequel nous découvrirons la magnifique Ellen Paige s’initier au roller derby ! De quoi commencer la soirée de manière décontractée ! Après le flim, le collectif Molotofu sera présent pour remplir vos estomacs à prix libre, et vous pourrez pimper vos patins et boire une cocktail ou deux avant la fête. La soirée continuera au PTR avec la QueerARoller et ses surprises dés 22h00!!! Piñata, attrape pompon, démo de block to block des derby girls et autres animations seront de la party. Cette soirée sera animée par les stupéfiantes « Fancy cuite » et ses guest. Rassurez-vous, même sans chausser les patins vous vous amuserez tout de même et pourrez onduler vos corps sur des rythmes endiablés vu que nous finirons la soirée par une boum ! Alors on vous attend ! Bisous bisous

LA POLITIQUE DES VENTRES

JOURNEE D'ETUDE TRANSDISCIPLINAIRE ET SOIREE DE PROJECTIONS/PERFORMANCES


Plusieurs enjeux d’actualité interrogent le droit, la capacité ou l’interdiction de procréer. Quelles sont les politiques et technologies de contrôle, de régulation, et d’émancipation des corps reproducteurs et à qui appartiennent-elles?

UNE AUTRE MONTAGNE

EN PRESENCE DES REALISATRICES
PRIX LIBRE


Sur les terres d’Anatolie, un dicton dit « Si l’un de tes yeux pleure, l’autre ne peut rire ». Burcu et Sinem vivent à Istanbul avec cet œil qui pleure en entendant que l’est du pays, le Kurdistan de Turquie, est sous couvre-feu, blocus, occupé par l’armée turque depuis plus de 40 ans..

FAITES DES VAGUES PRÉSENTE: NOS RÉCITS EN WEB-SÉRIE

RENCONTRE DISCUSSION
ENTRÉE PRIX LIBRE


Dans le prolongement du 8 mars et pour célébrer les luttes féministes, le Collectif Faites des vagues vous invite à visionner une sélection de web-séries mettant en scène des femmes minorisées évoluant dans différents pays et contextes. Des quotidiens et des histoires banales dont la mise en écran fait du bien et défie le storytelling des dominants. Des récits qui ont besoin d’être racontés et visibilisés.

ET ISRAËL FUT…

EN COLLABORATION AVEC LE FIFDH
DÉBAT AVEC LE RÉALISATEUR ET RICCARDO BOCCO


“Et Israël fût...” revient aux origines de la création de l’État d’Israël et regarde les faits historiques sous l’angle très spécifique de la responsabilité de l’Occident. À travers l’analyse de spécialistes de renommée internationale et d'étonnantes archives, le film montre qu’en adoptant le projet sioniste, la Grande-Bretagne et les autres pays occidentaux ont surtout été guidés par leur propre agenda. Ainsi l’Occident ne porte pas uniquement une lourde responsabilité vis-à-vis du sort des Juif·ve·s en Europe de l’époque, mais aussi vis-à-vis du sort des Palestinien·ne·s aujourd’hui.

NIÑATO

SORTIE


David, alias « Niñato », jeune père célibataire, chômeur et parfois rappeur, vit avec ses parents, son enfant, sa sœur et son enfant... Dans cette vie de famille un peu particulière, entre le lever, les repas et les devoirs, David essaye de conserver quelques minutes pour lui et sa passion pour les rimes et la musique.

I AM TRULY A DROP OF SUN ON EARTH

SORTIE


Dije, jeune immigré Nigérien, a atterri par erreur en Géorgie imaginant se rendre en Géorgie (USA). April, travailleuse du sexe, vient juste de sortir de prison et retrouve son quotidien morne. Dans un souterrain malfamé d’un grand hôtel de Tbilissi, les immigrés et les travailleuses du sexe ne se côtoient pas, se méprisent et s’évitent.

ELENE NAVERIANI, RÉALISATRICE DE « I AM TRULY A DROP OF SUN ON EARTH » SERA PRÉSENTE AU CINÉMA SPOUTNIK LE MERCREDI 21 MARS


Elene Naveriani porte à l’écran un cinéma féministe, inclusif et antiraciste, elle sait raconter une histoire ancrée dans le réel et maîtriser les mystérieuses règles de la mise en scène. Elle est née en 1985 à Tbilissi où elle a étudié la peinture à l’Académie des Beaux-Arts. Elle a obtenu son diplôme à la HEAD–Genève en Arts visuels et au Département Cinéma/cinéma du réel.

L’AFFAIRE DES DIVISIONS MORITURI

L’APOCALYPSE SELON F.J. OSSANG


Naissance de F.J. Ossang au cinéma, où il s’affiche en tant que réalisateur, musicien, poète, toujours dans un esprit résolument punk. Il réalise son film dans une époque où gronde une révolte populaire, après la mort des membres du groupe Baader-Meinhof. F.J. Ossang interprète le rôle de Ettore, leader charismatique des Morituri, groupe de gladiateurs se battant dans des arènes illégales au plus grand profit de bookmakers frauduleux.

LE TRÉSOR DES ÎLES CHIENNES

L’APOCALYPSE SELON F.J. OSSANG


Une nouvelle source d’énergie a été découverte par la synthèse artificielle de deux substances fondamentales. Mais le secret de la transformation a disparu avec l’ingénieur qui l’avait découvert. Pour se sauver de la faillite, dans un monde à la frontière du chaos, la Kryo’Corp envoie ses meilleurs hommes sur les Îles Chiennes, seul endroit au monde où l’on trouve les deux substances fondamentales à l’état stable.

DOCTEUR CHANCE

L’APOCALYPSE SELON F.J. OSSANG


“Docteur Chance” est un road movie qui met en scène deux amant·e·s en cavale dans un paysage crépusculaire. Dans l’impossibilité d’échapper à un monde de bars obscurs et de contrebande, les deux fugitif·ve·s au dandysme punk se laissent aller dans ce désert qui finira par une rencontre avec Joe Strummer.

DHARMA GUNS

L’APOCALYPSE SELON F.J. OSSANG


Une femme pilote un hors-bord tirant un skieur sur une musique de MKB. Après un coup de feu qui laisse l’homme pour mort, celui-ci se retrouve en pleine crise identitaire, dans une autre réalité, à une époque non définie. Il rencontre d’étranges personnages qui tentent de lui soutirer des informations en relation avec un groupuscule énigmatique dont il n’entendra que le nom: les Dharma Guns.

9 DOIGTS

SORTIE
L'APOCALYPSE SELON F.J. OSSANG


“9 Doigts” commence à la manière d’un film noir: la nuit, dans une gare, un homme du nom de Magloire prend la fuite. Sans bagages et sans avenir. Comme il tombe sur un paquet d’argent, les ennuis commencent. Une bande est à ses trousses, dont il finit otage, puis complice. C’est la bande de Kurtz. Suite à un braquage raté, ils embarquent tous à bord d’un cargo dont le tonnage suspect est aussi volatile que mortifère.

LE RÉALISATEUR F.J. OSSANG ET ELVIRE, ACTRICE DE 9 DOIGTS, SERONT PRÉSENT·E·S AU CINÉMA SPOUTNIK LE JEUDI 28 MARS POUR UNE DISCUSSION AUTOUR DU FILM


Le film de F.J. Ossang, ré-invente le film noir avec un étrange récit à bord d’un cargo perdu dans une nuit sans fin. Virée paranoïaque dans un monde devenu illisible, “9 Doigts” est un film qui pourrait être considéré comme une sorte de synthèse de son cinéma particulier. Tous les éléments s’y trouvent: un monde au bord du gouffre, un huis clos dont personne ne s’échappe vivant, une atmosphère hautement toxique, des personnages au caractère bien trempé qui vacillent et perdent leurs moyens, la pré-apocalypse car la réponse n’est pas encore arrivée. L’impressionnant casting du film sert une mise en scène organique qui permet au public de partir en immersion profonde pour faire partie intégrante de la dérive générale.

GRANDEUR ET DÉCADENCE D’UN PETIT COMMERCE DE CINÉMA

SORTIE INÉDITE


Gaspard Bazin (Jean-Pierre Léaud) est un metteur en scène autoritaire et paumé. En train de préparer un nouveau film, il fait des essais pour recruter des figurant·e·s. Son producteur Jean Almereyda (Jean-Pierre Mocky) a du mal à réunir les capitaux nécessaires pour financer le film et est impliqué dans une sombre affaire d’argent sale. Entre-temps, sa femme Eurydice (Marie Valera), qui voudrait être actrice, essaie de décrocher un rôle sur le film.

LE CONCOURS

SORTIE


La Fémis est l’école de cinéma la plus prestigieuse de France. Environ 1250 personnes tentent chaque année le concours d’admission pour accéder à cette formation d’excellence et seulement 60 personnes sont retenues. Les aspirant·e·s cinéastes sont confronté·e·s à de nombreuses épreuves écrites et pratiques et certain·e·s n’en sont pas à leur premier concours.

LES RAPACES

FILMS DE MINUIT
CARTE BLANCHE À CAMILLE VANOYE
ENTRÉE LIBRE


“Greed (Les rapaces)” fait partie du top ten des « films perdus » de l’American Film Institute. Il est le prototype même du film maudit : mutilé, coupé, retiré des mains de son auteur. Neuf, puis sept, puis trois heures, jusqu’aux 140 minutes, la seule version de “Greed” qui existe aujourd’hui est reniée par le cinéaste, qui la compare à « un cadavre dans un cimetière ».

CALMOS

FILMS DE MINUIT
CARTE BLANCHE À ALEXANDRA ROGER ET ROMAIN GRATEAU
ENTRÉE LIBRE


Comment un groupe d’hommes tentant de fuir les femmes ayant pris le pouvoir, se retrouve à se cacher, à leur insu, dans un vagin ? Pour le savoir il faut voir “Calmos”, un bon film d’anticipation !

DEATH RACE 2000

FILMS DE MINUIT
CARTE BLANCHE À ÉMILIE BUJÈS
ENTRÉE LIBRE


“Death Race 2000” – que j’ai personnellement découvert au Festival de Locarno en 1999, à l’occasion de la formidable rétrospective dédiée aux cinéastes produits par Roger Corman – est un film d’action futuriste, dystopique, qui rend compte d’une course de voitures organisée par le gouvernement totalitaire américain. Pour remporter la victoire, il faut non seulement aller très vite, mais aussi écraser le plus de passant·e·s possible. Mettant en scène les jeunes Sylvester Stallone (avant même qu’il n’incarne Rocky) et David Carradine dans deux des rôles principaux, “Death Race 2000” est une satire politique sombre et certainement culte.

THE SADDEST MUSIC IN THE WORLD

SOIRÉE CARTE BLANCHE À LA BRASSERIE DU VIRAGE


Winnipeg, au Canada en 1933, au cœur de la Grande Dépression. Lady Port-Huntly, baronesse locale de la bière, bien décidée à profiter de la fin proche de la Prohibition, lance le concours de la musique la plus triste du monde, car c’est bien connu plus les gens sont tristes plus ils boivent. Des candidats du monde entier affluent vers la ville enneigée et glaciale.

FILM SURPRISE

FILMS DE MINUIT
SOIRÉE CARTE BLANCHE À LA BRASSERIE DU VIRAGE
ENTRÉE LIBRE


Quoi de mieux que de siroter une petite bière en regardant un bon film ? Siroter plein de bonnes bières en regardant deux films ! Le 23 mars, la Brasserie du Virage s’incruste au Spoutnik pour une soirée bières et cinéma avec « The Saddest Music in the World » et une toile surprise accompagnée de plein de bonnes bières à la pression.

HANAMI ANIME

SOIRÉE CARTE BLANCHE AU CINÉMA OBLÒ
PERFORMANCES SONORES SUR FILMS D'ANIMATION


Pour cette carte blanche au Spoutnik, le cinéma Oblò de Lausanne propose une soirée de concerts sur des courts-métrages d'animation japonais du début du siècle par différents artistes de la région, suivis d'une projection du film Jigoku, la création la plus innovante de Nobuo Nakagawa, le papa du film d'horreur japonais.

ENFER

FILMS DE MINUIT
CARTE BLANCHE AU CINÉMA OBLÒ
ENTRÉE LIBRE


Deux jeunes étudiants, Shiro et Tamura, renversent en voiture un ivrogne. Shiro, l'innocent, veut avouer l'accident, mais son ami malveillant Tamura l'en empêche. Il est tourmenté par sa conscience, et l’image de la mort le hante de plus en plus. Dans une nuit irréelle, dévorés par l'abîme, la seconde partie de ce classique du film d'horreur japonais raconte la descente aux enfers des deux amis.

SPIT’N’SPLIT

EN COLLABORATION AVEC KALVINGRAD
EN PRESENCE DU RÉALISATEUR ET DU GROUPE THE EXPERIMENTAL TROPIC BLUES BAND


Spit'n'Split est une métaphore sur l'amour et ses déboires. C'est également un nouvel album et la soundtrack du film. Jamais "Tropic" n'a aussi bien porté le "expérimental" de son nom. Après un album enregistré à New York avec Jon Spencer et un hommage à la Belgique avec le show "The Belgians", The Experimental Tropic Blues Band nous offre une fois de plus un exercice complet, une vraie collaboration, mélangeant le son et l'image.

BORN IN FLAMES

FILMS DE MINUIT
CARTE BLANCHE À JAMES BEACHAM
ENTRÉE LIBRE


What constitutes true revolution? If one political system is replaced with another, without an accompanying overthrow of structural social and cultural biases and inequities, is it really a revolution at all?

KRAKE FESTIVAL

EN COLLABORATION AVEC LE ZOO, LA MAKHNO & CENTRAL STATION


Pour la deuxième fois, KRAKE s’exporte à Genève et déploie ses tentacules sur quatre floors : Le Zoo, La Makhno, Le Spoutnik et Central Station. Avec une panoplie d'artistes aux talents incontestables, des installs renversantes, un workshop de production : c’est l’expérience KRAKE au grand complet qui s’installe le temps d’une soirée prolongée à un prix qui fait plaisir. Rejoignez le mouvement !

FLUIDØ

APRÈS LE PORNO, SHU LEA CHEANG


Dans un futur post-SIDA de 2060, le gouvernement déclare l’éradication complète de la maladie. Une mutation du virus HIV a donné naissance à des humains ZERO GEN, qui sont devenus les porteurs d’une nouvelle bio-drogue du 21e siècle. Leur éjaculation contient un puissant narcotique qui remplace les poudres blanches du 20e siècle.

LET’S MAKE A SEQUEL – FLUIDØ2 CASTING PARTY !

APRÈS LE PORNO, SHU LEA CHEANG
EN PRESENCE DE KRISTINA MARLEN, BISHOP BLACK ET SHU LEA CHEANG


Après la première de “Fluidø”, Shu Lea Cheang et le Spoutnik proposent une soirée casting et performances en musique avec Nelson Landwehr, en vue du tournage de “Fluidø2”. Appel à tou·te·s les queers et personnes non-binaires de Genève et environs qui désirent préparer une performance, participer à la suite de “Fluidø”, ou simplement venir faire la fête. Performances préparées ou dirigées sur le moment par Shu Lea Cheang, mises en scènes inspirées par le pitch du film à venir, venez découvrir l’univers bien déglingué de cette réalisatrice unique.

APPEL À PROJET // OPEN CASTING CALL // LET’S MAKE A SEQUEL – FLUIDØ2 CASTING PARTY !


A la suite de la projection de “Fluidø” au cinéma Spoutnik du vendredi 13 avril 2018 dans le cadre du focus APRÈS LE PORNO, SHU LEA CHEANG en présence de la réalisatrice, nous tenons un appel à projet en vue d’une soirée casting et performances pour la suite en préparation de “Fluidø”, “Fluidø2”. Appel à tou·te·s les queers et personnes non-binaires de Genève et environs à venir se joindre à cette soirée. Un workshop avec Kristina Marlen se tiendra le même jour, avec la proposition de participer à une performance improvisée et dirigée par Shu Lea Cheang lors de cette soirée casting/performance.

WORKSHOP AVEC KRISTINA MARLEN

APRÈS LE PORNO, SHU LEA CHEANG
ANNULÉ


Après-midi en intimité avec Kristina Marlen qui propose une session workshop de bondage et soumission. Quelques mouvement et scénarios seront répétés avec à l’issue, une performance improvisée le soir même durant la “LET’S MAKE A SEQUEL – FLUIDØ2 CASTING PARTY !” avec Shu Lea Cheang et Bishop Black au cinéma Spoutnik.

FRESH KILL

APRÈS LE PORNO, SHU LEA CHEANG
EN PRÉSENCE DE SHU LEA CHEANG


Deux parentes lesbiennes élèvent leur fille dans un garage reconverti, l’une récupère les détritus avec son camion, l’autre sert des tables dans un restaurant huppé qui a été mêlé à une histoire de sushis contaminés. Tout semble s’écrouler dans une crise grandissante impliquants déchets toxiques et multinationales avec tout leur marketing de masse et culture high-tech.

I.K.U.

APRÈS LE PORNO, SHU LEA CHEANG
EN PRÉSENCE DE SHU LEA CHEANG


En 2030, la multinationale Genom a développé une puce appelée “I.K.U.” qui permet de télécharger des orgasmes d’un serveur sans le besoin de contact physique. Une cyborg appelée Reiko est chargée de réunir des données orgasmiques auprès de personnes diverses et de couvrir le plus d’orientations sexuelles possibles.

COURTS MÉTRAGES LESBIENS & LOVEME2030

BRUNCH AVEC SHU LEA CHEANG ET LE COLLECTIF MOLOTOFU
APRÈS LE PORNO, SHU LEA CHEANG
ENTRÉE LIBRE


Projection de 4 courts métrages lesbiens réalisés aux États-Unis entre 1993 et 1995 et de LoveMe2030 réalisé à Paris en 2005. Aimez-moi pas ici, pas maintenant. Aimez-moi quand je pars. LOVEME2030 se reporte à toutes les histoires d’amour inaccomplies, inachevées, rendues éparses et qui se verront réunies en l’an 2030 dans les édifices d’une auberge de l’amour, le Love Hotel Inc.

WONDERS WANDER

APRÈS LE PORNO, SHU LEA CHEANG


“Wonders Wander” est une série web de quatre épisodes qui fictionnalise les écrits et les histoires des performeur·se·x·s de Madrid. Une énorme méduse à huit bras constitue le point de ralliement de ces épisodes, comme un élément qui trouve son énergie dans l’union des personnes.

LES SCOTCHEUSES

WEEK-END DE LA PELLOCHE
EN PRESENCE DES SCOTCHEUSES


Les scotcheuses sont les petits outils qui servent à couper et scotcher la pellicule pour monter un film. C’est le nom qu’on a retenu pour notre collectif, un collectif de cinéma artisanal. On fait des images en super 8 pour raconter des histoires sur des lieux en lutte, avec les gens qui y vivent. Le collectif se métamorphose à chaque film, à chaque étape. Certaines savent faire du cinéma, d'autres non, alors on se transmet les savoirs et on s'organise collectivement pour rassembler tout ce qui est nécessaire à raconter des histoires, de la déco aux comédien·ne·s, en passant par les repas et la fête!

THE BATWOMAN

FILMS DE MINUIT
SÉANCE PSYCHOTRONIQUE
ENTRÉE LIBRE


Une vague de meurtres met la police en échec. Les victimes ont toutes quelque chose en commun : des lutteurs professionnels, retrouvés dans l’océan. Pour les aider, la police fait appel aux services de Batwoman afin d'élucider ce mystère. Elle découvre que le Dr Williams n'est pas étranger à l'affaire. Son plan : mélanger à un poisson rouge la glande pinéale prélevée sur les catcheurs assassinés, afin de créer des créatures mi-hommes mi-poissons…

L’OEIL DU CYCLOPE & LES NOCES ROMPUES

WEEK-END DE LA PELLOCHE
SOIRÉE AVEC JEN DEBAUCHE ET GAËLLE ROUARD


"L’œil du cyclope" s’ouvre comme une blessure entre la nuit du cosmique et celle de l’infiniment petit. Lumière, image de l’éveil de la conscience humaine. Conscience du spectateur comme du solitaire personnage principal. La lumière comme force primitive et opérante du film. "L’oeil du Cyclope", avec une grande maîtrise des bases radicales de la fabrication d’un film, évoque le cinéma du théâtre d’ombres et de la lanterne magique, en étant ponctué de mises en abîmes des caractères primitifs du cinéma : lumière, défilement, mouvement mécanique et circulaire. Le film suit la marche d’un unique personnage à travers bois, montagnes, cavernes et déserts. Il pourrait, si on le veux bien, représenter un archétype humain universel, et sa marche, le déroulement d’une existence. Chaque escalade, plongée, passage souterrain prend une aura symbolique. Aura renforcée par le caractère froid mais intime de l’image cinématographique, nous rappelant que notre vie n’est qu’une étincelle dans la nuit.

CAREFUL

FILMS DE MINUIT
WEEK-END DE LA PELLOCHE
ENTRÉE LIBRE


Sur les flancs abrupts de massifs montagneux dignes des Carpates, vivent les habitants de Tolzbad. Pourquoi le vol migratoire des oies sauvages est-il attendu chaque année avec tant d’appréhension? Quelle est cette prudence excessive qui les pousse à calfeutrer leurs fenêtres? Qui sont ces gens, où sommes-nous et quand?

TROIS FILMS DE GAËLLE ROUARD JOUÉS EN DIRECT

WEEK-END DE LA PELLOCHE
PERFORMANCES 16MM


La mer écume et bouillonne. Gris blanc morne partout. Gouffres et montagnes. De l'eau... uniquement de l'eau ! Et rien pour éponger tout ça ! Autre choc fracassant. Bref coup d'oeil circulaire du chef. L'aiguille progresse imperturbablement. Sonar avant toute !

BRÛLE LA MER

WEEK-END DE LA PELLOCHE
EN PRESENCE DE NATHALIE NAMBOT ET MAKI BERCHACHE


Dans l’élan de la révolution tunisienne, après la chute de Ben Ali, 25000 jeunes tunisien·ne·s ont pris la mer vers l’Europe, via Lampedusa. Maki Berchache est l’un d’eux. À partir de son histoire, de fragments d’images, de récits, avec ses amis de voyage ou rencontrés à Paris, “Brûle la mer” revient sur cette tentative de liberté et sur la violence d’une hospitalité refusée. Comment le pays quitté devient le pays rêvé.

FROM WHAT IS BEFORE

EN PRÉSENCE DE LAV DIAZ
ENTRÉE LIBRE


Qu’il explore avec sa petite caméra DV une île défigurée par un tsunami dans l’urgence de saisir la mesure de la dévastation et qu’il y développe le récit d’un homme revenu d’exil pour retrouver le gens qu’il a aimés, Lav Diaz s’emploie à inventer des formes esthétiques et narratives qui se jouent des genres établis et des règles imposées par le marché. Documentaire, fiction, cet admirable Death in the Land of Encantos d’une durée de neuf heures? « Mais le cinéma n’a que cent ans, il est un art jeune qu’il faut pousser plus avant », affirme le cinéaste philippin né en 1958 et dont l’œuvre compte une vingtaine de films. Les plus grands festivals ont fait acte de reconnaissance à son endroit.

METROPOLIS – GLOBALE DE L’USINE

SOIRÉE DE SOUTIEN


Pour une nuit, La Globale de L’Usine se décline en urbanités, se fait Ville dans la Ville; villes invisibles, villes imaginées, droit à la Ville. De genres en styles, elle mélange ses scènes, se conjugue en jeunes collectifs et quelques anciens; un jeu de pistes d’un espace à l’autre, pour circuler, découvrir, brasser, se mélanger.