novembre 2014





VERS MADRID

SORTIE DU MOIS


Dans le sillage du vent de contestation de ce que les médias ont qualifié de "Printemps arabe", des mouvements ont essaimé en Europe et aux Etats-Unis (Occupy!) pour remettre en question non seulement la gestion de la Crise par leurs gouvernements respectifs, mais aussi le système économique global lui-même.

VIDÉOGRAMMES D’UNE RÉVOLUTION

LE REEL ET LE POSSIBLE


Projections proposées dans le cadre de l’exposition le réel et le possible, premier événement de la série Unfinished histories – histoires en devenir, à la médiathèque du Fmac. Commissaires : Emilie Bujès, Raphaël Cuomo et Maria Iorio. Différentes séquences filmées par la télévision d’Etat roumaine en 1989 durant les soulèvements ayant mené à la destitution du régime de Nicolae Ceausescu, mais aussi par des caméras amateurs, donnent forme à « Videogramme einer Revolution ». Le montage de ces sources diverses confronte l’image officielle aux vues subjectives captées dans la rue et décompose la révolution en autant de moments qui révèlent les relations complexes entre caméra et événement, entre film et histoire : « si le film est possible, alors l’histoire est également possible ».

MATCH RETOUR

LE RÉEL ET LE POSSIBLE


Projections proposées dans le cadre de l’exposition le réel et le possible, premier événement de la série Unfinished histories – histoires en devenir, à la médiathèque du Fmac. Commissaires : Emilie Bujès, Raphaël Cuomo et Maria Iorio. Les images non remontées d’un match de football de 1988, opposant l’équipe de l’armée à celle de la police secrète et se jouant sous la neige, servent d’unique donnée visuelle à MATCH RETOUR. Face à elles, ou plutôt sur elles, Porumboiu s’entretient avec son père – arbitre de cette partie de foot – de la vie et un peu de cinéma. En filigrane se dessinent alors une relation père-fils, mais aussi la politique d’un Etat sur le point de s’éteindre, traduite notamment dans la façon dont on filme, ou ne filme pas, certains incidents.

DRIVING MEN

EN PRÉSENCE DE SUSAN MOGUL


"Dans DRIVING MEN, je voulais faire une autobiographie indirecte en rencontrant les hommes de ma vie et examiner comment ils ont influencé des aspects de ma personnalité. Mais ils se révèlent aussi à eux-mêmes en me parlant. L'un des fils rouges de l'histoire est l'évolution des relations entre mon père et moi. Je me penche ainsi sur la création des liens entre personnes." Susan Mogul

T.S.O.Y.W.

SCÈNES DE L'IMAGINAIRE AUTOMATE


T.S.O.Y.W., librement inspiré du premier roman de Goethe, Les Souffrances du jeune Werther (1774), s'est développé à partir d’une discussion entre les artistes américains Amy Granat et Drew Heitzler avec Olivier Mosset (producteur du film) et Steven Parrino autour d'une idée formulée dans l'autobiographie de l'écrivain Jean Genet suggérant de remplacer Charlotte, amour inatteignable de Werther, par une moto.

LA RÈGLE DU JEU

SCÈNES DE L'IMAGINAIRE AUTOMATE


Adapté des "Caprices de Marianne" de Musset, LA RÈGLE DU JEU fait non seulement référence à la figure de l'automate, en tant qu'objet de la passion d'un des protagonistes qui les collectionne, mais également à travers la structure même du film, dont le mécanisme mène inexorablement les personnages vers leur destin tragique. En découle un constat pessimiste quant aux mentalités à la veille du deuxième conflit mondial qui valu au film d'être amputé de nombreuses scènes à sa sortie, avant d'être redécouvert en 1958 et érigé comme l'un des chef-d'oeuvre du cinéma.

OURHOUSE (ÉPISODES 1 À 4)

SCÈNES DE L'IMAGINAIRE AUTOMATE


L’œuvre de l'artiste anglais Nathaniel Mellors mobilise un fonds culturel très riche, à la fois savant et populaire, et qui s’étend de l’histoire du comique anglais à Pasolini, en passant par la littérature de l’absurde, les sitcoms, le surréalisme, le théâtre, la farce et l’histoire de l’art. S'illustrant aussi bien dans les domaines de l'installation, de la sculpture, de l'écrit et de la vidéo, il mène depuis 2010 un work in progress prenant la forme d'une série, dont nous vous présentons les 4 épisodes existants à ce jour.

LE LIMIER

SCÈNES DE L'IMAGINAIRE AUTOMATE


Le dernier film de l'auteur de ALL ABOUT EVE (1950) et de CLEOPATRE (1963), est un huis clos aux rebondissements multiples opposant un auteur aristocrate de romans policiers (Laurence Olivier) à l’amant de sa femme (Michael Cain) dans un manoir truffé de machines animées. L’automate agite ici le décor, déstabilise l’espace, apparaît comme le reflet des intrigues qu’il étreint.

MERCURIALES

FESTIVAL TOUS ÉCRANS 2014
EN PRÉSENCE DE L'ÉQUIPE DU FILM


Dans la banlieue parisienne de Bagnolet se dressent deux tours. Nommées Mercuriales, elle sont les uniques reliques d'un projet urbanistique conçu dans les années 70 pour concurrencer le quartier de la Défense, mais abandonné suite au choc pétrolier. C'est ici, en travaillant à la réception, que font connaissance Joanna et Lisa, trouvant en l'une l'autre, une amie, une soeur, une âme soeur...

SÉLECTION COSMOPOL

TU REGARDE DES FILMS
EN PRÉSENCE D'OLA MACIEJEWSKA


La chorégraphe polonaise Ola Maciejewska créera le 13 novembre au TU une chorégraphie filmée sous la forme d'une citation au film THE VERY EYE OF NIGHT de Maya Deren. À cette occasion, les programmatrices du TU et du Spoutnik vous ont concocté avec amour un programme de court-métrages qui vous fera passer de l'univers de Maya Deren à toute une généalogie cinématographique des relations entre danse et image en mouvement.

ALEX MAC KENZIE

DEUX PERFORMANCES EXPÉRIMENTALES 16MM


Basé à Vancouver, Alex est un artiste qui travaille principalement avec la pellicule et les procédés manuels de développement. Il créé des oeuvres basées sur le cinéma élargi, les installations lumineuses et la performance filmique avec projecteurs. Il est fondateur et curateur de l'Edison Electric Gallery of Moving Images et du Vancouver Underground Film Festival. Ses performances promettent d'être purement sublimes!

UNDERGRONDE + COMMENTAIRES SUR CARTON BRUT

MONSTRE FESTIVAL 2014
PROJECTION VERNISSAGE


Plus d’une trentaine de collectifs, artistes et éditeurs. Des stands, des accrochages incongrus, des activités surprenantes autour de la micro édition vous attendent pour vous en mettre plein la vue et le cerveau. Et comme au Monstre, ca pullule et ca grouille, la liste des participants peut évoluer jusqu’à la dernière minute!

CONCON + TABLE BASSE VOYAGE

MONSTRE FESTIVAL 2014
PERFORMANCE AUDIOVISUELLE


Plus d’une trentaine de collectifs, artistes et éditeurs. Des stands, des accrochages incongrus, des activités surprenantes autour de la micro édition vous attendent pour vous en mettre plein la vue et le cerveau. Et comme au Monstre, ca pullule et ca grouille, la liste des participants peut évoluer jusqu’à la dernière minute!

MONSTRE FESTIVAL 2014 – FILMS DE MONSTRE

MONSTRE FESTIVAL 2014


Plus d’une trentaine de collectifs, artistes et éditeurs. Des stands, des accrochages incongrus, des activités surprenantes autour de la micro édition vous attendent pour vous en mettre plein la vue et le cerveau. Et comme au Monstre, ca pullule et ca grouille, la liste des participants peut évoluer jusqu’à la dernière minute! FILMS DE MONSTRES Petits, gigantesques, étranges, grotesques, effrayants, anormalement intelligents, profondément stupides, érotico-morbides, végétariens, carnivores, le plus souvent mutants : une avalanche de monstres au Spoutnik qui passe en mode "cinéma permanent" pour cette sélection de films atypiques.

MERCURIALES

SORTIE DU MOIS


Dans la banlieue parisienne de Bagnolet se dressent deux tours. Nommées Mercuriales, elle sont les uniques reliques d'un projet urbanistique conçu dans les années 70 pour concurrencer le quartier de la Défense, mais abandonné suite au choc pétrolier. C'est ici, en travaillant à la réception, que font connaissance Joanna et Lisa, trouvant en l'une l'autre, une amie, une soeur, une âme soeur...

LE COLOSSE DE HONG KONG

SÉANCE PSYCHOTRONIQUE


Un aventurier hongkongais va traquer sur une île indienne un orang-outan géant nommé Utam. Là, il découvre non seulement le singe mais aussi la meilleure amie de celui-ci, une jolie émule de Tarzan, qui ne va pas rester insensible à son charme. Le reste contient tous les clichés inspirés par KING KONG, sa séquelle, ses imitations et son remake.

POMPOKO

SÉANCE ANIME
JEUNE PUBLIC DÈS 5 ANS


Années 70, Japon. Avec la forte croissance économique et démographique, Tokyo s'urbanise et s'étend de façon exponentielle. Des villes nouvelles fleurissent et la région de Tama Kyuryô (les collines) à l'ouest de la capitale n'y échappe pas. Un vaste chantier y débute, mais sur ce même terrain encore boisé vit un peuple bien particulier : les Tanukis…

PALESTINE : FILMER C’EST EXISTER 2014 VENDREDI 28

PALESTINE: FILMER C'EST EXISTER


La Nakba, c'est la blessure qui touche le coeur du peuple palestinien depuis l’exode forcé de 1948, une souffrance qui s’est répétée avec la guerre de 1967, et qui est hélas encore d'une actualité brûlante avec la construction du Mur, l'occupation des maisons palestiniennes à Jérusalem et Hébron, et l'accaparement quotidien des terres palestiniennes par l'extension des colonies. NOUS NE POUVONS PAS Y ALLER MAINTENANT, MON AMI + LET'S MAKE NOISE FOR GAZA // WHEN I SAW YOU

PALESTINE : FILMER C’EST EXISTER 2014 SAMEDI 29

PALESTINE: FILMER C'EST EXISTER


La Nakba, c'est la blessure qui touche le coeur du peuple palestinien depuis l’exode forcé de 1948, une souffrance qui s’est répétée avec la guerre de 1967, et qui est hélas encore d'une actualité brûlante avec la construction du Mur, l'occupation des maisons palestiniennes à Jérusalem et Hébron, et l'accaparement quotidien des terres palestiniennes par l'extension des colonies. GENET À CHATILA // THOUGH I KNOW THE RIVER IS DRY + RÊVES D'EXIL // LE PUITS + LE VILLAGE SOUS LA FORÊT // SHASHAT - FESTIVAL DE FILMS DE FEMMES // LE SEL DE LA MER

PALESTINE : FILMER C’EST EXISTER 2014 DIMANCHE 30

PALESTINE: FILMER C'EST EXISTER


La Nakba, c'est la blessure qui touche le coeur du peuple palestinien depuis l’exode forcé de 1948, une souffrance qui s’est répétée avec la guerre de 1967, et qui est hélas encore d'une actualité brûlante avec la construction du Mur, l'occupation des maisons palestiniennes à Jérusalem et Hébron, et l'accaparement quotidien des terres palestiniennes par l'extension des colonies. TICKET POUR JERUSALEM // KEEP SHOOTING (JOURNAL DE TOURNAGE DE TICKET POUR JERUZALEM) // CONDOM LEAD + TERRE DE L'HISTOIRE // TABLE RONDE : ENTRE CRÉATION ARTISTIQUE ET ENGAGEMENT POLITIQUE // LA CHAMBRE DE SAMIR + NUN WA ZAYTUN // MAISON + MAHMOUD DARWICH : ET LA TERRE COMME LA LANGUE