Water Makes us Wet


mar. 24 sept. 2019   20H30

Réalisation
Annie Sprinkle
Elizabeth Stephens
Pays
États-Unis
Année
2017
Langue
ST anglais
VO anglais
Format
Fichier Numérique
Durée
80'
Avec
Elizabeth Stephens
Annie Sprinkle
Distribution
Cycle

1000 Écologies

Avec une touche poétique de curiosité, d’humour, de sensualité, et de prévenance, ce film présente une chronique des plaisirs et politiques de l’eau (H2O) avec une perspective écosexuelle. Ce voyage entraîne le public aux côtés de Annie (ancienne travailleuse du sexe), Beth (professeure), et Butch (leur chien) dans leur laboratoire mobile pour explorer le rôle de l’eau en interagissant avec diverses personnalités, artistes, biologistes, ou scientifiques. Sandy Stone (théoricienne américaine spécialiste des médias, autrice et performeuse) narre cette aventure qui présente une nouvelle métaphore redéfinissant le rôle traditionnel de Mère Nature en Amante Nature.

spoutnik

1000 Écologies

Changing signs can change the existing order of things. Living organisms change their environment on the basis of their own images of that environment.
– Kalevi Kull

La créativité n’est pas l’exclusivité des humains, c’est le moyen que tous les vivants se donnent pour mieux sentir ce qui les entoure. Établir les différentes facettes de la créativité et échapper aux déterminations socioculturelles pour l’émergence d’autres conceptions et pratiques de l’art, en alliance avec les autres vivants. Autrefois, l’écologie était liée à des notions de proximité et d’immédiateté, du familier, du bon, de la maison, etc., mais de nos jours elle rompt ses liens avec des dogmes d’authenticité. Dans un élargissement spectaculaire de son champ d’action, il est désormais reconnu qu’il existe des écologies de l’esprit, de l’information, des sensations, de la perception, du pouvoir, de la participation, du social, du politique… mille écologies. Cette prolifération n’est pas simplement une extension métaphorique du potentiel de l’écologie naturelle, elle reflète plutôt l’imbrication profonde d’éléments naturels et technologiques dans la constitution des environnements contemporains que nous habitons. Cette écologie des écologies initie et exige la complexité et l’urgence du défi de la pensée écologique que nous ne pouvons pas éviter si nous voulons demander et même avoir une chance d’affecter les agencements des modes de vie, humains ou autres, qui participeront à l’avenir de cette planète. La principale approche de cet évènement de mille écologies passe par le motif de l’échafaudage. Un échafaudage est une construction temporaire constituée de ponts, de passerelles ou de plates-formes. Il a pour vocation de permettre l’accès en tous points d’un bâtiment à édifier ou à réparer. L’échafaudage qui s’érige depuis l’espace du Commun se présente comme une « biosphère relationnelle » qui essaye de tisser des trames unissant entre les « deux cultures », les sciences humaines et les arts, d’une part, et les sciences naturelles et techniques de l’autre. Plus largement parlant, les champs culturels et ceux qui traitent avec les phénomènes naturels. Dans cette tentative de proposer des récits, des questionnements et des représentations autour de ces multiples écologies, l’échafaudage permet de bâtir des escaliers et des ascenseurs vers les espaces du possible. D’amener à franchir, pas à pas, les espaces entre le territoire de ce qui lui est familier et connu, son expérience, et le territoire de ce qui lui est possible de savoir ne serait plus une tâche inatteignable. Quand la construction est terminée, on peut retirer les échafaudages et retrouver notre liberté de mouvement. Il s’agit de concevoir tout autrement l’idée même d’environnement pour qu’il comprenne l’ensemble des phénomènes qui font sens. Les 1000 Écologies est pris dans sa capacité relationnelle pour ouvrir à des écologies de la pensée, de la subjectivité, du désir, du pouvoir, de l’affect et de la créativité. Quelles sont ces écologies pratiques et politiques, ces relations multiples pour ouvrir le réel à des devenirs possibles?
– Anna Barseghian

spoutnik


Prochainement

Sans frapper

Festival Les Créatives

mar. 19 nov., 20H30

Sans frapper

Festival Les Créatives

mer. 20 nov., 20H30

Sans frapper

Festival Les Créatives

jeu. 21 nov., 20H30

Sans frapper

Festival Les Créatives

ven. 22 nov., 20H30

Océan

Festival Les Créatives
Série documentaire

sam. 23 nov., 14H

rencontre et discussion avec Océan et Alexandra Nolasco, coordinatrice du groupe trans 360

Sans frapper

Festival Les Créatives

sam. 23 nov., 20H30

Sans frapper

Festival Les Créatives

dim. 24 nov., 20H30

en présence de la réalisatrice et de Visions du Réel On Tour

Nos Défaites

Sortie

lun. 25 nov., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mar. 26 nov., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mer. 27 nov., 20H30

El escarabajo de oro

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

jeu. 28 nov., 19H

en présence du réalisateur

El Loro y el cisne

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

jeu. 28 nov., 21H

en présence du réalisateur

El Loro y el cisne

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

ven. 29 nov., 19H

en présence du réalisateur

El escarabajo de oro

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

ven. 29 nov., 21H

en présence du réalisateur

La vendedora de fósforos

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

sam. 30 nov., 19H

en présence du réalisateur

Por el dinero

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

sam. 30 nov., 21H

en présence du réalisateur

Por el dinero

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

dim. 1 déc., 19H

en présence du réalisateur

La vendedora de fósforos

Festival FILMAR en América Latina
El Pampero Cine: Alejo Moguillansky

dim. 1 déc., 21H

en présence du réalisateur

Nostalgie de la lumière

Patricio Guzmán - Habiter la Terre, habiter les temps

lun. 2 déc., 19H

Le bouton de nacre

Patricio Guzmán - Habiter la Terre, habiter les temps
rencontre-discussion

mar. 3 déc., 19H

en présence de David gé Bartoli et Sophie Gosselin

Becoming Animal

Univers Parallèles

mer. 4 déc., 20H30

Mondes Parallèles

Univers Parallèles
performances audio et visuelles

jeu. 5 déc., 21H

Deux films de Alain Della Negra et Kaori Kinoshita

Univers Parallèles

ven. 6 déc., 19h

en présence de Alain Della Negra et Kaori Kinoshita

Workshop: débuter avec SuperCollider et la sonification de données

Univers Parallèles
Workshop gratuit proposé par Daniel Maszkowicz
Entrée libre

sam. 7 déc., 14H

Teknolust

Univers Parallèles

sam. 7 déc., 20H30

séance précédée d’une conférence en anglais sur les multivers par le Dr. James Beacham, physicien au CERN

Roboraisons, robopoïèses: les intelligences artificielles de la nature

Univers Parallèles
Conférence augmentée par André Ourednik
conférence suivie d’un brunch

dim. 8 déc., 17h

Institut Benjamenta

Univers Parallèles
séance précédée d’un brunch avec André Ourednik

dim. 8 déc., 19H

en présence de André Ourednik

Séance inaugurale: Deux films sonorisés par Philippe Ciompi

Son et Cinéma

lun. 9 déc., 20H30

en présence de Philippe Ciompi

Quatre courts métrages très sonores

Son et Cinéma
Films choisis par Philippe Ciompi

mar. 10 déc., 20H30

en présence de Philippe Ciompi

Le Scaphandre et le papillon

Son et Cinéma

mer. 11 déc., 20H30

en présence de Philippe Ciompi

Écoute la salle obscure

Son et Cinéma
Diffusion de pièces sonores originales
Séance précédée par le vernissage de "dé|re|compositions" à l’espace Forde

jeu. 12 déc., 21H

Distant & Dialogue

Les Journées des Films Kurdes de Genève
17h apéro d’ouverture, 19h projections

ven. 13 déc., 17H

Se préparer pour être en retard & My Sweet Pepper Land

Les Journées des Films Kurdes de Genève

sam. 14 déc., 19H

Robin Minard, field recordings

Son et Cinéma
Présentation et diffusion deux pièces radiophoniques
Avec brunch

dim. 15 déc., 17H

en présence de Robin Minard

Je ne laisserai jamais dire que ce n’est pas la plus belle chanson du monde

En collaboration avec les éditions Cousu-Mouche et l’Association La Teuf
entrée libre, chapeau pour les artistes

lun. 16 déc., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mar. 17 déc., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mer. 18 déc., 20H30

Marché de fin d’année du Spoutnik

jeu. 19 déc., 17H

La nuit la plus longue pour des primés avec le Festival Animatou

Courts métrages
entrée libre

jeu. 19 déc., 19h