TONY CONRAD, THE MOST INTERESTING MAN ALIVE

BRUNCH AVEC MARIE LOSIER


dim. 25 févr. 2018   17h

Director
Tony Oursler
Country
États-Unis
Year
2016
Language
ST français
VO anglais
Format
Vidéo
Duration
45'
Cycle


LES BALLADES DE MARIE LOSIER
BRUNCH AVEC MARIE LOSIER

Un immense merci a Tony Oursler pour son film et pour cette projection unique. Ce film a fait l’objet d’une projection/installation au MOMA en 2017 en hommage a Tony Conrad.

17H PROJECTION DU FILM
18H BRUNCH VEGAN PRIX LIBRE PAR LE COLLECTIF MOLOTOFU

Venez partager un moment avec Marie Losier pour deux magnifiques projections. Elle nous propose la découverte d’un document unique de Tony Oursler sur son meilleur ami et collaborateur, Tony Conrad, un artiste qui a marqué plusieurs générations et qui en marquera encore. Tony Conrad, The Most Interesting Man Alive, film rare et précieux, montré dans un cercle intime uniquement, constitue la dernière expression d’un esprit déjanté et bien vivant. S’en suivra la projection de son long métrage The Ballad of Genesis and Lady Jaye qui constitue un portrait intime sur la fusion de deux artistes hors du commun, une histoire d’amour et de rock en roll.

f

Tony Oursler a fait de nombreux et merveilleux films avec peu de moyens, dont une partie avec la présence ou les voix de Tony Conrad et Joe Gibbons. Dans sa dernière vidéo, il dirige Tony Conrad, peu avant son décès, afin de rejouer les passages les plus délirants de sa vie artistique et personnelle. Il y a invité Joe Gibbons, Marie Losier et toutes les personnes proches de l’artiste à apparaître pour jouer avec lui. Un bel hommage et un beau regard d’amour à Tony Conrad, the Most Interesting Man alive.

LES BALLADES DE MARIE LOSIER

Marie Losier est née en France et a vécu 24 ans a New York. Elle a étudié la littérature Américaine à l’Université de Nanterre et fait les Beaux-Arts de New York. Cette année marie losier est coordinatrice des premiere année en cinema au département de la HEAD, à Genève, sous la direction de Jean Perret. Elle prepare une retrospective au MOMA, Musee d Art Moderne, pour Novembre 2018 a New York. Une de ses premières rencontres importantes pour son travail a été avec le metteur en scène de théâtre Richard Foreman, pour qui elle a fait des décors et George et Mike Kuchar qui lui ont offert sa premiere camera, sa Bolex, avec laquelle elle a fait son premier film, Bird Bath and Beyond. Elle a réalisé de nombreux portraits avant-gardistes de réalisateurs·rices, musicien·ne·s et compositeurs·rices tels que les frères Kuchar, Guy Maddin, Richard Forman, Tony Conrad, April March et Genesis Breyer P-Orridge, Alan Vega. Capricieux, poétiques, oniriques et non conventionnels, ses films explorent la vie et le travail de ces artistes.

“Dès mes premiers films, j’ai compris que ma seule présence suffisait pour changer l’essence même de ce que je filmais. De plus, je ne suis pas ce qu’on peut appeler un participant neutre. Je suis constamment engagée et inspirée par ce qui se passe devant ma caméra. J’ai choisi de capter l’essence de mes sujets via une multiplicité d’angles, en retirant plusieurs couches de réalité afin de révéler quelque chose d’inattendu. C’est pourquoi la fiction et la réalité sont devenues des parties intégrantes de mon travail, une sorte de psychodrame permettant à mes sujets de se révéler et de sortir de leurs schémas mentaux habituels et de s’oublier. À travers le prisme de la fiction, on peut alors commencer à comprendre la fantaisie de la vie d’un personnage, ses désirs, ses rêves les plus secrets, ses sentiments les plus profonds sur le monde et la place qu’il y tient.” – Marie Losier

g


Next 20 days