LES FRISSONS DE L’ANGOISSE

PROFONDO ROSSO


sam. 17 oct. 2015   20H30
lun. 26 oct. 2015   20H30

Réalisation
Dario Argento
Pays
Allemagne
Italie
Année
1976
Langue
ST français
VO italien
Format
Blu-ray
Durée
126'
Avec
Macha Meril
Gabriele Lavia
Daria Nicolodi
David Hemmings
Cycle

CYCLE ARGENTO : IMAGINAIRE DE L’ANGOISSE

DANS LE CADRE DU CYCLE « ARGENTO : IMAGINAIRE DE L’ANGOISSE »

Marcus Daly, un pianiste de jazz est témoin du meurtre d’une médium dans son appartement. Quelques secondes après la disparition de l’assassin, il arrive sur les lieux du crime et ne tarde pas à être rejoint par la police qui en fait son premier suspect. Daly réalise qu’une peinture accrochée au mur chez la victime a entre-temps disparu. Aidé par une journaliste, cette observation marque le début de son enquête.

Un scénario de thriller classique traité par Argento au sum-mum de son talent. Le film joue avec le regard du public, le plongeant dans la subjectivité du tueur ou l’invitant à analyser les indices que découvre petit à petit le protagoniste princi-pal. Inspiré de Blow Up d’Antonioni, Profondo Rosso développe une intrigue sur fond d’inconscient et de trauma origi-nel mêlé à un univers swing sixteen parsemé de références à l’enfance toutes plus dérangeantes les unes que les autres. La bande originale, signée Goblin, apporte une touche finale à ce classique qui n’a pas pris une ride.

Profondo_rosso_web_Spoutnik

ARGENTO : IMAGINAIRE DE L’ANGOISSE

Erotisme macabre, atmosphères perverses et fétichistes, ce mois d’octobre, le Spoutnik vous propose d’entrer dans l’univers du maître italien Dario Argento, en redécouvrant trois de ses plus grands classiques aux univers délirants et angoissants.

Entre les années 60 et 80, Argento a donné au style giallo une reconnaissance internationale et a élevé celui-ci du cinéma d’horreur au cinéma d’auteur. Le travail sur les ambiances avec l’usage souvent excessif de couleurs criardes, qui rappellent les productions des studios Hammer auxquels la naissance du giallo est le pendant italien, créent des atmosphères qui tirent vers le fantastique, parfois même vers le psychédélisme. Mêlant intrigues policières, références au cinéma d’horreur gothique des années 60 et à des films tels que Psychose d’Alfred Hitchcock ou Peeping Tom de Michael Powell, ces films dépassent l’étiquette qui leur est souvent associée, celle d’un cinéma de genre, et se construisent, pour certains, sur des récits touchant à des problématiques sociétales, à l’inconscient, voire à la métaphysique. Rejouant avec un plaisir pervers l’éternelle spirale infernale à l’intérieur de laquelle le ou la protagoniste principal·e se retrouve enfermé·e après avoir été témoin d’un meurtre et doit mener l’enquête à sa façon, ces films jouent sur la subjectivité du public, lui faisant plusieurs fois se perdre dans ses réflexions quant à l’identité du meurtrier.

argento_spoutnik


Prochainement

RÉCRÉATIONS

SORTIE

mar. 19 févr., 20H30

PREMIÈRES SOLITUDES

SORTIE

mer. 20 févr., 20H30

RÉCRÉATIONS

SORTIE

jeu. 21 févr., 20H30

PREMIÈRES SOLITUDES

SORTIE

ven. 22 févr., 20H30

NIGHTFLYERS

SÉANCE PSYCHOTRONIQUE
ENTRÉE LIBRE

ven. 22 févr., 23H30

PREMIÈRES SOLITUDES

SORTIE

sam. 23 févr., 20H30

ATELIER MTK

PROJECTIONS 16MM ET PERFORMANCES

dim. 24 févr., 17H

PLEIN AIR D’HIVER: GESCHICHTE DER NACHT

À LA MENUISERIE DE L'ILÔT 13 AVEC DU VIN CHAUD
ENTRÉE LIBRE

lun. 25 févr., 19H

BERNHARD LUGINBÜHL + CHICORÉE

FREDI M. MURER: LES PREMIERS PORTRAITS

mar. 26 févr., 19H

en présence de Fredi M. Murer

SAD-IS-FICTION + SWISSMADE – 2069

FREDI M. MURER: LES PREMIERS PORTRAITS

mer. 27 févr., 19H

NOUS LES MONTAGNARDS DANS LES MONTAGNES NE SOMMES PAS COUPABLES D’ÊTRE LÀ

FREDI M. MURER: LES PREMIERS PORTRAITS

jeu. 28 févr., 19H