PALESTINE FC’E 2017: DIMANCHE 26 NOV


dim. 26 nov. 2017  
Réalisation
Kais Al-Zubaidi
Maryse Gargour
Kassem Hawal
Ahmad Saleh
Rona Sela
Pays
Allemagne
Israël
Jordanie
Palestine
Année
1982
1984
2013
2016
2017
Langue
ST anglais
ST français
VO arabe
Cycle
Website

RENCONTRES CINÉMATOGRAPHIQUES PALESTINE: FILMER C'EST EXISTER

DANS LE CADRE DES RENCONTRES CINÉMATOGRAPHIQUES PALESTINE: FILMER C’EST EXISTER 2017

11H

PALESTINE, A PEOPLE’S RECORD – EN PRÉSENCE DU RÉALISATEUR
KAIS AL-ZUBAIDI, 1984, 107’

Ce documentaire nous offre des images d’archives exceptionnelles, certaines concernant la Palestine du début du 20ème siècle, et un éclairage politique sur le rôle joué par le colonialisme britannique dans la réalisation du projet sioniste.

a

14H

AYNY – MON DEUXIÈME ŒIL
AHMAD SALEH, 2016, 11’, PREMIÈRE SUISSE

Après la destruction de leur maison dans un bombardement, deux jeunes frères essayent de se reconstruire à travers leur passion : la musique. Un jour, ils découvrent un oud, un instrument de musique qu’ils rêvent d’acheter…

a

À LA RENCONTRE D’UN PAYS PERDU
MARYSE GARGOUR, 2013, 62’, PREMIÈRE SUISSE

Des Français·e·s, né·e·s à Jaffa, Bethléem ou Jérusalem nous livrent leur témoignage inédit sur la vie en Palestine dans les années 20-30, des premiers pas du projet sioniste à la création de l’Etat d’Israël.

a

15H30

LOOTED AND HIDDEN – PALESTINIAN ARCHIVES IN ISRAEL
RONA SELA, 2017, 50’, PREMIÈRE EUROPÉENNE

L’historienne is2raélienne Rona Sela a retrouvé des archives palestiniennes visuelles pillées par Israël à Beyrouth dans les années 80. Supposées perdues ou détruites, ces archives constituent une partie des témoignages (photos, films) réalisés par les Palestiniens durant la guerre de 48.

a

17H30

TABLE RONDE

Comment les cinéastes palestiniens restituent une histoire saccagée?
En présence de tou·te·s nos invité·e·s!

19H30

RETOUR À HAÏFA
KASSEM HAWAL, 1982, 92’

Expulsés de Haïfa en 1948, Safia et Said sont contraints d’abandonner leur fils de 5 mois. Ils y retournent 20 ans plus tard, et découvrent que leur fils, adopté par des immigrés juifs, vient d’être enrôlé dans l’armée israélienne.

a

RENCONTRES CINÉMATOGRAPHIQUES: PALESTINE FILMER C’EST EXISTER 2017
DU 23 AU 27 NOVEMBRE

Comment les cinéastes palestinien·ne·s restituent une histoire saccagée?

2017 marque 100 ans de la Déclaration Balfour (1917), 70 ans du vote onusien sur la partition de la Palestine (1947), 50 ans de la guerre des Six jours (1967) et du début de l’occupation militaire israélienne d’une partie des territoires palestiniens. PFC’E montre une partie des changements vécus par la société palestinienne pendant ce dernier siècle. En ressuscitant les archives oubliées, pointant du doigt la disparition et le pillage de bibliothèques privées, de collections de photos et de films, les cinéastes palestinien·ne·s contribuent à la réécriture du passé pour interroger le présent, tout en restituant au peuple palestinien son Histoire.

Cette 6ème édition évoque deux périodes considérées particulièrement importantes:

La Palestine du Mandat britannique (1920-1947). La documentation cinématographique relative à cette période s’est enrichie au cours des deux dernières décennies. Les cinéastes palestinien·ne·s convoquent les mémoires à travers l’histoire de la radio de Jérusalem, les récits de médecins et de diplomates français en poste à Jérusalem, les images des pionniers du cinéma palestinien au Caire, ou encore des photos de famille à Gaza.

« Le cinéma révolutionnaire palestinien ». Entre 1965 et 1982, un groupe de jeunes Palestinien·ne·s, ont choisi de contribuer à la lutte du peuple palestinien au sein de l’OLP par la réalisation de films permettant de se réapproprier l’image et le récit d’un peuple en lutte. Une grande partie des archives et des films produits durant cette période par les Unités du Film palestinien de l’OLP a été détruite ou volée, notamment lors de l’invasion israélienne du Liban en 1982. Des cinéastes palestinien·ne·s, partis à leur recherche à travers le monde, en ont retrouvé des copies et les font revivre par un montage d’extraits.

Pour cette 6ème édition, PFC’E présente 17 films, accueille 6 cinéastes palestinien·ne·s, et contribue ainsi à la reconnaissance de l’histoire du peuple palestinien, occultée, spoliée, niée.

spoutnik


Prochainement

Depuis Mediapart

sortie

lun. 18 mars, 20H30

Depuis Mediapart

sortie

mar. 19 mars, 20H30

Mirador – Genesis – El cuento de Antonia

projection suivie d'un apéro
entrée libre

mer. 20 mars, 19H

en présence de Lucia Martinez, Lucien Monot, Jorge Cadena et Visions du Réel on Tour

Depuis Mediapart

sortie

jeu. 21 mars, 20H30

Depuis Mediapart

sortie

ven. 22 mars, 20H30

Akira

Films de Minuit
carte blanche à Anik Fischbach
entrée libre

ven. 22 mars, 23H30

La Flor – Partie 3

le film labyrinthique de Mariano Llinás

sam. 23 mars, 19H

La Flor – Partie 4

le film labyrinthique de Mariano Llinás

dim. 24 mars, 19H

Depuis Mediapart

sortie

lun. 25 mars, 20H30

Depuis Mediapart

sortie

mar. 26 mars, 20H30

L’Époque

sortie

mer. 27 mars, 20H30

L’Époque

sortie

jeu. 28 mars, 20H30

SAUCE FESTIVAL

carte blanche à Sharivari
performances audiovisuelles

ven. 29 mars, 22H - 3H30

SAUCE FESTIVAL

carte blanche à Calm Class
performances audiovisuelles

sam. 30 mars, 21H-4H

La Flor – Partie 4

le film labyrinthique de Mariano Llinás

dim. 31 mars, 19H

L’Époque

sortie

lun. 1 avril, 20H30

L’Époque

sortie

mar. 2 avril, 20H30

L’Époque

sortie

mer. 3 avril, 20H30

Lina Mangiacapre: Artiste du féminisme

présentation de b-side feminism, a transcription marathon
entrée libre

jeu. 4 avril, 19H

L’Époque

sortie

ven. 5 avril, 20H30

Let me be your band

Films de Minuit
carte blanche à Jérémy Chevalier
entrée libre

ven. 5 avril, 23H30

La Flor – Partie 1

le film labyrinthique de Mariano Llinás

sam. 6 avril, 19H

La Flor – Partie 2

le film labyrinthique de Mariano Llinás

dim. 7 avril, 19H

A bread factory – Partie 1: ce qui nous unit

sortie

lun. 8 avril, 20H30

A bread factory – Partie 2: un petit coin de paradis

sortie

mar. 9 avril, 20H30

A bread factory – Partie 1: ce qui nous unit

sortie

mer. 10 avril, 20H30

Re-program, AFC Belgrade: the 4th generation

courts métrages

jeu. 11 avril, 20H30

Programme présenté par le curateur Milan Milosavljević

A bread factory – Partie 2: un petit coin de paradis

sortie

ven. 12 avril, 20H30

Modesty Blaise

Films de Minuit
carte blanche à Max Jacot
entrée libre

ven. 12 avril, 23H30

La Flor – Partie 3

le film labyrinthique de Mariano Llinás

sam. 13 avril, 19H

La Flor – Partie 4

le film labyrinthique de Mariano Llinás

dim. 14 avril, 19H

A bread factory – Partie 1: ce qui nous unit

sortie

lun. 15 avril, 20H30

I diari di Angela – Noi due cineasti

en collaboration avec le centre d'Art contemporain Genève
entrée libre

mar. 16 avril, 19H

en présence de Yervant Gianikian, suivie d’une conversation avec Jean Perret

A bread factory – Partie 2: un petit coin de paradis

sortie

mar. 16 avril, 20H30