Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/65ae49b02edc850f2a828691743cfaa6/web/wp-content/themes/spoutnik-2/app/controllers/Film.php on line 53



NEWS FROM HOME


ven. 5 févr. 2016   20H30
dim. 21 févr. 2016   20H30
sam. 27 févr. 2016   20H30

Réalisation
Chantal Akerman
Pays
Belgique
France
Année
1976
Langue
VO français
Format
DCP
Durée
89'
Cycle

CYCLE CHANTAL AKERMAN

DANS LE CADRE DU PROGRAMME « CYCLE CHANTAL AKERMAN »

« Je vis au rythme de tes lettres. »

Chantal Akerman lit les lettres que sa mère lui a écrites au cours de son premier voyage à New York, à vingt ans. Cette dernière lui donne des nouvelles de sa vie en Belgique et la prie surtout de lui écrire bientôt.

La lecture, en off, est rythmée par de longs travellings et plans fixes dans les rues et le métro de New York. Ces derniers, symbolisant petit à petit l’expérience quotidienne de la cinéaste dans la métropole, nous livrent également un portrait des quartiers dans lesquelles se rend la réalisatrice.

News_from_home_Spoutnik_web_1

Ni Akerman ni sa mère n’apparaissent à l’écran. Seule la lecture des lettres – par Chantal Akerman elle-même – mêlées au bruit de la ville, nous transporte et nous suspend entre deux mondes, deux narration qui s’entrecroisent, le quotidien des rues d’une grande ville et l’intimité des échanges épistolaires.

News_from_home_Spoutnik_web_3

News_from_home_Spoutnik_web_2

News_from_home_Spoutnik_web_4

CYCLE CHANTAL AKERMAN

Il y a de cela quatre mois nous quittait Chantal Akerman. Sa disparition soudaine, écho tragique et mélancolique au final de son premier court-métrage Saute ma Ville, nous donna envie de lui rendre, au Spoutnik, un hommage, en présentant certains de ses films qui nous marquèrent le plus; laisser vivre l’oeuvre au-delà de sa créatrice, faire découvrir ou redécouvrir un cinéma du quotidien, poétique, intime et politique.

De Saute ma Ville (1968) à No Home Movie (2015), son dernier film, il nous a été difficile d’établir une sélection à travers une oeuvre si riche, indissociable d’une dimension autobiographique, interrogeant la solitude, l’expérience du rythme quotidien et la part d’absurde, anxiogène comme libératrice, qu’il renferme. Par un cinéma engagé, un décentrement et une explosion des représentations stéréotypées des femmes dans le cinéma de son époque, Chantal Akerman aura su créer un univers hybrides et puissant, précurseur par ses thèmes et son esthétique.

Pour cet hommage, nous avons choisi de présenter certaines des premières réalisations d’Akerman, quatre longs-métrages et deux courts-métrages, qui à notre sens ont marqué la filmographie de la réalisatrice et permettent de (re)découvrir son univers en suivant son évolution personnelle.

Chantal_Akerman_Spoutnik


Prochainement

Se préparer pour être en retard & My Sweet Pepper Land

Les Journées des Films Kurdes de Genève

sam. 14 déc., 19H

Robin Minard, field recordings

Son et Cinéma
Présentation et diffusion deux pièces radiophoniques
Avec brunch

dim. 15 déc., 17H

en présence de Robin Minard

Je ne laisserai jamais dire que ce n’est pas la plus belle chanson du monde

En collaboration avec les éditions Cousu-Mouche et l’Association La Teuf
entrée libre, chapeau pour les artistes

lun. 16 déc., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mar. 17 déc., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mer. 18 déc., 20H30

Marché de fin d’année du Spoutnik

jeu. 19 déc., 17H

La nuit la plus longue pour des primés avec le Festival Animatou

Courts métrages
entrée libre

jeu. 19 déc., 19h

By repetition, you start noticing details in the landscape

Projection de courts métrages 16mm

ven. 20 déc., 19H

Expanded TV – Biblioteq Mdulair & Synkie

Performance audiovisuelle analogique

ven. 20 déc., 21H