MILLA


mer. 16 mai 2018   19h
lun. 21 mai 2018   20h30
mer. 23 mai 2018   20h30
sam. 26 mai 2018   20h30
lun. 28 mai 2018   20h30
mar. 29 mai 2018   20h30
mer. 30 mai 2018   20h30
ven. 1 juin 2018   20h30
dim. 3 juin 2018   20h30

Réalisation
Valerie Massadian
Pays
France
Portugal
Année
2017
Langue
VO français
Format
DCP
Durée
128′
Cycle

FOCUS VALERIE MASSADIAN
MERCREDI 16 MAI À 19h SÉANCE EN PRÉSENCE DE LA RÉALISATRICE

Au bord de la Manche, Milla et Léo squattent une maison abandonnée. Le monde leur appartient et dans leur insouciance ielles prennent à bras le corps la vie avec leur peu de moyen. C’est le temps de bouquiner, s’ennuyer, s’enivrer, se maquiller, danser. Leur amour est joyeusement triste, rythmé par de gaies disputes et par la présence d’un mal-être naissant. La vie de Milla avance, pas le choix, les ondes de l’océan atlantique continuent à se briser sur les bords de cette ville où son existence se transforme et prend forme avec toute son intégrité. Valerie Massadian réussit à raconter la force intérieure de Milla à travers son cinéma à la fois réaliste et exploratoire de l’inconscient personnel regorgeant de souvenirs troublants.

« Milla » est porté par une interprète exceptionnelle, Séverine Jonckeere, dont l’histoire du film fait écho à son propre vécu. Luc Chessel, journaliste et acteur que l’on avait déjà découvert au Spoutnik dans « Fort Buchanan », interprète Léo, personnage fragile à l’allure angélique. La réalisatrice elle-même apparaît comme une amie bienveillante de Milla l’accompagnant dans sa transformation. Après « Nana », « Milla » est le deuxième long-métrage de Valerie Massadian qui a été présenté à Locarno dans la section cinéastes du présent.

mila et leo

« Milla.
Toi la folle, toi petite coureuse,
tu te casse la gueule et tu te relève dans un rire,
mais le rire c’est un crachat à la gueule du monde.
Oh le sale rire Milla, trop belle Milla, super.
Toi la bête quand ça prend le dessus,
quand ça vient au-dessus les “je m’en fous, allez vous faire foutre.
allez-y voir, j’aimerais bien vous y voir”
J’ai lu une phrase et c’était comme toi, comme t’es quand tu parles pas.
“J’en ai assez de ce qui est joli, j’en ai assez de ce qui est intime,
je vogue sur des tempêtes et je coulerai sans personne pour me sauver”.
Cherche pas Milla, tu couleras pas, tu flottes.
Oublie tous les mecs qui marchent avec des tonnes de kilos dans les pieds.
J’les vois les mecs ils se plantent.
Ils croient qu’ils ont le poids sur les épaules mais c’est dans leur pieds,
et leur bouche elle est dans leurs pieds aussi, et les poings pour frapper,
dans les pieds. Alors bien sûr ça marche pas bien!
Tu captes?
Attends j’recommence.
On es là.
On ne sait pas où on en est, mais on sait où on est.
On est partout ailleurs.
On c’est toi avec tes “Je m’en fou, je flotte”, moi avec mes pieds
comme les autres, un coup vers le fond, un peu vers le vent, hop là!
Prends-moi Milla, soulève moi juste un peu.
J’irai partout avec toi et t’invite qui tu veux.
1000 gamins si tu veux, les cheveux au vent qui chialent bien bien fort.
Bien sûr qu’autour ça se casse toujours la gueule en disant tiens-toi droite,
il suffit de bouger, un tout p’tit peu, la tête, presque pas visible,
Pour que tout s’écroule.
Mais pas nous.
Enfin tout ça tu sait déjà. »

mila

milla 3

FOCUS VALERIE MASSADIAN

Valerie Massadian est une des nouvelles voix à suivre du cinéma, impressionnante par son talent de metteuse en scène, et nécessaire par ses récits qui se concentrent sur des personnages féminins dans des réalités sociales marginales. Cinéaste et photographe franco-arménienne, elle a notamment travaillé comme assistante de la photographe Nan Goldin. Elle a réalisé deux long-métrages “Nana” (2011) et “Milla” (2017), les deux primés au Locarno Festival. Le cinéma Spoutnik est heureux d’accueillir Valérie Massadian à l’occasion de la sortie suisse de “Milla”.

portrait


Prochainement

Le Fou

Les années 68 à Genève

lun. 24 sept., 19h

Quatre d’entre elles

Les années 68 à Genève
précédé du film “Swiss Graffiti”

mar. 25 sept., 19h

La Salamandre

Les années 68 à Genève

mer. 26 sept., 19h

Histoires d’A

Les années 68 à Genève

jeu. 27 sept., 19h
séance introduite par une membre du MLF genevois

Le Sang

Les années 68 à Genève

ven. 28 sept., 19h
En présence de l’un des membres des Tréteaux Libres

L’une chante l’autre pas

Film de minuit
spécial 68
entrée libre

ven. 28 sept., 23h30

Histoires d’A

Les années 68 à Genève

sam. 29 sept., 19h

Vive la mort

Les années 68 à Genève

dim. 30 sept., 17h
En présence de Francis Reusser

Les Printemps de notre vie (fragments)

Les années 68 à Genève

dim. 30 sept., 19h
En présence de Francis Reusser

Histoires d’A

Les années 68 à Genève

lun. 1 oct., 19h

Quatre d’entre elles

Les années 68 à Genève
précédé du film “Swiss Graffiti”

mar. 2 oct., 19h

Histoires d’A

Les années 68 à Genève

mer. 3 oct., 19h

I am Gagarin

Spoutnik en orbite: 4 octobre 1957

jeu. 4 oct., 20h30

The Movement of Phill Niblock

GLUFF: Carte double

ven. 5 oct., 21h
en présence de membres du LUFF

The Sex Thief

Film de minuit
GLUFF: Carte double
entrée libre

ven. 5 oct., 23h30
en présence de membres du LUFF

Quatre d’entre elles

Les années 68 à Genève
précédé du film “Swiss Graffiti”

sam. 6 oct., 19h

Compétition Internationale DOC’ANIM 1

FESTIVAL ANIMATOU 2018

dim. 7 oct., 18h

Compétition Internationale DOC’ANIM 2

FESTIVAL ANIMATOU 2018

dim. 7 oct., 20h

Donbass

Ukraine sous pression

lun. 8 oct., 20h30

Compétition Internationale LABO

FESTIVAL ANIMATOU 2018

mar. 9 oct., 19h

La casa lobo

FESTIVAL ANIMATOU 2018
Avant première

mer. 10 oct., 20h

Donbass

Ukraine sous pression

jeu. 11 oct., 20h30

Cérémonie de remise des prix & films primés

FESTIVAL ANIMATOU 2018

ven. 12 oct., 19h39

American Pop

Film de minuit
Séance psychotronique spéciale
FESTIVAL ANIMATOU 2018
entrée libre

ven. 12 oct., 23h30

Best of Annecy

FESTIVAL ANIMATOU 2018

sam. 13 oct., 20h

Donbass

Ukraine sous pression

dim. 14 oct., 20h30

L’Héroïque Lande, la frontière brûle

Nicolas Klotz et Elisabeth Perceval
en collaboration avec la HEAD – Département Cinéma

lun. 15 oct., 19h
en présence de Nicolas Klotz et Elisabeth Perceval, discussion avec Pierre Yves Vandeweerd

Low Life

Nicolas Klotz et Elisabeth Perceval
en collaboration avec la HEAD – Département Cinéma

mar. 16 oct., 19h
en présence de Nicolas Klotz et Elisabeth Perceval, discussion avec Pierre-Yves Vandeweerd et Bertrand Bacqué

Donbass

Ukraine sous pression

mer. 17 oct., 20h30

Donbass

Ukraine sous pression

jeu. 18 oct., 20h30

Donbass

Ukraine sous pression

ven. 19 oct., 20h30

Disintegration

Film de minuit
Carte Blanche à Oleksiy Radynski du Visual Culture Research Center - Kiev
entrée libre

ven. 19 oct., 23h30

Donbass

Ukraine sous pression

sam. 20 oct., 20h30

Varta1, Lviv, Ukraine

Ukraine sous pression

dim. 21 oct., 19h

Donbass

Ukraine sous pression

dim. 21 oct., 20h30

Ukraine contre-culture

Ukraine sous pression

lun. 22 oct., 19h
séance en présence de Anatoly (Tolik) Belov, Oleksiy Radynski et Lyuba Knorozok

My Father is my Mother’s Brother

Ukraine sous pression

mar. 23 oct., 19h
en présence de Anatoly (Tolik) Belov

Donbass

Ukraine sous pression

mer. 24 oct., 19h
film précédé du court métrage “People Who Came to Power” et d’une discussion avec Lyuba Knorozok et Oleksiy Radynski du Visual Culture Research Center de Kiev