MÉTAMORPHOSES


mer. 22 avril 2015   20H30
jeu. 23 avril 2015   20H30
ven. 24 avril 2015   18H
sam. 25 avril 2015   20H30
dim. 26 avril 2015   20H30
lun. 27 avril 2015   20H30
mar. 28 avril 2015   20H30
mer. 29 avril 2015   20H30
jeu. 30 avril 2015   20H30
sam. 2 mai 2015   20H30
dim. 3 mai 2015   20H
lun. 4 mai 2015   20H30
mar. 5 mai 2015   20H30

Réalisation
Christophe Honoré
Pays
France
Année
2014
Langue
VO français
Format
DCP
Durée
102'
Cycle

Je veux dire l’histoire et les métamorphoses
Des formes et des corps. Dieux, c’est votre œuvre aussi :
Inspirez mon poème et guidez-en le fil
De l’aurore du monde au matin d’aujourd’hui !
Ovide

« Mon pari consistait à dire, et à montrer, que ces mythes sont des soubassements, même parfois inconscients, de la société actuelle, une sorte de palimpseste, de sous-texte d’aujourd’hui, que les gens, s’ils grattent un peu, peuvent retrouver assez facilement. (…) Je voulais confronter ces récits à la France telle que je pourrais la filmer aujourd’hui. (…) On vient de la Grèce, bien plus que de l’Amérique. On peut, on doit revendiquer cela, comme un renouveau du paganisme ! » Christophe Honoré

Avec son nouveau projet MÉTAMORPHOSES, Honoré s’attaque avec culot aux origines de notre civilisation et à un pilier de la littérature antique. Ce poème fleuve d’Ovide, datant de l’An 1 de notre ère relate l’histoire du monde gréco-romain des origines à l’apothéose de l’empereur Auguste, en un style stupéfiant, riche en anecdotes, personnages, digressions et rebondissements. Les dieux y croisent les hommes, les récits s’entremêlent en un tout aussi complexe que l’humanité. Pari risqué donc de la part du cinéaste, mais réussi avec succès grâce à l’audace de la proposition, à savoir transposer l’action de nos jours, dans les zones péri-urbaines françaises et faire interpréter les protagonistes divins et humains par des acteurs non-professionnels.

On suit donc Europe, lycéenne rebelle, séduite par Jupiter, débarqué de son semi-remorque, puis confiée à Bacchus et ses Bacchantes avant de rejoindre Orphée revenu des Enfers. Ils lui conteront, entre autres, comment Junon ôta la vue à Tirésias, qui affirmait que l’orgasme féminin était plus fort que le masculin. Comment, ce dernier, doté en contrepartie du don de divination, annonça à la mère de Narcisse que son fils se porterait bien tant qu’il ne se connaîtrait pas. Elle apprendra ce qui arriva à Hermaphrodite, fils d’Hermès et d’Aphrodite et comment Io, transformée en génisse par Junon fut délivrée par Mercure après qu’il ait endormi les 100 yeux d’Argus.

Une adaptation fraîche, simple, belle et inventive, sans effets spectaculaires, avec beaucoup de poésie, et qui parvient à transfigurer le banal en un univers païen et ancestral, dans le plus pur cinéma.

Depuis qu’il est passé à la réalisation au début des années 2000, Christophe Honoré (LA FRANCE, HOMME AU BAIN) s’est régulièrement tourné vers la littérature pour nourrir ses projets. Que ce soit Georges Bataille pour MA MÈRE (2004) avec Isabelle Huppert et Louis Garrel, « La Princesse de Clèves« ; avec LA BELLE PERSONNE (2008) ou encore sa pièce « Nouveau Roman » présentée au Festival d’Avignon en 2012, l’écrit n’a cessé de l’accompagner, de ses études de Lettres à Rennes, à ses chroniques pour Les Cahiers du cinéma en passant par son travail de scénariste et écrivain.

metamorphoses_spoutnik


Prochainement

DES SPECTRES HANTENT L'EUROPE

SORTIE DU MOIS

mar. 30 mai, 20h30

HAIL THE NEW PURITAN

FRODE CAFÉ - CABARET PUNK
EN COLLABORATION AVEC FORDE ET MOLOTOFU

mer. 31 mai, 19h

FÊTE HIP HOP DE FIN DE SAISON

SOIRÉE CONCERT & DJS

jeu. 1 juin, 21h