LE CHANTIER DES GOSSES + LOST AND FOUND


dim. 20 nov. 2016   14H

Réalisation
Jean Harlez
Antje Van Wichelen
Pays
Belgique
Année
1970
2003
Langue
sans dialogues
ST anglais
VO français
Format
35mm
DCP
Durée
93'
Cycle

Website

MONSTRE FESTIVAL 2016
LE NOVA AU SPOUTNIK!

LE MONSTRE FESTIVAL
LE NOVA AU SPOUTNIK!

ENTRÉE PRIX LIBRE

EN PRÉSENCE DE L’ÉQUIPE DU CINÉMA NOVA

LE CHANTIER DES GOSSES
JEAN HARLEZ, BELGIQUE, 1956-1970, 83′, 35MM, VOFR ST NL&ANG

Au pied du Palais de Justice bruxellois, dans le vieux quartier des Marolles, un terrain vague formé par le cratère d’un V1 de la dernière guerre mondiale sert de terrain de jeux aux enfants du quartier. Jusqu’au jour où débarquent architectes et géomètres. S’ensuit une confrontation canaille qui frisera le drame, une fois le chantier entamé…
En se plongeant dans cette drôle de guerre, « Le chantier des gosses » nous fait entrer dans le petit univers indompté des enfants et évoque leur condition, leur mentalité, leurs réactions, l’étanchéité qui existe entre leur monde et celui des grandes personnes et, à la fois, leur désir de se conduire comme des adultes.

Cette pépite néoréaliste restaurée et ressortie de l’oubli par le Nova en 2014, mêle la drôlerie à l’amertume, et représente un trésor d’archives sur un centre ville populaire des années 50… L’esprit frondeur, la gouaille des jeunes habitants du quartier et les images étonnantes d’un Bruxelles révolu en enthousiasmeront plus d’un !

nova spoutnik le chantier des gosses

nova spoutnik le chantier des gosses

nova spoutnik le chantier des gosses

nova spoutnik le chantier des gosses

LOST AND FOUND
ANTJE VAN WICHELEN, BELGIQUE, 2013, 10′, DCP, SANS DIALOGUES

Dans une nuit pluvieuse bruxelloise, des gants perdus se retrouvent, des nouveaux couples dépareillés se forment, une masse textile vivant se balade en cherchant une nouvelle raison d’être. Lost and found nous guide image par image par les rues du quartier des Maroles, le cœur bohémien de Bruxelles, dans une promenade animiste et fantastique après la quelle vous ne regarderez plus jamais un gant perdu de la même façon.

nova spoutnik lost and found

LE NOVA AU SPOUTNIK!

Créé début 1997 dans une ancienne salle de cinéma en plein coeur de la Capitale belge, le cinéma Nova est devenu au fil des ans une véritable institution de la vie culturelle bruxelloise, dont la notoriété a dépassé les frontières. Doté d’une salle de 200 places (avec balcon), d’un bar en sous-sol (avec bières locales), et d’une programmation riche, exigeante et engagée, le Nova fonctionne depuis ses débuts sous le mode de l’autogestion et du bénévolat en total indépendance des circuits commerciaux. Il était donc tout naturel pour son équipe d’accepter l’invitation d’investir le cinéma Spoutnik, son cousin helvétique, le temps du festival Le Monstre. Un aperçu de la production graphique du Nova sous forme d’exposition, ainsi que sa Microboutiek, une distro « alimentée par son propre public », seront accessibles entre les projections. Les séances sont composées de films de tout genre en majorité belges et inédits pour la Suisse, dont une partie réalisés par des membres mêmes du Nova. Le tout se voulant un condensé révélateur d’une manière à la fois ludique et sérieuse d’aborder le cinéma dans tous ses états!

www.nova-cinema.org

nova au spoutnik monstre festival

LE MONSTRE FESTIVAL 2016

Du vendredi 18 au dimanche 20, c’est toute l’usine qui vibre pour le MONSTRE, festival de micor-édition. Au programme concerts, expositions, projections, fêtes, et plein de stands super avec des artistes super!

monstre festival spoutnik


Prochainement

Depuis Mediapart

sortie

mar. 26 mars, 20H30

L’Époque

sortie

mer. 27 mars, 20H30

L’Époque

sortie

jeu. 28 mars, 20H30

SAUCE FESTIVAL

carte blanche à Sharivari
performances audiovisuelles

ven. 29 mars, 22H - 3H30

SAUCE FESTIVAL

carte blanche à Calm Class
performances audiovisuelles

sam. 30 mars, 21H-4H

La Flor – Partie 4

le film labyrinthique de Mariano Llinás

dim. 31 mars, 19H

L’Époque

sortie

lun. 1 avril, 20H30

L’Époque

sortie

mar. 2 avril, 20H30

L’Époque

sortie

mer. 3 avril, 20H30

Lina Mangiacapre: Artiste du féminisme

présentation de b-side feminism, a transcription marathon
entrée libre

jeu. 4 avril, 19H

L’Époque

sortie

ven. 5 avril, 20H30

Let me be your band

Films de Minuit
carte blanche à Jérémy Chevalier
entrée libre

ven. 5 avril, 23H30

La Flor – Partie 1

le film labyrinthique de Mariano Llinás

sam. 6 avril, 19H

La Flor – Partie 2

le film labyrinthique de Mariano Llinás

dim. 7 avril, 19H

A bread factory – Partie 1: ce qui nous unit

sortie

lun. 8 avril, 20H30

A bread factory – Partie 2: un petit coin de paradis

sortie

mar. 9 avril, 20H30

A bread factory – Partie 1: ce qui nous unit

sortie

mer. 10 avril, 20H30

Re-program, AFC Belgrade: the 4th generation

courts métrages

jeu. 11 avril, 20H30

Programme présenté par le curateur Milan Milosavljević

A bread factory – Partie 2: un petit coin de paradis

sortie

ven. 12 avril, 20H30

Modesty Blaise

Films de Minuit
carte blanche à Max Jacot
entrée libre

ven. 12 avril, 23H30

La Flor – Partie 3

le film labyrinthique de Mariano Llinás

sam. 13 avril, 19H

La Flor – Partie 4

le film labyrinthique de Mariano Llinás

dim. 14 avril, 19H

A bread factory – Partie 1: ce qui nous unit

sortie

lun. 15 avril, 20H30

I diari di Angela – Noi due cineasti

en collaboration avec le centre d'Art contemporain Genève
entrée libre

mar. 16 avril, 19H

en présence de Yervant Gianikian, suivie d’une conversation avec Jean Perret

A bread factory – Partie 2: un petit coin de paradis

sortie

mar. 16 avril, 20H30

Théâtre de l’espérance + Kick that habit

30 ans à L’Usine - partie 1, état d’urgence

mar. 23 avril, 20H30

Jean le bienheureux

30 ans à L’Usine - partie 1, état d’urgence

mer. 24 avril, 20H30

Action directe, discours indirect

projection-débat
entrée prix libre

jeu. 25 avril, 19H

en présence de Laurent Güdel, Christiane Wist, Patrick Auderset et Gabriel Sidler