Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/65ae49b02edc850f2a828691743cfaa6/web/wp-content/themes/spoutnik-2/app/controllers/Film.php on line 53



LAMU, BEAUTIFUL DREAMER


dim. 13 avril 2014   20H

Réalisation
Oshii Mamoru
Pays
Japon
Année
1984
Langue
ST français
VO japonais
Format
Vidéo
Durée
98'
Cycle

SÉANCES ANIME
ENTRÉE À 5FR

SÉANCES ANIME

« Comme l’existence humaine est floue, le temps l’est aussi bien sûr. C’est ce qui est net qui est étrange. On ne peut être certain que du temps présent. » Extrait du film

Lamu, charmante adolescente au bikini tigré est une ONI, une extraterrestre aux pouvoirs surnaturels. Elle est amoureuse d’Ataru, son petit copain libidineux. Dans une ville étrangement vide, la communauté lycéenne de Tomoboki s’affaire frénétiquement à préparer la fête annuelle. Nous sommes la veille, sauf que le lendemain, nous sommes encore la veille et personne ne s’en rappelle…

C’est avec son travail sur la série à succès LAMU que Mamoru Oshii gagne ses galons d’animateur, de scénariste et de réalisateur.
De cet univers hystérique et farfelu, il tirera deux longs métrages, puis poursuivra sa carrière en dehors du Studio Pierrot, le plus souvent en indépendant. Oshii deviendra mondialement connu avec GHOST IN THE SHELL (1995) et INNOCENCE: GHOST IN THE SHELL 2 (2004). Il est l’un des rares réalisateurs à s’illustrer aussi bien dans l’Animé que dans le Live Cinéma (à l’instar d’Hideaki Anno auteur du cultissime NEON GENESIS EVANGELION sur lequel nous reviendrons prochainement). Il réalisera ainsi les films AVALON en 2001, STRAY DOGS en 1991 et THE RED SPECTACLES en 1987, film d’ailleurs directement inspiré de LA JETéE de Chris Marker qu’il admirait. Oshii fut marqué par le cinéma polonais et russe, mais aussi par la Nouvelle Vague et cite volontiers Andrzej Wajda, Ingmar Bergman, Andreï Tarkovsky et Jean-Luc Godard dans ses fondamentaux.
Cinéaste visionnaire, aux atmosphères lentes est méditatives : c’est un poète, un dissident.

Pour LAMU, les producteurs pressés par le temps lui donnèrent – chose rare – carte blanche : le jeune cinéaste n’hésitera pas à prendre des libertés par rapport à la série et nous livrera un long métrage mature où il arrivera à insuffler ses choix esthétiques et ses préoccupations personnelles tout en conservant un équilibre avec l’esprit déraisonné et fantastique de la série. Il nous propose ici une réflexion sur la structure du temps et sur notre rapport au réel.

lamu spoutnik


Prochainement

Se préparer pour être en retard & My Sweet Pepper Land

Les Journées des Films Kurdes de Genève

sam. 14 déc., 19H

Robin Minard, field recordings

Son et Cinéma
Présentation et diffusion deux pièces radiophoniques
Avec brunch

dim. 15 déc., 17H

en présence de Robin Minard

Je ne laisserai jamais dire que ce n’est pas la plus belle chanson du monde

En collaboration avec les éditions Cousu-Mouche et l’Association La Teuf
entrée libre, chapeau pour les artistes

lun. 16 déc., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mar. 17 déc., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mer. 18 déc., 20H30

Marché de fin d’année du Spoutnik

jeu. 19 déc., 17H

La nuit la plus longue pour des primés avec le Festival Animatou

Courts métrages
entrée libre

jeu. 19 déc., 19h

By repetition, you start noticing details in the landscape

Projection de courts métrages 16mm

ven. 20 déc., 19H

Expanded TV – Biblioteq Mdulair & Synkie

Performance audiovisuelle analogique

ven. 20 déc., 21H