Jessica Forever


mer. 8 mai 2019   20h30
ven. 10 mai 2019   20h30
sam. 11 mai 2019   20h30
lun. 13 mai 2019   20h30
mar. 14 mai 2019   20h30
mer. 15 mai 2019   20h30
jeu. 16 mai 2019   20h30
sam. 18 mai 2019   20h30
lun. 20 mai 2019   20h30
mar. 21 mai 2019   20h30
mer. 22 mai 2019   20h30

Réalisation
Caroline Poggi
Jonathan Vinel
Pays
France
Année
2018
Langue
VO français
Format
DCP
Durée
97’
Avec
Aomi Muyock

Distribution
Cycle

sortie

mer. 8 mai 2019, en présence des cinéastes et de Aomi Muyock


Un garçon aux cheveux blonds s’écrase à travers le mur vitré d’une maison de banlieue et tombe par terre, inconscient. Une milice de jeunes hommes l’emporte. Ils s’échappent de justesse avant qu’une meute de drones n’envahisse la pièce. Une voix off nous informe que l’État considère ces garçons comme des orphelins violents, des individus dangereux traqués par les autorités. Ces derniers, appelés “les orphelins”, tuent non seulement pour la nourriture mais parfois pour le plaisir. Ils sont dirigés par une jeune femme, Jessica, une Jeanne d’Arc futuriste aux yeux bleus comme des cristaux. Jessica est une reine, une chevalière, une mère de fortune, une magicienne, une déesse, une star. Jessica a sauvé tous ces enfants perdus, ces garçons solitaires, orphelins et persécutés qui n’ont jamais connu l’amour et qui sont devenus des monstres. Force presque angélique, Jessica les guérit et les renouvelle, puis les conduit en mission pour en sauver d’autres de leur espèce, même s’ils sont libres de partir. Ensemble, ils forment une famille et cherchent à créer un monde dans lequel ils auront le droit de rester vivants. L’aliénation et l’isolement ne peuvent être conquis que par l’affection.

Le premier long métrage de Caroline Poggi et Jonathan Vinel combine des éléments fantastiques et une cinématographie hyperréaliste, rappelant volontairement un environnement de jeu vidéo. Ce monde dystopique et science-fictionnel visuellement saisissant raconte, comme dans un jeu vidéo, des missions, celles de Jessica et ses orphelins, inspirés des personnages du jeu Metal Gear Solid ou d’Heroic Fantasy.

Né à Toulouse en 1988, Jonathan Vinel sort diplômé de la Fémis en montage. Caroline Poggi est née en 1990 à Ajaccio. Elle étudie à Paris IV et Paris VIII puis à l’Université de Corse. Ils ont réalisé plusieurs films, séparément (Chiens pour Caroline Poggi, Notre amour est assez puissant pour Jonathan Vinel) et ensemble. Leur court métrage Tant qu’il nous reste des fusils à pompe reçoit en 2014 l’Ours d’Or de la Berlinale. Ils réalisent ensuite Notre héritage également sélectionné à la Berlinale, et After School Knife Fight, sorti en salle avec deux autre courts de Yann Gonzalez et Bertrand Mandico sous le titre de Ultra Rêve. Jessica Forever a été présenté au Festival international du film de Toronto et à la Berlinale.

spout

spout

spout


Prochainement