Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/65ae49b02edc850f2a828691743cfaa6/web/wp-content/themes/spoutnik-2/app/controllers/Film.php on line 53



INLAND


dim. 10 mai 2015   20H

Réalisation
Tariq Teguia
Pays
Algérie
France
Année
2008
Langue
ST français
VO arabe
Format
35mm
Durée
138'
Cycle

TARIQ TEGUIA - LIBERTÉ ET RÉVOLTE

DANS LE CADRE DU CYCLE « TARIQ TEGUIA – LIBERTÉ ET RÉVOLTE »

Vive la vie et mort à la mort !

« Malek, un topographe, accepte une mission pour tracer une nouvelle ligne électrique devant alimenter des hameaux enclavés des monts Daïa, une zone de l’Ouest algérien sortie il y a une décennie du contrôle de terroristes islamistes. Là, il tombe sur une jeune femme noire, épuisée par son périple pour atteindre l’Europe. Il l’accompagne dans son voyage. Cependant ce n’est plus vers Nord qu’elle décide de se diriger, lasse et désillusionnée, mais vers le Sud, en Afrique… »

Après la banlieue d’Alger, c’est vers l’arrière pays, dans les terres (« Gabbla » en dialecte) que se tourne Tariq Teguia. On peut y percevoir la même dynamique, les mêmes étapes que dans son précédent film : un lent éloignement de la civilisation vers une périphérie inconnue et sans bornes. Leur parcours sera ponctué de rencontres dépeintes avec une justesse et une simplicité frappante. L’humilité d’un salut entre voisins, la vulgarité procédurière de policiers inquisiteurs, le don d’un pull par un berger à la jeune fille sont autant de détails célébrés par la caméra de Teguia et qui touchent au cœur de la nature humaine.

TARIQ TEGUIA – LIBERTÉ ET RÉVOLTE

En 3 films (et 4 courts-métrages), le jeune réalisateur algérien Tariq Teguia a développé une oeuvre terriblement originale et intelligente qui a récemment été saluée par de nombreux festivals et par une rétrospective au Centre Pompidou.

On y croise des individus aux trajectoires centrifuges, poussés par une pulsion de liberté, d’affranchissement vers un ailleurs ouvert et sans limite. S’ils partent toujours de l’Algérie, leurs destins pointent aussi bien vers le désert et l’Afrique, que vers le monde arabe et les pays du bassin méditerranéen. Régulièrement qualifié de « cinéaste topographe », Teguia sonde les paysages humains, qu’ils soient géographiques, historiques, politiques ou spirituels. Du Panarabisme aux visées d’un Grand Moyen-Orient, des désillusions de la Gauche aux révoltes des « Printemps arabes », espace et temps se recoupent, se confondent pour mieux révéler un portrait tout en finesse de cette région du monde et de l’esprit de notre époque.

Révolution Zendj : A l’écran du 6 au 12 mai
Rome plutôt que vous : Samedi 9 mai
Inland : Dimanche 10 mai

tariq_teguia_spoutnik


Prochainement

Distant & Dialogue

Les Journées des Films Kurdes de Genève
17h apéro d’ouverture, 19h projections

ven. 13 déc., 17H

Se préparer pour être en retard & My Sweet Pepper Land

Les Journées des Films Kurdes de Genève

sam. 14 déc., 19H

Robin Minard, field recordings

Son et Cinéma
Présentation et diffusion deux pièces radiophoniques
Avec brunch

dim. 15 déc., 17H

en présence de Robin Minard

Je ne laisserai jamais dire que ce n’est pas la plus belle chanson du monde

En collaboration avec les éditions Cousu-Mouche et l’Association La Teuf
entrée libre, chapeau pour les artistes

lun. 16 déc., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mar. 17 déc., 20H30

Nos Défaites

Sortie

mer. 18 déc., 20H30

Marché de fin d’année du Spoutnik

jeu. 19 déc., 17H

La nuit la plus longue pour des primés avec le Festival Animatou

Courts métrages
entrée libre

jeu. 19 déc., 19h

By repetition, you start noticing details in the landscape

Projection de courts métrages 16mm

ven. 20 déc., 19H

Expanded TV – Biblioteq Mdulair & Synkie

Performance audiovisuelle analogique

ven. 20 déc., 21H