Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/65ae49b02edc850f2a828691743cfaa6/web/wp-content/themes/spoutnik-2/app/controllers/Film.php on line 68



FRANTZ FANON, BLACK SKIN WHITE MASK


dim. 27 sept. 2015   12H

Réalisation
Isaac Julien
Pays
Royaume Uni
Année
1996
Langue
ST français
VO anglais
Format
Vidéo
Durée
73'
Cycle


BRUNCH PHILO’

EN COLLABORATION AVEC LE GROUPE C-IT

BRUNCH VEGAN PRIX LIBRE DÈS 12H

Frantz Fanon, intellectuel et psychiatre martiniquais joua et joue toujours à travers son œuvre, un rôle majeur dans la lutte contre le racisme et la colonisation. Dans Peau noire, masques blancs (1952), mais également dans le reste de ses écrits, Fanon s’intéresse particulièrement au racisme dans le cadre du système colonial en s’attelant à décrire de manière critique la production de l’altérité par le discours colonial et la dépossession du Noir de son propre corps. Comment la race est-elle produite et inscrite sur les corps des colonisé·e·s ? Comment ces corps ont-ils été eux- mêmes produits, marqués par le regard du Blanc? Lors de son engagement dans l’hôpital psychiatrique de Blida, Fanon travaillera sur l’aliénation qu’induit le processus de colonisation. Dans ses observations, il découvre que l’esprit aliéné, colonisé, est rendu malade par la colonisation. Cette découverte le poussera à s’engager dans le FLN. Fanon pensait la décolonisation des esprits comme condition nécessaire subjective de la décolonisation du monde. Ses études et son invitation à l’action politique restent d’une actualité certaine. Dans son film, Isaac Julien, au moyen d’images d’archives et d’entretiens avec des intellectuel·le·s ainsi que certain·e·s proches de Fanon, nous livre une œuvre d’une richesse et d’une grande maturité sur l’un des plus grands penseurs du XXe siècle. Le Cinéma Spoutnik a le plaisir de présenter ce brunch philo’ en collaboration avec l’équipe C-IT du groupe POST-IT (Penser la différence raciale et post-coloniale). La projection sera présentée et suivie d’une discussion. En parallèle, le Spoutnik aura à l’affiche Concerning Violence (2014), un film de Göran Olsson sur les luttes pour la décolonisation dans les années 60 et 70 en Afrique. Suivant une narration reprenant des extraits du livre les Damnés de la Terre de Fanon, le film questionne les mécanismes de la dé- colonisation et le rôle de la violence à travers ces processus historiques.