France/tour/détour/deux/enfants


mar. 6 nov. 2018   19h
mar. 6 nov. 2018   21h
mer. 7 nov. 2018   19h

Réalisation
Jean-Luc Godard
Anne-Marie Miéville
Pays
France
Année
1980
Langue
VO français
Format
Fichier Numérique
Durée
312' (12x26')
Avec
Camille Virolleaud
Arnaud Martin
Betty Berr
Albert Dray
Distribution
Cycle

Rétrospective GIFF
Beau comme une TV qui brûle

MA 6 nov, 19h, épisodes 1 – 4: Obsur/Chimie ; Lumière/Physique ; Connu/Géométrie/Géographie ; Inconnu/Technique
MA 6 nov, 21h, épisodes 5 – 8: Impression/Dictée ; Expression/Français ; Violence/Grammaire ; Désordre/Calcul
ME 7 nov, 19h, épisodes 9 – 12: Pouvoir/Musique ; Roman/Economie ; Réalité/Logique ; Rêve/Morale

Godard interroge deux enfants. Un garçon, une fille. Les conversations s’enchaînent dans la rue, dans leur chambre, à l’école. Facétieux et politiques, JLG et Miéville détournent un manuel scolaire de 1877 pour en faire une série mythique, hélas trop peu vue.
– GIFF

France/Tour/Détour/Deux/Enfants cinéma spoutnik Godard Miéville

France/Tour/Détour/Deux/Enfants cinéma spoutnik Godard Miéville

France/Tour/Détour/Deux/Enfants cinéma spoutnik Godard Miéville

France/Tour/Détour/Deux/Enfants cinéma spoutnik Godard Miéville

Beau comme une TV qui brûle

Quand Fassbinder, Wajda, Godard et Miéville faisaient de la série.

Dans la décennie qui a suivi mai 68, la télévision européenne se transforme. En France, en Allemagne, en Pologne, elle se tourne vers les enfants terribles du cinéma et leur permet de prolonger leurs recherches. Le petit écran s’enflamme, l’imagination prend le pouvoir. Pour fêter dignement le cinquantenaire de la mort de la « télévision à papa », le GIFF présentera lors de sa 24e édition trois séries tv rares en intégralité, réalisées par des auteurs-phares des années 1970 et deux d’entre elles seront diffusées au Spoutnik!


Prochainement