FESTIVAL BLACK MOVIE AU SPOUTNIK 22 JANVIER 2016


100% Cinéma !

Le nectar des dieux, la panacée universelle, le remède miracle, cette année nous vous offrons tout cela en un breuvage plutôt délectable, une boisson 100 % cinéma, c’est sûr !

Distillé au sein de notre fabrique à idées, ce sirop résulte d’un équilibre chimique instable entre beaucoup de passion et de volonté, un goût indiscutable, des milliers de tractations et de tracasseries et une victoire certaine contre les pourvoyeurs de la pensée unique, de la prohibition et de son inculture.

Goûtez l’humour demi-sec de la nouvelle vague roumaine, laissez-vous enivrer par les vertus érotico-gore des films de Sion Sono, délectez vos palais des saveurs succulentes des opus addictifs de nos réalisateurs à suivre, pétillez aux bulles de champagne des films hallucinogènes, régénérez-vous les pupilles et les synapses devant les fessiers et poitrines enjôleurs des humains de la planète Terre, riez en cœur aux blagues des films de minuit, faites-vous prescrire les films du Petit Black Movie pour vous remettre de tout cela.

Un cocktail des sens, sans dessous !

Nous vous vendons du rêve, du possible et du fou et nous ne sommes pas des charlatans.

La cuvée Black Movie 2016 est à consommer sans modération au grand jour. Oublions les obstacles, réfléchissons mieux au monde qui nous entoure, grâce à ce cinéma qui nous paraît de plus en plus beau et surprenant.

Kate Reidy & Maria Watzlawick

H.
Rania Attieh, Daniel Garcia, Usa/Argentine, 97’
18H

Une vieille Hélène se fait livrer un mannequin de bébé qu’elle pouponne avec les autres dames de son club de faux bébés pendant qu’une jeune Hélène enceinte s’inquiète de sa grossesse. Lorsqu’un éclair dévastateur frappe la Terre troublant l’équilibre cosmique, les gens du bled canadien disparaissent les uns après les autres, laissant les deux Hélène bien perdues…

h. black movie spoutnik

LOVE EXPOSURE
Sion Sono, Japon, 237′
20H

Yu ne se considère pas comme un pervers, bien qu’il photographie en cachette les culottes des filles. Il tombe amoureux de Yoko, qui ne rêve que de se venger des hommes, et se trouve poussé malgré lui de l’autre côté des frontières exquises de la décadence.

Truffé d’hommages cinéphiles, ce film est le premier volet de la trilogie consacrée à la haine suivi par Cold Fish (Black Movie 2012) et Guilty of Romance.

love exposure black movie spoutnik

OJUJU
C.J. “Fiery” Obasi, Nigeria, 95’
24H

Après la morsure d’un dealer par un ivrogne, tous les résidents fumeurs de beuh d’un bidonville de Lagos se trouvent peu à peu pris de quintes de toux, prémisses d’une métamorphose terrifiante… Dans ce film de zombies à vocation écolo, la contagion provient de l’eau polluée. Situation crédible dans un pays où 70 millions de Nigérians n’ont pas accès à l’eau potable.

ojuju black movie spoutnik


Next 20 days