FESTIVAL BLACK MOVIE AU SPOUTNIK 25 JANVIER 2014


sam. 25 janv. 2014   14H
Réalisation
Amat Escalante
Jang Kun-Jae
Hong Sangsoo
Pablo Stoll
Pays
Argentine
Colombie
Corée du Sud
Mexique
Uruguay
Année
2008
2009
2012
2013
Langue
ST anglais
ST français
VO coréen
VO espagnol
Format
35mm
DCP
Cycle

FESTIVAL BLACK MOVIE 2014

14H
NOBODY’S DAUGHTER HAEWON
Hong Sangsoo, Corée du Sud, 2013, 90′, DCP, vo st ang/fr

Je t’aime moi non plus ou comment on se croise dans la rue, on se retrouve au parc, on se quitte et on se rappelle, on parle beaucoup de soi et on boit sans modération.

blackmovie14 spoutnik

16H
SLEEPLESS NIGHT
Kun-Jae Jang, Corée du Sud, 2012, 65′, DCP, vo st ang/fr

Immersion dans l’intimité d’un couple de trentenaires, tenaillé par l’idée d’avoir un enfant, mais mort de peur face à l’avenir.

blackmovie 14 spout

18H
LOS BASTARDOS
Amat Escalante, Mexique, 2008, 90′, 35mm, vo st ang/fr

Deux travailleurs clandestins armés acceptent une sale affaire. Le casse tourne à la catastrophe pour les braqueurs novices, car la maison visée est malheureusement habitée.
Ce film oppressant met en scène les conséquences tragiques de la pauvreté lorsqu’elle devient sauvagerie.

spoutnik black movie 14

20H30
HIROSHIMA
Pablo Stoll, Uruguay/Argentine/Colombie, 2009, 80′, DCP, vo st ang

Dédié à son collaborateur et ami Juan Pablo Rebella suicidé en 2006, Pablo Stoll signe le portrait d’un trentenaire à la dérive dans un style léger et sans paroles, rythmé par des intertitres et accompagné par les riffs lancinants d’une guitare post-rock.

spoutnik black movie 14

FESTIVAL BLACK MOVIE 2014
Du vendredi 17 au dimanche 26 janvier 2014

Le Festival Black Movie a quinze ans. L’âge de maturité. Le « Black » a su tout au long de ses éditions nous faire voyager dans la planète cinéma, et surtout nous faire découvrir un nombre conséquent de réalisateurs-trices de la fin du XX-début XXI ème siècle à travers des oeuvres sincères, nécessaires, troublantes, bref qui ne laissent pas indifférents. Un grand merci à l’équipe du festival pour leur travail de défrichage et de programmation, le Spoutnik est toujours ravi de les accueillir.

Et cette année, en prime, le Théâtre de l’Usine se transforme en salle de cinéma !

black movie


Prochainement