FESTIVAL BLACK MOVIE AU SPOUTNIK 18 JANVIER 2015


Allant résolument à contre-courant des cinémas uniformisés, novateur et décomplexé, Black Movie propose durant 10 jours chaque année une programmation des talents émergents et cinéastes confirmés dont les films restent inédits en Suisse.

A FEW CUBIC METERS OF LOVE
Jamshid Mahmoudi, Iran/Afghanistan, 90′
15H30

Au beau milieu d’une ferraillerie grande comme un terrain vague, un container est le refuge d’un amour platonique et clandestin. Elle est afghane et réfugiée, il est iranien et pauvre et lorsque le travail vient à manquer, la jalousie des natifs envers les immigrés s’aiguise…

black_movie_few_cubic_meters_love_spoutnik

MINERS SHOT DOWN
Rehad Desai, Afrique du sud, 86′
17H30

Le 16 août 2012, luttant pour de meilleurs salaires, 34 mineurs sont assassinés à bout portant par la police. Rehad Desai revisite, à l’aide de nombreux témoignages et archives, le déroulement de la semaine précédant le premier massacre post apartheid encore impuni à ce jour.

black_movie_miners_shot_down_spoutnik

CE QU’IL RESTE DE LA FOLIE
Joris Lachaise, Sénégal/France, 100′
19H30

Que reste-t-il de la folie, une fois ce magnifique documentaire achevé ? Un grand flou, un questionnement quant à ce qu’est « la norme », non seulement dans la société sénégalaise, dans laquelle le réalisateur a choisi d’ancrer sa démarche, mais d’une manière plus générale, dans le monde occidental actuel.

black_movie_ce_quil_reste_de_la_folie_lachaize_Spoutnik

LA COMODIDAD EN LA DISTANCIA
Jorge Yacoman, Chili, 94′
21H30

Alors qu’il a quitté le nid douillet de la villa familiale depuis quelques semaines, Eusebio erre dans les rues de Santiago. De fête en coin de canapé, son visage angélique est un sésame irrésistible qui lui permet une survie plutôt correcte jusqu’à ce qu’il s’embrouille avec des gens peu scrupuleux…

black_movie_comodida_distancia_spoutnik


Next 20 days