DHARMA GUNS


mar. 10 avril 2018   20h30

Réalisation
F. J. Ossang
Pays
France
Portugal
Année
2010
Langue
VO français
Durée
93’
Cycle

L’APOCALYPSE SELON F.J. OSSANG

L’APOCALYPSE SELON F.J. OSSANG

Une femme pilote un hors-bord tirant un skieur sur une musique de MKB. Après un coup de feu qui laisse l’homme pour mort, celui-ci se retrouve en pleine crise identitaire, dans une autre réalité, à une époque non définie. Il rencontre d’étranges personnages qui tentent de lui soutirer des informations en relation avec un groupuscule énigmatique dont il n’entendra que le nom: les Dharma Guns.

À mi-chemin entre série Z et cinéma sensoriel, ce film constitue un voyage initiatique dans la conscience du héros laissé aux frontières de la mort. Le film décrit les différentes phases de son délire qui oscille entre inquiétude, frustration et impuissance face à cette mort proche. De la même manière que le cinéma, médium orphique qui permet de sortir les corps des ténèbres par la puissance de la lumière traversant l’argentique, “Dharma Guns” décrit ce voyage en mettant les situations visuelles nécessaires à la description de ce processus.

L’APOCALYPSE SELON F.J. OSSANG

Artiste total et inclassable, F.J. Ossang est un poète des sons et des images qui ne s’est jamais satisfait d’une seule forme d’expression. Du coup, il s’est autant illustré dans l’écriture que dans la musique et le cinéma, débordant à chaque fois les genres, déjouant les attentes et enchâssant les références les plus étonnantes. Très tôt, il se consacre à l’écriture et publie, à 17 ans, un premier recueil, « Écorce de sang » en résonance avec un mouvement punk naissant. Profondément marqué par ce courant musical antibourgeois, Ossang crée deux groupes mêlant poésie aux musicalités froides. Il considère la musique comme un espace d’expression politique en rupture avec les injonctions de la société. Puis, F.J. Ossang s’immisce dans le cinéma, portant une fascination particulière au muet et à l’expressionnisme allemand pour leur intensité émotionnelle. Chacun de ses films constitue une épopée sensorielle aux confins de l’imaginaire, revisitant les codes des films de genre.

a


Prochainement

Donbass

Ukraine sous pression

jeu. 18 oct., 20h30

Donbass

Ukraine sous pression

ven. 19 oct., 20h30

Disintegration

Film de minuit
Carte Blanche à Oleksiy Radynski du Visual Culture Research Center - Kiev
entrée libre

ven. 19 oct., 23h30

Donbass

Ukraine sous pression

sam. 20 oct., 20h30

Varta1, Lviv, Ukraine

Ukraine sous pression

dim. 21 oct., 19h

Donbass

Ukraine sous pression

dim. 21 oct., 20h30

Ukraine contre-culture

Ukraine sous pression

lun. 22 oct., 19h

séance en présence de Anatoly (Tolik) Belov, Oleksiy Radynski et Lyuba Knorozok

My Father is my Mother’s Brother

Ukraine sous pression

mar. 23 oct., 19h

en présence de Anatoly (Tolik) Belov

Donbass

Ukraine sous pression

mer. 24 oct., 19h

film précédé du court métrage “People Who Came to Power” et d’une discussion avec Lyuba Knorozok et Oleksiy Radynski du Visual Culture Research Center de Kiev

Deckname Jenny

Soirée FLURAX

jeu. 25 oct., 19h

discussion avec Samira Fansa et un ancien militant

Retour au palais

Sortie

ven. 26 oct., 19h

en présence de Bernard Bertossa, ancien procureur général et Maître Nicolas Gurtner, président du Jeune Barreau genevois

Mode in France

Film de Minuit
Carte Blanche au Collectif HI BYE
entrée libre

ven. 26 oct., 23h30

Retour au palais

Sortie

sam. 27 oct., 19h

Retour au palais

Sortie

dim. 28 oct., 19h

Retour au palais

Sortie

lun. 29 oct., 19h

Retour au palais

Sortie

mar. 30 oct., 19h

en présence de Visions du Réel On Tour

Retour au palais

Sortie

mer. 31 oct., 19h