BIENS PUBLICS : FOCUS PIERRE HUYGHE


ven. 24 avril 2015   20H30

Director
Pierre Huyghe
Country
France
Year
1997
1999
2005
2012
2014
Language
sans dialogues
Format
HD
Duration
70'
Cycle


EN COLLABORATION AVEC LE MAMCO ET LE FMAC

ENTRÉE LIBRE

Dans le cadre des 20 ans du Mamco, le Spoutnik, le MAMCO et le FMAC sont heureux de vous faire découvrir une partie des oeuvres cinématographiques de Pierre Huyghe, dont son dernier opus présenté à la Berlinale en 2015, HUMAN MASK, dans le cadre de l’exposition Biens Publics (Musée Rath).

« Je m’intéresse à l’espace vital de l’image, à la manière dont une idée, un artefact, un langage peuvent s’écouler dans la réalité contingente, biologique, minérale, physique. Il s’agit d’exposer quelqu’un à quelque chose, plutôt que quelque chose à quelqu’un. » Pierre Huyghe

huyghe_spoutnik

Né en 1962, Pierre Huyghe, artiste plasticien français, poursuit une oeuvre protéiforme composée de sculptures, d’installations, de performances mais aussi de photos et de films, qui ne cesse d’intriguer et de fasciner aussi bien le public que la critique. Il intrigue, car il est un des rares artistes à concevoir ses expositions comme des entités propres, aux rythmes et aux formes ne se pliant qu’à la propre réalité qu’elles engendrent. Il propose de prendre le temps d’observer, de vivre dans ces « écosystèmes »qui se génèrent et régénèrent selon le degré d’attention physique que nous leur accordons.

Séduisant, mystérieux, il explore l’organique et l’étrange, il nous attire dans ses mondes, comme David Lynch peut nous attirer dans ses obsessions. Il fait appel à l’imaginaire, aux symboles, aux personnages de contes, au corps animal (HUMAN MASK), aux corps vivants – ou non – qui sommeillent, et où il s’agit de réinjecter de la vie. Il est un de ceux qui proposent des visions : fictions, mythes et réel se convoquent pour des voyages oniriques et troublants (A JOURNEY THAT WASN’T). Au-delà de ces nouveaux modes de célébration quasi fantastiques, il questionne la relation à l’histoire de l’art, au travail de réappropriation mais aussi la réalité derrière la fiction (BLANCHE NEIGE LUCIE) ou la réalité altérée par la fiction (THE THIRD MEMORY).

BLANCHE NEIGE LUCIE, 1997, 4min
THE THIRD MEMORY, 1999, 10 min
A JOURNEY THAT WASN’T, 2005, 23 min
A WAY IN UNTILLED, 2012, 14 min
UNTITLED (HUMAN MASK), 2014, 19 min

huyghe_spoutnik


Next 20 days