Mika Taanila

Les films de Mika Taanila peuvent être classés quelque part entre les documentaires cinématographiques classiques, les films d'avant-garde et l'art vidéo. Ses films les plus notables sont Optical Sound (2005), lauréat du prix des films de moins de 30 minutes au Festival du film de Tampere 2005, The Future Is Not What It Used To Be (2002) et Futuro - A New Stance for Tomorrow (1998). En plus de projections cinématographiques traditionnelles, Taanila présente ses œuvres dans des galeries et musées au titre d'installation.



THE FUTURE IS NOT WHAT IT USED TO BE

HOMMAGE À MIKA VAINIO AVEC CINDY VAN ACKER
EN COLLABORATION AVEC L’ADC ET LA CIE GREFFE


Le film pose la question “la fusion entre l’humain et la machine est-elle possible? Ou est-elle déjà arrivée?”. Traitant de l’avant garde musicale des années 60s qui suit l’apparition des premiers micro-ordinateurs et des questions laissées ouvertes par la science pour le 21e siècle, il s’agit avant tout du portrait du physicien nucléaire et artiste Erkki Kurenniemi, un des pionniers dans l’art électronique. Dès les années 60s l’artiste scientifique avec déjà exploré le potentiel de la réalité virtuelle et des interactions humain-machine dans des pièces audio-visuelles. Le film suit les pensées et écrits de l’artiste, ses observations, ses créations, et son ultime obsession qui fut la fusion humain-machine et la reconstruction de l’âme humaine.

MANNERLAATTA

SORTIE DU MOIS
EN PRÉSENCE DE MIKA TAANILA


Ce film d’immersion transcrit les différents stades d’anxiété qui surviennent lors d’un voyage intercontinental, entre notamment la peur de voler, les contrôles de sécurité et les interminables attentes dans les halls d’aéroports. Livrant une véritable étude sur les perceptions altérées du temps et de l’espace, “Mannerlaata” met en scène les épuisantes sollicitations d’un magma chaotique inhérent au voyage, tout en formulant une fine poésie tirée d’une incohérence générale.