SPOUTNIK EN PLEIN AIR




ÉCRAN LIBRE – ADAPTATIONS

SPOUTNIK EN PLEIN AIR - LIBRAIRIES EN PROJECTION
courts métrages et performances
présenté par Greta Gratos


Pour l’écran libre du dimanche 26 août, envoyez-nous vos films ou projets de perfos autour de la thématique large ADAPTATIONS avant le dimanche 19 août. Conditions de participation: les films doivent être réalisés pour l’occasion avec vos propres moyens. Durée maximum (film ou perfo) 7 min, fichiers numériques à fournir par mail à cinema@spoutnik.info, par courrier postal ou en main propre.

LE STADE DE WIMBLEDON

SPOUTNIK EN PLEIN AIR - LIBRAIRIES EN PROJECTION
présenté par la librairie le Rameau d'Or


EN RAISON DU TEMPS FROID ET INCERTAIN, LA PROJECTION EST DÉPLACÉE AU SPOUTNIK

Le Stade de Wimbledon est un livre brillamment adapté à l’écran par Mathieu Amalric, qui était tombé dessus lors d’un passage chez ses parents dans les années nonante. Premier roman de l’écrivain italien Daniele Del Giudice, il fut, à sa sortie en 1983, préfacé par Italo Calvino et récompensé du prix Viareggio. Il sortit dans une première version française en 1985 – il est maintenant réédité dans la belle et prestigieuse collection La Bibliothèque du XXIe siècle, dirigée par l’historien Maurice Olender.

Montaigne disait que « Notre grand et glorieux chef d’œuvre, c’est vivre à propos », et c’est bien cela le sujet de ce livre / film. Un homme (dans le film une étudiante jouée par Jeanne Balibar) enquête, dans le cadre de ses études, sur l’écrivain triestin Roberto Bazlen, dit Bobi’, qui a renoncé à l’écriture en ne publiant rien de son vivant alors que tous attendaient de lui un grand roman. Bazlen a fréquenté et connu les plus grands : Svevo, Joyce, Saba, Montale, etc. et il a décidé de faire sa vie son œuvre.

Le Stade de Wimbledon est une lente recherche indécise dans la ville de Trieste ; une flânerie littéraire, passant de librairies en bibliothèques, à la rencontre de celles et ceux, connaissances, poètes, qui ont connu Bobi’. L’histoire dérive sur les sujets de la mémoire, du temps qui passe, de l’exigence littéraire, jusqu’au Stade de Wimbledon…

THEMROC

SPOUTNIK EN PLEIN AIR - LIBRAIRIES EN PROJECTION
présenté par la librairie Fahrenheit 451


Themroc, un peintre en bâtiment (Michel Piccoli) fait, chaque matin, les gestes automatiques du petit déjeuner, subit la pression de la pendule tyrannique, jette au passage un oeil de convoitise sur sa jeune soeur, et enfourche sa bicyclette. Il roule de compagnie avec son copain, peintre comme lui. Ensemble ils pénètrent dans le flot du métro, et pointent régulièrement à l’usine. Un jour de travail ordinaire, notre peintre, occupé à regarder le flirt du patron avec une « hautaine secrétaire galbée », reçoit dans le nez la fenêtre, rageusement poussée par le patron. Vigoureusement encadré, il est emmené chez « le gentil directeur ». Alors commence l’odyssée de Themroc. II rugit dans les toilettes, s’enfuit telle une bête fauve de l’usine, provoque la perturbation et l’effroi partout où il passe. Puis il fabrique une tanière, d’où il descend grâce à une échelle de corde, pour aller chasser. Le film se termine par une orgie de « poulet » à la broche, dans une atmosphère digne de Cromagnon.

THE WATERMELON WOMAN

SPOUTNIK EN PLEIN AIR - LIBRAIRIES EN PROJECTION
présenté par librairie la Dispersion


Cheryl est une jeune lesbienne africaine-américaine qui travaille dans un vidéo club à Philadelphie avec sa meilleure amie Tamara. Cheryl commence à s’intéresser aux films des années 30 et 40 dans lesquels jouent des actrices noires et remarque que ces actrices ne sont la plupart du temps créditées. Elle se concentre sur une actrice noire de Philly, connue sous le nom de scène de The Watermelon Woman (La femme à la pastèque). Cheryl se lance dans un film documentaire qui prendra la forme d’une enquête sur la vie de cette actrice.

BELLE DE NUIT – GRISÉLIDIS RÉAL, AUTOPORTRAITS

SPOUTNIK EN PLEIN AIR - LIBRAIRIES EN PROJECTION
présenté par le café-librairie Livresse


Une maison de prostitution et la prison à Munich, la lutte militante à Paris ou la vie à Alexandrie, s’esquisse le portrait de Grisélidis Réal, figure incontournable de l’histoire genevoise récente. S’affirmant au cours des années 1970 comme l’une des meneuses de la «Révolution des prostituées» à Paris pour défendre la perspective de la prostitution comme choix, elle renchérit sur ce positionnement dans ses écrits: «La prostitution est un acte révolutionnaire» (GR). Une science et un humanisme surtout, pour une femme passionnée et libre, profondément féministe de façon aussi personnelle qu’individuelle. Bâti sur de très riches archives, un récit au souffle romanesque, porté par un montage remarquable et par la fureur de vivre d’une héroïne contemporaine: «Que celui qui n’a pas véritablement aimé jette ce livre à la poubelle. Il y sera plus au chaud et au tendre dans les ordures que dans ses mains» (GR). Reste son épitaphe, manifeste du triomphe de la volonté: «Grisélidis Réal, Écrivaine – Peintre – Prostituée »

ÉCRAN LIBRE – LOGEMENT EN COLLECTIF

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
SYNDROME DU LOGEMENT


Pour l’écran libre du dimanche 27 août présenté par la majestueuse Greta Gratos, envoyez-nous vos films autour de la thématique du LOGEMENT EN COLLECTIF avant le dimanche 20 août. Conditions de participation: Les films doivent être réalisés pour l’occasion avec vos propres moyens. Durée maximum 7 min, fichiers numériques à fournir par mail à cinema@spoutnik.info, par courrier postal ou en main propre.

NO OUESTERN & SÈME TON WESTERN – DEUX FILMS DES SCOTCHEUSES

EN PRÉSENCE DU COLLECTIF LES SCOTCHEUSES
SPOUTNIK EN PLEIN AIR
SYNDROME DU LOGEMENT


Deux films artisanaux, magistralement drôles et inventifs, réalisés par Les Scotcheuses, collectif horizontal de cinéma, et des habitants·es de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes: « No ouestern » et « Sème ton western » ne sont pas des films sur l’habitat mais des films façonnés par des expériences collectives de vie, des luttes et des résistances aux modèles dominants.

TOGETHER

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
SYNDROME DU LOGEMENT


Une petite communauté se revendiquant de la gauche antibourgeoise partage vie et quotidien dans une grande maison de Stockholm dans les années septante. Le groupe ne cesse de se disputer sur des questions tantôt politiques tantôt banales en présence du paisible Göran, médiateur autoproclamé, qui fait tout pour éviter le moindre conflit. La soeur de ce dernier, fuyant un mari violent, s’installe avec ces deux enfants et bouscule l’équilibre en place. Cette comédie satirique présente un regard amusant sur les valeurs socialistes et libertaires portées par de nombreuses communautés suédoises de l’époque et met en scène les joies et les ennuis du quotidien d’un groupe très hétéroclite de personnes qui ont choisi de vivre ensemble.

LA STRATÉGIE DE L’ESCARGOT

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
SYNDROME DU LOGEMENT


Un vieil immeuble de la banlieue de Bogotá se trouve au centre d’une expropriation de ces habitant.e.s qui y vivent depuis des années dans un esprit convivial et de partage. La confrontation entre les autorités qui défendent les intérêts du riche propriétaire est inévitable mais les habitant.e.s trouvent le moyen de tempérer le conflit et gagnent ainsi du temps pour mettre en place un plan très astucieux: la stratégie de l’escargot. Inspirée d’un fait-divers, cette tragi-comédie présente un miroir d’une société colombienne à deux vitesses contenant une nette brèche entre les différentes classes sociales.

FORT BUCHANAN

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
SYNDROME DU LOGEMENT


“Je m’intéresse à la manière dont les gens sont ensemble sans que l’on comprenne forcément quels sont les liens qui les unissent” dit Benjamin Crotty. “Fort Buchanan” – son premier long-métrage – est une tragi-comédie qui suit une petite communauté vivant ensemble dans une base de l’armée. À Fort Buchanan les partenaires des militaires partis en mission partagent leur quotidien et leurs sentiments. Le casting excentrique place côte à côte Andy Gillet, acteur d’Éric Rohmer et David Baiot, l’une des vedettes de “Plus belle la vie”. Au fil des saisons, ce conte tourné dans des maisons conçues par la designer Matali Crasset, surprend par ses diverses références cinématographiques, la culture pop et les dialogues tirés de séries et soap-opera américains.

CETTE ARCHE TÉNUE QUI NOUS RELIE À L’INACCESSIBLE

CINÉMA SUSPENDU
BIENNALE DES ESPACES D'ART INDÉPENDANTS DE GENÈVE


« Pas plus que l’individu n’est seul dans le groupe et que chaque société n’est seule parmi les autres, l’homme n’est seul dans l’univers. Lorsque l’arc-en-ciel des cultures humaines aura fini de s’abîmer dans le vide creusé par notre fureur ; tant que nous serons là et qu’il existera un monde, cette arche ténue qui nous relie à l’inaccessible demeurera, montrant la voie inverse de celle de notre esclavage et dont, à défaut de la parcourir, la contemplation procure à l’homme l’unique faveur qu’il sache mériter. » C.L.S.

NELSON LANDWEHR & DÉSASTRE(S)

CINÉMA SUSPENDU
BIENNALE DES ESPACES D'ART INDÉPENDANTS DE GENÈVE


Le désastre comme cataclysme, rupture avec l’astre, rupture avec toute forme de totalité. La chute des astres dans cette configuration collaborative, rassemblera des artistes d’horizons divers, mêlant danse, musique et vidéo. Tout au long de cette désastreuse soirée seront conviés, au gré des attractions, collisions et autres hasards, des sonorités telluriques, hypnotiques, épileptiques, psychédéliques, harsh noise, électriques, chaotiques, du geste, des visions ainsi que beaucoup de désir et d’envies.

D.C.P & HOMO SAPIENS

CINÉMA SUSPENDU
BIENNALE DES ESPACES D'ART INDÉPENDANTS DE GENÈVE


Combinaison de fréquences hypnotiques et minimalisme seront les maîtres mots de cette séance d’écoute introspective. Les drones fragiles de DC.P se dégraderont au travers d’un système de feed backs et de bandes magnétiques afin de plonger l’auditeur dans un état de contemplation et changer petit à petit ses sens en mélasse kaléidoscopique. Séance d’écoute suivie d’une projection. Le film montre la fragilité et la non durabilité de l’existence humaine à travers une mise en scène de la fin de l’ère industrielle, comme un possible scénario pour le futur. “Homo Sapiens” pose la question sur ce qu’il restera après son passage: des espaces vides, des ruines, des zones urbaines envahies par la végétation, aujourd’hui abandonnées et en décrépitude, reprises par la nature après de longues années.

ÉCRAN LIBRE – LES FILMS À BOIRE

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
LES FILMS À BOIRE
EN PRÉSENCE DE GRETA GRATOS ET DJ ROQUET QUEEN


Dans une ambiance de verdure et d’air frais recréée dans le plus beau cinéma du monde, l’écran libre du Spoutnik sera l’occasion de donner libre cours à votre créativité et de briller sur grand écran lors d’une soirée animée par la majestueuse Greta Gratos.

RÉVEIL DANS LA TERREUR

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
LES FILMS À BOIRE


Réveil dans la terreur met en scène l’enfermement d’un instituteur pris au piège de la débauche dans une ville minière en plein milieu de l’Australie. Celui-ci, contraint à enseigner au milieu du désert, cherche à retourner à Sydney, profitant des vacances estivales pour rejoindre sa bien-aimée. Faisant escale dans ce lieu qu’il ne pourra quitter, il se fait embarquer malgré lui dans un marathon de bitures malsaines et de jeux d’argent grotesques. Condamné à vivre l’enfer, il se retrouve complètement démuni de sens et de moyens dans l’effrayante réalité des outbacks australiens où les seules distractions des hommes semblent être la baston et les massacres de kangourous.

ON THE BOWERY

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
LES FILMS À BOIRE


New York, 1950. Ray, ancien cheminot à la recherche d’un emploi, débarque à Bowery, une des avenues les plus pauvres de Manhattan où l’alcoolisme est omniprésent. Sur ce territoire où se côtoient travailleu·r·se·s précaires, sans-abri, travailleu·r·se·s du sexe et personnes tragiquement relayées aux marges de la société, Ray sombre dans l’alcool, inévitable et tragique remède aux nuits passées dans la rue et au manque de nourriture. Son chemin croise celui de Gorman, un vieil habitué des petits bars minables. Malgré leur amitié, Gorman n’hésite pas à profiter de Ray et de ses économies.

LA MERDITUDE DES CHOSES

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
LES FILMS À BOIRE


Dans le village de Reetveerdegem, les membres du “clan Strobbe“, famille aussi connue que soigneusement évitée, entretiennent une réputation de marginaux alcooliques de mauvaise influence.Gunther, le plus jeune de la famille, réfléchissant à la vie qu’il mène aujourd’hui, se remémore avec tendresse son enfance, sertie de pintes, de coupes mulet et de défis sportifs nudistes.

PROVIDENCE

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
LES FILMS À BOIRE


À la veille de son septante huitième anniversaire, Clive Langham, un écrivain dont la santé empire et sentant la fin proche, réfléchit à sa dernière oeuvre. Durant toute une nuit dans sa villa de campagne, celui-ci retrace ses souvenirs les plus anciens et interrogations existentielles. Aux divagations, rêves, réminiscences, cauchemars et projections imaginaires, s’entremêlent et se condensent les figures de la défunte femme du romancier, Molly, de ses enfants, et de Sonia, la femme de son fils Kevin.

L’HOMME DE FER

PROJECTION DU 1ER MAI


L’homme de fer, réalisé dans l’urgence et l’euphorie au moment où éclate la grève du chantier naval de Gdańsk, en Pologne, est une reconstitution des événements qui ont précédés l’Etat de siège (1981-1983), à travers les yeux des ouvriers, bravant les autorités et une opinion publique manipulée. Avec un usage d’archives authentiques faisant de cette fiction un véritable document historique, “L’Homme de fer” est le témoignage d’une lutte pour la démocratie et la liberté.

THE PARTY

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
LA GRANDE FÊTE


Avec:
– Heinz Hermann (mix psychédélique)
– Sixto Fernando (mix arabe)
– Fay-POL-Cyrus Dufoy-Anklature (concert hip-hop restructuré)
– Natãs de Deus (mix égyptien)

LA GRANDE BOUFFE

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
LA GRANDE FÊTE
EN PRÉSENCE DE BERTRAND BACQUÉ


Avec:
– STAVA (mix space music)
– DLM (live experimental)
– G2 (interventions surprises)
– Alex et la Villa Alvina vous concoctent un repas… (nourriture terrestre)

Conférence:
– Bertrand Bacqué « Chris Marker – vertige du temps et de la mémoire » (intervention cinéma)

LES VALSEUSES

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
LA GRANDE FÊTE


Avec:
– Fu (live Ambient The Call Of Tigra)
– Lugh (live à base de sources sonores non synthétisées)
– Pascal & Christophe & Gael & Animatou (quizz cinéma & cocktail)
– Fuper (concert de Un peu du Rock)

ÉCRAN LIBRE – À L’AVENTURE!

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
LA GRANDE FÊTE
EN PRÉSENCE DE GRETA GRATOS


Comme chaque année, l’écran libre du Spoutnik couronnera le traditionnel plein air du Plus Beau Cinéma du Monde, en compagnie de la grande Greta Gratos. Comme chaque année, l’écran libre du Spoutnik couronnera le traditionnel plein air du Plus Beau Cinéma du Monde, en compagnie de la grande Greta Gratos.

L’AN 01

PROJECTION DU 1ER MAI


Mardi, quinze heures, premier jour de l’An 01 : « On arrête tout et on réfléchit ». Les travailleurs de tous les corps de métiers déposent les armes de la guerre industrielle pour commencer une nouvelle vie dans la rue.

ECRAN LIBRE – FILM ANIMALIER

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
AU BOUT DU MONDE


Grandiose sélection de courts-métrages réalisés par le public. Un très grand cru présenté par la féroce Greta Gratos.

DEAD MAN

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
AU BOUT DU MONDE


Plongez dans l’Ouest américain, aux abords d’un champ aux confins de Genève, le tout nappé par la B.O. inoubliable de Neil Young… et en 35mm!

STARSHIP TROOPERS

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
AU BOUT DU MONDE


Après avoir parachevé votre chef-d’oeuvre de court-métrage (« film animalier ») pour l’écran libre de dimanche, venez réviser vos classiques en bonne compagnie…

WALKABOUT

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
AU BOUT DU MONDE


Deux citadins blancs abandonnés par leur père dans le bush australien… Après LA VALLEE, de Barbet Schroeder, une autre forme de dérive 70’s, par réalisateur de PERFORMANCE et DON’T LOOK NOW.
Bière du Père Jakob en prime !

LA VALLÉE

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
AU BOUT DU MONDE


Plongée en Nouvelle Guinée avec Bulle Ogier, accompagnée par la B.O. hypnotique de Pink Floyd

MESSAGE À CARACTÈRE INFORMATIF

PROJECTION DU 1ER MAI AU PARC DES BASTIONS
ENTRÉE LIBRE


À la fin des années 90, les auteurs et réalisateurs Nicolas & Bruno (AMOUR, GLOIRE ET DEBATS D’IDÉES) doublent avec pertinence, humour et ironie de véritables films d’entreprises des années 70-80. M.A.C.I. une série culte, un pur chef-d’oeuvre du détournement!