SPOUTNIK EN PLEIN AIR - SYNDROME DU LOGEMENT

Comment vivre ensemble dans un contexte de précarité du logement et de recherche d’espaces individuels et collectifs? Le fait de se rassembler, quelle qu’en soit la raison, est déjà un acte politique de résistance. Du mercredi 23 au dimanche 27 août, le Cinéma Spoutnik vous invite à un parcours en itinérance dans la ville avec un programme sur l’habitat en collectivité à travers cinq soirées de projection hors les murs.




ÉCRAN LIBRE – LOGEMENT EN COLLECTIF

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
SYNDROME DU LOGEMENT


Pour l’écran libre du dimanche 27 août présenté par la majestueuse Greta Gratos, envoyez-nous vos films autour de la thématique du LOGEMENT EN COLLECTIF avant le dimanche 20 août. Conditions de participation: Les films doivent être réalisés pour l’occasion avec vos propres moyens. Durée maximum 7 min, fichiers numériques à fournir par mail à cinema@spoutnik.info, par courrier postal ou en main propre.

NO OUESTERN & SÈME TON WESTERN
DEUX FILMS DES SCOTCHEUSES

EN PRÉSENCE DU COLLECTIF LES SCOTCHEUSES
SPOUTNIK EN PLEIN AIR
SYNDROME DU LOGEMENT


Deux films artisanaux, magistralement drôles et inventifs, réalisés par Les Scotcheuses, collectif horizontal de cinéma, et des habitants·es de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes: « No ouestern » et « Sème ton western » ne sont pas des films sur l’habitat mais des films façonnés par des expériences collectives de vie, des luttes et des résistances aux modèles dominants.

TOGETHER

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
SYNDROME DU LOGEMENT


Une petite communauté se revendiquant de la gauche antibourgeoise partage vie et quotidien dans une grande maison de Stockholm dans les années septante. Le groupe ne cesse de se disputer sur des questions tantôt politiques tantôt banales en présence du paisible Göran, médiateur autoproclamé, qui fait tout pour éviter le moindre conflit. La soeur de ce dernier, fuyant un mari violent, s’installe avec ces deux enfants et bouscule l’équilibre en place. Cette comédie satirique présente un regard amusant sur les valeurs socialistes et libertaires portées par de nombreuses communautés suédoises de l’époque et met en scène les joies et les ennuis du quotidien d’un groupe très hétéroclite de personnes qui ont choisi de vivre ensemble.

LA STRATÉGIE DE L’ESCARGOT

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
SYNDROME DU LOGEMENT


Un vieil immeuble de la banlieue de Bogotá se trouve au centre d’une expropriation de ces habitant.e.s qui y vivent depuis des années dans un esprit convivial et de partage. La confrontation entre les autorités qui défendent les intérêts du riche propriétaire est inévitable mais les habitant.e.s trouvent le moyen de tempérer le conflit et gagnent ainsi du temps pour mettre en place un plan très astucieux: la stratégie de l’escargot. Inspirée d’un fait-divers, cette tragi-comédie présente un miroir d’une société colombienne à deux vitesses contenant une nette brèche entre les différentes classes sociales.

FORT BUCHANAN

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
SYNDROME DU LOGEMENT


“Je m’intéresse à la manière dont les gens sont ensemble sans que l’on comprenne forcément quels sont les liens qui les unissent” dit Benjamin Crotty. “Fort Buchanan” – son premier long-métrage – est une tragi-comédie qui suit une petite communauté vivant ensemble dans une base de l’armée. À Fort Buchanan les partenaires des militaires partis en mission partagent leur quotidien et leurs sentiments. Le casting excentrique place côte à côte Andy Gillet, acteur d’Éric Rohmer et David Baiot, l’une des vedettes de “Plus belle la vie”. Au fil des saisons, ce conte tourné dans des maisons conçues par la designer Matali Crasset, surprend par ses diverses références cinématographiques, la culture pop et les dialogues tirés de séries et soap-opera américains.