SÉLECTION CINÉMA INDÉPENDANT ANGLAIS

Divisés en deux parties, 8 courts métrages récents de jeunes réalisateurs anglais.
Présentés conjointement avec Ballet Black de Stephen Dwoskin, dont certains ont été ses élèves il y a quelques années, ils sont en quelques points représentatifs d’un jeune cinéma anglais peu connu à l’étranger et qui regroupe des auteurs travaillant parfois avec des cinéastes comme Dereck Jarman (Angélie Conversations, vidéo avec Throbbing Gristle ou Coil) qui est lui même un ami de Dwoskin.
Plusieurs de ces jeunes réalisateurs sortent d’écoles d’art ou de cinéma anglaises et certains ont été remarqués par leurs courts métrages dans différents festivals.

Un programme plus détaillé sera distribué lors de séances qui contiendra des textes des auteurs, les dialogues traduits, des films et des photos. Il est à souligner que peu de ces films sont basés sur le dialogue et qu’une vision non sous-titrée n’ôte en rien leur intérêt.




COURTS MÉTRAGES PROGRAMME 2

SÉLÉCTION CINÉMA INDÉPENDANT ANGLAIS


Présentés conjointement avec Ballet Black de Stephen Dwoskin, dont certains ont été ses élèves il y a quelques années, ils sont en quelques points représentatifs d’un jeune cinéma anglais peu connu à l’étranger et qui regroupe des auteurs travaillant parfois avec des cinéastes comme Dereck Jarman (Angélie Conversations, vidéo avec Throbbing Gristle ou Coil) qui est lui même un ami de Dwoskin.

COURTS MÉTRAGES PROGRAMME 1

SÉLÉCTION CINÉMA INDÉPENDANT ANGLAIS


Divisés en deux parties, 8 courts métrages récents de jeunes réalisateurs anglais.
Présentés conjointement avec Ballet Black de Stephen Dwoskin, dont certains ont été ses élèves il y a quelques années, ils sont en quelques points représentatifs d’un jeune cinéma anglais peu connu à l’étranger et qui regroupe des auteurs travaillant parfois avec des cinéastes comme Dereck Jarman (Angélie Conversations, vidéo avec Throbbing Gristle ou Coil) qui est lui même un ami de Dwoskin.

BALLET BLACK

SÉLÉCTION CINÉMA INDÉPENDANT ANGLAIS


Présenté au dernier festival de Rotterdam, ce film est une recherche et re-création des « Ballets Nègres », la toute première compagnie de danse all-black à avoir été crée en Europe en 1946.
Ballet Black est une chorégraphie d’ombre jouant sur des nuances de noir et blanc en couleurs, de flou et de net, jamais vues depuis les années 50 et qui réussit à les faires revivre sans nostalgie ni maniérisme rétro. Au total un chef d’œuvre endiablé et hétéroclite. (Extraits tirés de « Libération » du 31 janvier 1986, et de la publication du Festival de Rotterdam 1986)