RENCONTRES




LE RÉALISATEUR F.J. OSSANG ET ELVIRE, ACTRICE DE 9 DOIGTS, SERONT PRÉSENT·E·S AU CINÉMA SPOUTNIK LE JEUDI 28 MARS POUR UNE DISCUSSION AUTOUR DU FILM


Le film de F.J. Ossang, ré-invente le film noir avec un étrange récit à bord d’un cargo perdu dans une nuit sans fin. Virée paranoïaque dans un monde devenu illisible, “9 Doigts” est un film qui pourrait être considéré comme une sorte de synthèse de son cinéma particulier. Tous les éléments s’y trouvent: un monde au bord du gouffre, un huis clos dont personne ne s’échappe vivant, une atmosphère hautement toxique, des personnages au caractère bien trempé qui vacillent et perdent leurs moyens, la pré-apocalypse car la réponse n’est pas encore arrivée. L’impressionnant casting du film sert une mise en scène organique qui permet au public de partir en immersion profonde pour faire partie intégrante de la dérive générale.

ELENE NAVERIANI, RÉALISATRICE DE « I AM TRULY A DROP OF SUN ON EARTH » SERA PRÉSENTE AU CINÉMA SPOUTNIK LE MERCREDI 21 MARS


Elene Naveriani porte à l’écran un cinéma féministe, inclusif et antiraciste, elle sait raconter une histoire ancrée dans le réel et maîtriser les mystérieuses règles de la mise en scène. Elle est née en 1985 à Tbilissi où elle a étudié la peinture à l’Académie des Beaux-Arts. Elle a obtenu son diplôme à la HEAD–Genève en Arts visuels et au Département Cinéma/cinéma du réel.

ET ISRAËL FUT…

EN COLLABORATION AVEC LE FIFDH
DÉBAT AVEC LE RÉALISATEUR ET RICCARDO BOCCO


“Et Israël fût…” revient aux origines de la création de l’État d’Israël et regarde les faits historiques sous l’angle très spécifique de la responsabilité de l’Occident. À travers l’analyse de spécialistes de renommée internationale et d’étonnantes archives, le film montre qu’en adoptant le projet sioniste, la Grande-Bretagne et les autres pays occidentaux ont surtout été guidés par leur propre agenda. Ainsi l’Occident ne porte pas uniquement une lourde responsabilité vis-à-vis du sort des Juif·ve·s en Europe de l’époque, mais aussi vis-à-vis du sort des Palestinien·ne·s aujourd’hui.

FAITES DES VAGUES PRÉSENTE: NOS RÉCITS EN WEB-SÉRIE

RENCONTRE DISCUSSION
ENTRÉE PRIX LIBRE


Dans le prolongement du 8 mars et pour célébrer les luttes féministes, le Collectif Faites des vagues vous invite à visionner une sélection de web-séries mettant en scène des femmes minorisées évoluant dans différents pays et contextes. Des quotidiens et des histoires banales dont la mise en écran fait du bien et défie le storytelling des dominants. Des récits qui ont besoin d’être racontés et visibilisés.

UNE AUTRE MONTAGNE

EN PRESENCE DES REALISATRICES
PRIX LIBRE


Sur les terres d’Anatolie, un dicton dit « Si l’un de tes yeux pleure, l’autre ne peut rire ». Burcu et Sinem vivent à Istanbul avec cet œil qui pleure en entendant que l’est du pays, le Kurdistan de Turquie, est sous couvre-feu, blocus, occupé par l’armée turque depuis plus de 40 ans..

LA POLITIQUE DES VENTRES

JOURNEE D'ETUDE TRANSDISCIPLINAIRE ET SOIREE DE PROJECTIONS/PERFORMANCES


Plusieurs enjeux d’actualité interrogent le droit, la capacité ou l’interdiction de procréer. Quelles sont les politiques et technologies de contrôle, de régulation, et d’émancipation des corps reproducteurs et à qui appartiennent-elles?

SOIRÉE QUEERAROLLER – BLISS

PROJECTION, ATELIER, BOUFFE, SOIRÉE AVEC QUEERFISH ET PTR


La soirée débutera par une projection au Spoutnik du film « Bliss » de Drew Barrymore, dans lequel nous découvrirons la magnifique Ellen Paige s’initier au roller derby ! De quoi commencer la soirée de manière décontractée ! Après le flim, le collectif Molotofu sera présent pour remplir vos estomacs à prix libre, et vous pourrez pimper vos patins et boire une cocktail ou deux avant la fête.

La soirée continuera au PTR avec la QueerARoller et ses surprises dés 22h00!!! Piñata, attrape pompon, démo de block to block des derby girls et autres animations seront de la party. Cette soirée sera animée par les stupéfiantes « Fancy cuite » et ses guest.
Rassurez-vous, même sans chausser les patins vous vous amuserez tout de même et pourrez onduler vos corps sur des rythmes endiablés vu que nous finirons la soirée par une boum !
Alors on vous attend !
Bisous bisous

DERRIÈRE LES FRONTS : RÉSISTANCES ET RÉSILIENCES EN PALESTINE

DEUX FILMS D'ALEXANDRA DOLS


Ce film est construit en suivant le livre de Dr. Samah Jabr “ Derrière les fronts : chronique d’une psychiatre psychothérapeute palestinienne sous occupation ” ; des éléments historiographiques permettent à tou·te·s d’être guidé·e·s et de comprendre mieux les enjeux de l’histoire de la Palestine et nous rappellent le triste anniversaire de la Nakba de cette année, l’exode palestinien de 1948.

GENEVEGAS : A DAY TO XPLORE

ATELIER BRUNCH PERFOS PROJECTIONS DANCE
AVEC MARIA BEATTY & SADIE LUNE


Journée en quatre parties: Ateliers, bouffe, performances, projection et dance, en présence de Maria Beatty, Sadie Lune, Nina Nana, Frida Nipples, Jaja Jadore, Hairmax 98, et le collectif Molotofu

TONY CONRAD, THE MOST INTERESTING MAN ALIVE

LES BALLADES DE MARIE LOSIER
BRUNCH AVEC MARIE LOSIER


Venez partager un moment avec Marie Losier pour deux magnifiques projections. Elle nous propose la découverte d’un document unique de Tony Oursler sur son meilleur ami et collaborateur, Tony Conrad, un artiste qui a marqué plusieurs générations et qui en marquera encore. Tony Conrad, The Most Interesting Man Alive, film rare et précieux, montré dans un cercle intime uniquement, constitue la dernière expression d’un esprit déjanté et bien vivant. S’en suivra la projection de son long métrage The Ballad of Genesis and Lady Jaye qui constitue un portrait intime sur la fusion de deux artistes hors du commun, une histoire d’amour et de rock en roll.

Un immense merci a Tony Oursler pour son film et pour cette projection unique. Ce film a fait l’objet d’une projection/installation au MOMA en 2017 en hommage a Tony Conrad.

ARNAUD DEZOTEUX

SYSTÈME DU DÉCOR - EN COLLABORATION AVEC FORDE
EN PRÉSENCE DE ARNAUD DÉZOTEUX


Artiste français de 30 ans, Arnaud Dezoteux propose une création spécifique pour le double contexte de Forde et de Spoutnik, qui mêle pratique de l’exposition, du live et de la projection de cinéma. Son travail contribue à mettre en relief le délire d’un cinéma à l’âge du virtuel, du green screen et du maquillage photoshop. Les corps et les images entrent en écho pour former un trou lumineux aspirant. La question du technologique est partout : infiltrée, grinçante, un peu inconfortable, elle prend au piège les acteurs·rices, mais plus subtilement encore les spectateurs·rices curieux·ses, séduit·e·s par une image proche lointaine dont le kitsch les fait osciller entre séduction et dégoût. Une étrangeté se dégage du travail de l’artiste, et les thèmes adressés comme la culture du fan, le coach de drague, le corps bodybuildé sont souvent bâtards, dérivés d’une économie du partage contemporain, eux-mêmes pris dans des niches. Les vidéos et installations d’Arnaud Dezoteux peuvent être comprises comme des pièges, des énigmes triviales et pourtant sans fond qui évoquent de mystérieux modes d’existence contemporains. (Les qualifier d’absurdes ne permet pas de s’en défaire).

BENOÎT FORGEARD, ALAIN DELLA NEGRA ET KAORI KINOSHITA SERONT PRÉSENT·E·S AU CINÉMA SPOUTNIK POUR LA SORTIE DE « BONHEUR ACADÉMIE » LE MERCREDI 6 DECÉMBRE 2017


Filmé lors d’un véritable stage raëlien, « Bonheur Académie » met en scène une histoire fictionnelle qui s’est adaptée au rythme, aux activités et à l’environnement de l’Université du Bonheur en mêlant acteur·trice·s aux adeptes du mouvement de Claude Vorilhon, alias Raël. Le travail photographique et les qualités plastiques et sont étonnantes, tant au niveau des compositions que des couleurs pétantes qui restituent les joies de l’été. Elles participent à nous transmettre l’étrangeté de cette expérience immersive dans ce microcosme hédoniste.

TROIS FILMS DE MARINE HUGONNIER

EN PRÉSENCE DE L’ARTISTE
RENCONTRE PROPOSÉE PAR LA MÉDIATHÈQUE DU FMAC
ENTRÉE LIBRE


Cette trilogie prend le temps d’examiner le contexte politique et culturel de territoires particuliers et questionne la politique des images qu’ils suscitent. Ces films sont des mouvements de pensée, des réflexions, réalisés en marchant au fil de voyages. Ils tentent de définir un autre type d’expérience; une expérience des images à travers le monde plutôt que du monde à travers les images.

Ainsi, Ariana (2003) raconte l’histoire d’une équipe de tournage dans la vallée du Pandjchir, au nord de l’Afghanistan. The Last Tour (2004) est un film de fiction dont l’action se passe à la fin de l’âge du spectacle, à un moment où les attractions touristiques ferment au public et Travelling Amazonia se déroule sur la Trans-amazonienne, le grand projet inachevé de la dictature militaire brésilienne.

VOLTRANS + KURNEQÎZ

TRANS*VISIONS
PROJECTIONS DE FILMS TRANS*


Ce documentaire retrace le parcours d’hommes trans militants en Turquie, dans un contexte particulièrement répressif ; une histoire de résistance et d’émancipation.

TRANSFORM & NO-BINARY

SOIRÉE EN COLLABORATION AVEC LE TU
EN PRÉSENCE DE ROMEO KOYOTE ROSEN
ENTRÉE LIBRE


Je suis Romeo Koyote Rosen. Mon être est transformation. Être transformation, ou n’être rien dans une dictature de construction binaire du genre, est ma réponse et ma révolte contre le racisme, le sexisme, l’homophobie, l’hermaphroditophobie et la transphobie. En 2002, moi-même avec d’autres SwissTrans_Queerblacks et personnes racisées avons fondé une plateforme queer féministe subversive appelée www.suendikat.ch. Je vis une utopie de diversité de genre, c’est mon travail en tant que Two Spirit sur cette planète terre.

COURTS MÉTRAGES DE BERTRAND MANDICO

TOUT SUR BERTRAND MANDICO
EN PRÉSENCE DE BERTRAND MANDICO


Petite grande sélection de courts de Bertrand Mandico réalisés entre 1993 et 2010, avec notamment “Le Cavalier bleu” réalisé à l’école d’animation au CFT Gobelins à Paris, avant la consécration de “Boro in the Box” à la Quinzaine des Réalisateurs en 2011.

LES GARÇONS SAUVAGES

TOUT SUR BERTRAND MANDICO
AVANT PREMIÈRE EN PRÉSENCE DE BERTRAND MANDICO


Début du vingtième siècle, cinq adolescents de bonne famille épris de liberté commettent un crime sauvage. Ils sont repris en main par Le Capitaine, le temps d’une croisière répressive, sur un voilier. Les garçons se mutinent.
Ils échouent sur une île sauvage où se mêlent plaisir et végétation fantastique. La transformation peut commencer…

AMANDINE GAY REVIENT AU CINÉMA SPOUTNIK LE JEUDI 2 NOVEMBRE 2017


DISCUSSION AUTOUR DU FILM OUVRIR LA VOIX
ORGANISÉE PAR LE COLLECTIF AFRO-SWISS

Consécutivement à la projection du film Ouvrir la voix, le Collectif Afro-Swiss aura le grand plaisir de modérer une discussion en présence de la réalisatrice Amandine Gay et d’autres femmes afro-descendantes de Suisse. La discussion aura pour thème le film et la manière dont il fait écho à des expériences qui se vivent également dans l’espace helvétique.

SORCIÈRES, MES SOEURS

TU RÊVE L’OBSCUR AU CINÉMA SPOUTNIK AVEC CAMILLE DUCELLIER
ENTRÉE LIBRE


“Sorcières, hameçons du diable, tisons d’enfer…Quelles sont ces femmes qui incarnent le danger des époques ? Féministes pour sûr, souterraines parfois et singulières dans leur démarche, voilà quelques sorcières d’aujourd’hui, qui ont croisé mon regard..” Camille Ducellier

MARIANA OTERO SERA PRÉSENTE AU CINÉMA SPOUTNIK LE MARDI 31 OCTOBRE POUR PRÉSENTER SON FILM « L’ASSEMBLÉE » ET UN DÉBAT SUR LE MOUVEMENT NUIT DEBOUT


ll me semblait important de mettre face à face d’un côté la violence du gouvernement avec l’utilisation du « 49.3 » qui ôtait la parole à l’Assemblée Nationale et l’utilisation de la violence policière qui ôtait la parole aux manifestants, et de l’autre, un mouvement citoyen qui, à l’inverse, cherchait à réinventer une assemblée démocratique et citoyenne où la parole de chacun était prise en compte.
– Mariana Otero

LIONEL RUPP ET MICHAEL DAVID MITCHELL SERONT PRÉSENT AU CINÉMA SPOUTNIK POUR PRÉSENTER LEUR FILM « BATTRE LA CAMPAGNE »


Le film « Battre la Campagne » propose une autre lecture de l’histoire récente des États-Unis. En se focalisant sur la défaite de Bernie Sanders aux élections, le film s’immerge à l’intérieur d’un mouvement populaire important souvent minimisé par les médias américains et quasiment occulté par les médias européens. Cette plongée dans le processus démocratique américain révèle une véritable faille au sein du Parti démocrate.
– Michael. D. Mitchell, producteur

NO OUESTERN & SÈME TON WESTERN – DEUX FILMS DES SCOTCHEUSES

EN PRÉSENCE DU COLLECTIF LES SCOTCHEUSES
SPOUTNIK EN PLEIN AIR
SYNDROME DU LOGEMENT


Deux films artisanaux, magistralement drôles et inventifs, réalisés par Les Scotcheuses, collectif horizontal de cinéma, et des habitants·es de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes: « No ouestern » et « Sème ton western » ne sont pas des films sur l’habitat mais des films façonnés par des expériences collectives de vie, des luttes et des résistances aux modèles dominants.

THE TARGET IS YOUR BRAIN

FOCUS KINOTRON
MAPPING FESTIVAL 2017


Le film se concentre sur la propagande et la guerre idéologique dans la bipolarité du monde d’après-guerre. Il s’agit du dernier film de Felix Sobolev, fondateur de la « Kyiv school of scientific film » qui meurt durant le montage. Le film fut terminé par son assistant Victor Olender qui dit: « Dans les premières années de l’indépendance ukrainienne, les politiciens ont cherché les meilleures moyens pour se vendre et se sont rués vers nos archives pour voir le film, pour voir comment c’est fait aux États-Unis ». Le film examine les mécaniques des médias occidentaux, des campagnes électorales aux États-Unis, des neurophysiologies militaires, et les bases idéologiques du monde capitaliste, du point de vue controversé d’un objet de propagande soviétique, produit ouvertement par le KGB.

SEVEN STEPS BEYOND THE HORIZON

FOCUS KINOTRON
MAPPING FESTIVAL 2017


À la fin des années soixante, Felix Sobolev tourne un documentaires qui deviendra une pierre fondatrice de la « Kyiv school of scientific film ». Le film prend pour point de départ l’hypothèse que dans notre ère d’explosion de l’information, le cerveau humain doit prendre possession de ses capacités encore inconnues (ou considérées comme supranormales). Le film présente plusieurs expériences réalisées par des scientifiques soviétiques sur la télépathie, la psychothérapie et l’hypnose dans le but d’accélérer les fonctions cognitives du cerveau humain.

APPROACHING THE TRUTH

FOCUS KINOTRON
MAPPING FESTIVAL 2017


Un des premiers films issus de la « Kyiv school of scientific film » fait l’état des avancées de la physique moderne en se basant sur les présentations de la « XV International Conference on High Energy Physics (Rochester conference) » qui a eu lieu en 1970 à Kiev. Par l’élaboration d’un langage propre à lui-même, le réalisateur Valery Pidpalyi traduit les mouvements invisibles de la matière et des particules vers le cinématographe. Le filme donne la parole au prix Noble Chen-Ning Franklin Yang, Prof. Victor Weisskopf, Bruno Zumino, Nikolai Bogolyubov, Victor Ambartsumian, et autres. A la base, le film incluait une scène avec Andrei Sakharov, scientifique dissident soviétique, un des architectes de la bombe thermonucléaire, mais cette scène fut effacée par les services secrets.

EXPOSITON KINOTRON

FOCUS KINOTRON
MAPPING FESTIVAL 2017


L’exposition “Kinotron” présente un historique des films expérimentaux de la «Kyiv School of Scientific Film», qui a émergé dans les années 1960. Felix Sobolev, porteur de ce mouvement, fut le premier réalisateur à présenter des films scientifiques qui soient à la fois accessibles au grand public, mais présentant aussi un contenu hautement artistique et scientifique.

BORIS LABBÉ – SÉLECTION DE COURTS

EN PRÉSENCE DE BORIS LABBÉ
MAPPING FESTIVAL 2017


Dessinateur d’origine, Boris Labbé développe depuis ces sept dernières années une démarche expérimentale en vidéo d’animation. Ses projets tendent à sortir du schéma spatio-temporel qu’impose le cinéma classique, évoluant vers des dispositifs d’installation vidéo qui incluraient les grandes révolutions technologiques du siècle passé, croisées avec les technologies numériques de dernières générations. Toutes ses vidéos ont pour emblème la palingénésie, notion faisant à la fois appel à la boucle et à la régénération : retour cyclique de mêmes événements ; réapparition régulière de caractères ancestraux ; retour éternel à la vie.

LA CIGALE, LE CORBEAU ET LES POULETS

RENCONTRE AVEC JEAN OREGLIA, L’UN DES PROTAGONISTES DU FILM


Toutes les polices de France sont aux trousses de la mystérieuse « Cellule 34 » qui menace de mort le président de la République. 150 policiers dont la brigade antiterroriste débarquent dans un petit village de l’Hérault. Qui sont ces dangereux papys accusés d’être le corbeau? Une farce invraisemblable produite et distribué par les mythiques Mutins de Pangée.

AUBE DORÉE: UNE AFFAIRE PERSONNELLE

EN PRÉSENCE DE LA RÉALISATRICE ANGÉLIQUE KOUROUNIS


Mon homme est juif, un de mes fils gay, un autre anar et moi féministe de gauche, fille d’immigré. Si Aube Dorée vient aux affaires notre seul problème sera dans quel wagon nous monterons.

TROU DE VER – ARCHIVES DU FUTUR

EN COLLABORATION AVEC TOPIC ET LA CIRA


Projection de films d’artistes sur la thématique Archives du Futur, suivi du premier film du réalisateur Shane Carruth, Primer, véritable puzzle spatio-temporel qui fait perdre les repères du public tout en laissant une impression de compréhension de la situation. Réalisé dans un garage pour un budget minuscule, le film possède une précision troublante de part sa construction et la pertinence quasi-scientifique de son propos.

Nicolas Drolc sera présent au cinéma Spoutnik les lundi 24 et mardi 25 avril pour présenter ses films « Sur les toits » et « La Mort se mérite »


DANS LE CADRE DU DIPTYQUE NICOLAS DROLC: RÉVOLTES ET DROITS EN PRISON

Projections et discussions les lundi 24 et mardi 25 avril en compagnie du réalisateur Nicolas Drolc qui nous rejoint à L’Usine avec deux films ; le premier – “Sur les toits” – traitant des révoltes et droits des prisonni·er·ère·s en France dans les années 70 ; le second – “La mort se mérite” – dressant un portrait intime de l’un des protagonistes de cette lutte, Serge Livrozet, figure de la contre-culture française, ancien perceur de coffres forts, fondateur avec Michel Foucault du Comité d’Action des Prisonniers, écrivain autodidacte et militant anarchiste.

ON A GRÈVÉ

RENCONTRE/DISCUSSION ORGANISÉE PAR LE CERCLE LA BRÈCHE
EN PRÉSENCE DE DEUX FEMMES QUI ONT PARTICIPÉ À LA GRÈVE


Des femmes de chambre immigrées font grève pour dénoncer la précarité de conditions de travail chez le groupe international Louvre Hôtels. Avec ce film-documentaire, Denis Gheerbrant nous montre à la fois le quotidien de cette lutte exemplaire et délivre un portrait sobre des conditions de vie d’une des couches les plus défavorisées de la population.

SONITA

FILM PROPOSÉ PAR LA MARMITE


Sonita a 18 ans. Originaire d’Afghanistan, elle vit illégalement dans la banlieue de Téhéran. Téméraire et passionnée, Sonita se bat pour vivre sa vie comme elle l’entend et faire carrière dans le rap. Son rêve se confronte aux nombreux obstacles qu’elle rencontre dans son pays d’exil mais aussi au sein de sa famille restée en Afghanistan…

VERNISSAGE DU DVD “CINÉMAS DE TRAVERSE”

EN PRÉSENCE DE MICHEL AMARGER


À l’occasion de la sortie du DVD chez “Re:Voir Video” avec l’accompagnement des Productions EDA, nous vous proposons une verrée en compagnie du co-réalisateur Michel Amarger et de la projection d’extraits choisis du film.

Le groupe Boris Barnet sera présent au cinéma Spoutnik les vendredi 24 et samedi 25 février 2017 pour présenter « Saulaud d’argent » en 16mm


DANS LE CADRE DU FOCUS ÉCRAN SUR COURTS – PROGRAMME RÉSISTANCES

“Salaud d’argent (que la langue s’attache à mon palais)” est une fiction tournée entre 2008 et 2014 dans le bâtiment occupé par la coordination des Intermittents & précaires d’Île-de-France et ses entours. Ce film a été conçu et interprété par des protagonistes de cette coordination, qui fut expulsée.

OUVRIR LA VOIX (PREMIÈRE)

PROJECTIONS EN PRÉSENCE D'AMANDINE GAY
EN COLLABORATION AVEC LE COLLECTIF AFRO-SWISS


Ouvrir La Voix est un film sur les femmes noires issues de l’histoire coloniale européenne en Afrique et aux Antilles. Le film est centré sur l’expérience de la différence en tant que femme noire et des clichés spécifiques liés à ces deux dimensions indissociables de notre identité « femme » et « noire ». Il y est notamment question des intersections de discriminations, d’art, de la pluralité de nos parcours de vies et de la nécessité de se réapproprier la narration. »
Amandine Gay

LA RÉALISATRICE DÉBORAH LEGIVRE SERA PRÉSENTE AU CINÉMA SPOUTNIK LES 30 NOVEMBRE ET 1ER DÉCEMBRE POUR PRÉSENTER SON FILM VOX USINI


Après avoir étudié les Beaux Arts à Annecy puis les Arts Appliqués à Genève, Déborah Legivre s’implique dans le milieu alternatif genevois. Elle fréquente cette foisonnante scène artistique entant que public avant d’y travailler. En particulier à L’Usine, lieu mythique de la scène alternative genevoise, qu’elle considère comme sa seconde école.

VOX USINI

SORTIE DU MOIS
EN PRÉSENCE DE DÉBORAH LEGIVRE


L’Usine est un centre culturel alternatif qui ouvre ses portes dans l’élan d’un mouvement de revendications politiques et culturelles, à Genève, durant les années 80. Au cours de ces dernières années, elle voit les lieux alternatifs qui l’entoure disparaître. Unique survivante? L’Usine est un laboratoire artistique, un levier culturel précieux où se côtoient scènes locales et internationales, et qui accueille plusieurs centaines de personnes chaque semaine. Le bâtiment abrite une trentaine d’associations dont des salles de concert, un théâtre, un cinéma, des ateliers de création, un bar, etc. A défaut d’être autonomes, les associations de L’Usine ont conservé leur vocation à fonctionner en collectif et en autogestion, à réagir comme elles l’entendent aux pressions exercées par les autorités, et à susciter les débats. Malgré de nombreuses divergences d’opinions, il y a chez les membres de L’Usine un fort attachement au lieu et un sentiment d’appartenance au collectif très présent.

PALESTINE FC’E 2016 : DIMANCHE 27 NOV

RENCONTRES CINÉMATOGRAPHIQUES
PALESTINE: FILMER C'EST EXISTER


Les Rencontres cinématographiques Palestine : filmer c’est exister (PFC’E) ont été créées en 2012 avec l’idée de donner la place au regard, à la créativité, à l’humour, aux convictions et aux espoirs des cinéastes palestinienNEs. Cette année, PFC’E passe de 3 à 4 jours afin de renforcer les moments d’échanges entre les cinéastes invités et le public. Pour cette 5ème édition, PFC’E est heureux de présenter 17 films et d’accueillir 7 cinéastes palestinienNEs.

JENIN, JENIN // BRUNCH AVEC MOHAMED BAKRI // DEPUIS QUE TU N’ES PLUS LÀ // TRIP ALONG EXODUS // TABLE RONDE L’APPEL DES PALESTINIENS AU BOYCOTT : QUELLE(S) RÉPONSE(S) DONNENT LES CINÉASTES ? // LE TEMPS QU’IL RESTE

PALESTINE FC’E 2016 : SAMEDI 26 NOV

RENCONTRES CINÉMATOGRAPHIQUES
PALESTINE: FILMER C'EST EXISTER


Les Rencontres cinématographiques Palestine : filmer c’est exister (PFC’E) ont été créées en 2012 avec l’idée de donner la place au regard, à la créativité, à l’humour, aux convictions et aux espoirs des cinéastes palestinienNEs. Cette année, PFC’E passe de 3 à 4 jours afin de renforcer les moments d’échanges entre les cinéastes invités et le public. Pour cette 5ème édition, PFC’E est heureux de présenter 17 films et d’accueillir 7 cinéastes palestinienNEs.

AL QUDS-THE WORKSHOP // ROUTE 60 + INVASION // CHALLENGE // ****Soirée GAZA**** // THE IDOL

PALESTINE FC’E 2016 : VENDREDI 25 NOV

RENCONTRES CINÉMATOGRAPHIQUES
PALESTINE: FILMER C'EST EXISTER


Les Rencontres cinématographiques Palestine : filmer c’est exister (PFC’E) ont été créées en 2012 avec l’idée de donner la place au regard, à la créativité, à l’humour, aux convictions et aux espoirs des cinéastes palestinienNEs. Cette année, PFC’E passe de 3 à 4 jours afin de renforcer les moments d’échanges entre les cinéastes invités et le public. Pour cette 5ème édition, PFC’E est heureux de présenter 17 films et d’accueillir 7 cinéastes palestinienNEs.

ENQUÊTE PERSONNELLE // SPEED SISTERS