SPOUTNIK EN PLEIN AIR - LES FILMS À BOIRE

Pour la dernière semaine d’août, le Cinéma Spoutnik propose son plein-air sous le signe des FILMS À BOIRE, l’occasion de boire des films, voir au vert, cinéma en plein-air ou à coup d’verres.

Cinq jours qui retraceront l’itinéraire d’un ange ivre, ivre de films et de biture, en passant de ciné-brasseries aux distilleries obscures, de films du milieu ou entre deux cuves, projetant gueule de bois sur pellicule et shot sur peloch’, cuite catastrophe et murge joyeuse au cinoche.

Chaque année, les projections du Spoutnik en plein-air se termineront sur l’écran libre du Spoutnik, celui-ci sera l’occasion de donner libre court à votre créativité et de briller sur grand écran lors d’une soirée animée par la majestueuse Greta Gratos.




ÉCRAN LIBRE – LES FILMS À BOIRE

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
LES FILMS À BOIRE
EN PRÉSENCE DE GRETA GRATOS ET DJ ROQUET QUEEN


Dans une ambiance de verdure et d’air frais recréée dans le plus beau cinéma du monde, l’écran libre du Spoutnik sera l’occasion de donner libre cours à votre créativité et de briller sur grand écran lors d’une soirée animée par la majestueuse Greta Gratos.

RÉVEIL DANS LA TERREUR

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
LES FILMS À BOIRE


Réveil dans la terreur met en scène l’enfermement d’un instituteur pris au piège de la débauche dans une ville minière en plein milieu de l’Australie. Celui-ci, contraint à enseigner au milieu du désert, cherche à retourner à Sydney, profitant des vacances estivales pour rejoindre sa bien-aimée. Faisant escale dans ce lieu qu’il ne pourra quitter, il se fait embarquer malgré lui dans un marathon de bitures malsaines et de jeux d’argent grotesques. Condamné à vivre l’enfer, il se retrouve complètement démuni de sens et de moyens dans l’effrayante réalité des outbacks australiens où les seules distractions des hommes semblent être la baston et les massacres de kangourous.

ON THE BOWERY

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
LES FILMS À BOIRE


New York, 1950. Ray, ancien cheminot à la recherche d’un emploi, débarque à Bowery, une des avenues les plus pauvres de Manhattan où l’alcoolisme est omniprésent. Sur ce territoire où se côtoient travailleu·r·se·s précaires, sans-abri, travailleu·r·se·s du sexe et personnes tragiquement relayées aux marges de la société, Ray sombre dans l’alcool, inévitable et tragique remède aux nuits passées dans la rue et au manque de nourriture. Son chemin croise celui de Gorman, un vieil habitué des petits bars minables. Malgré leur amitié, Gorman n’hésite pas à profiter de Ray et de ses économies.

LA MERDITUDE DES CHOSES

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
LES FILMS À BOIRE


Dans le village de Reetveerdegem, les membres du “clan Strobbe“, famille aussi connue que soigneusement évitée, entretiennent une réputation de marginaux alcooliques de mauvaise influence.Gunther, le plus jeune de la famille, réfléchissant à la vie qu’il mène aujourd’hui, se remémore avec tendresse son enfance, sertie de pintes, de coupes mulet et de défis sportifs nudistes.

PROVIDENCE

SPOUTNIK EN PLEIN AIR
LES FILMS À BOIRE


À la veille de son septante huitième anniversaire, Clive Langham, un écrivain dont la santé empire et sentant la fin proche, réfléchit à sa dernière oeuvre. Durant toute une nuit dans sa villa de campagne, celui-ci retrace ses souvenirs les plus anciens et interrogations existentielles. Aux divagations, rêves, réminiscences, cauchemars et projections imaginaires, s’entremêlent et se condensent les figures de la défunte femme du romancier, Molly, de ses enfants, et de Sonia, la femme de son fils Kevin.