GODARD - PLUS JEUNE QUE LES JEUNES

Cannes 2014: La salle du Palais des Festivals est comble, les spectateurs parés de lunettes 3D. L’obscurité tombe. ADIEU AU LANGUAGE débute. L’inscription « 2D » en lettre blanches apparaît, pour être soudainement recouverte pas un « 3D » en typographie rouge, se détachant nettement du premier plan. Rires et applaudissements se déchaînent instantanément dans la salle. S’ensuivront de nombreux passages accompagnés de rumeurs d’étonnement, d’incrédulité et de surprise.

Le film recevra à cette occasion le Prix du jury, ex aequo avec MOMMY de Xavier Dolan étiqueté « plus jeune réalisateur en compétition du prestigieux festival » du haut de ses 26 ans. Or, à 83 ans, c’est bien Godard qui, au même titre qu’un Antonioni balançant en 1970 son ZABRISKIE POINT en pleine contestation estudiantine, se révèle infiniment plus curieux, insolent et libre que la nouvelle génération de cinéastes… Ultra moderne, anarchiste, universel, mélancolique et gai à la fois, JLG reste inclassable, rebelle, nécessaire…

Spoutnik est heureux de vous proposer ADIEU AU LANGUAGE dans sa version 3D, avec deux séances spéciales en présence de Fabrice Aragno qui viendra nous parler de son travail avec Godard les mardi 14 Avril et samedi 2 Mai. Une carte blanche aux deux intéressés proposera une sélection de 4 films réflexifs dont les tracés recoupent à un moment donné le sillon d’ADIEU AU LANGUAGE, les dimanche 12 et 19 Avril.




CARTE BLANCHE #2

GODARD - PLUS JEUNE QUE LES JEUNES


Si le film est bon, c’est un idiot, et si le film est mauvais, c’est un prince. JLG

Godard incarne un cinéaste inspiré du personnage de L’Idiot de Dostoïevski, s’entêtant à vouloir faire un film impossible sur la Russie post URSS.

CARTE BLANCHE #1

GODARD - PLUS JEUNE QUE LES JEUNES


On a fait un film avec Anne-Marie Miéville sur les établissements Darty, qui s’appelle LE RAPPORT DARTY. Il nous avait été commandé par Darty. Ils nous avaient dit : « On gagne trop d’argent, tout va trop bien, on perd la tête, on ne sait pas ce qui se passe. » Il faut dire que le directeur était un original… « Pouvez-vous nous dire où on est et qui on est. » On a dit : « Bien sûr. Vous nous donnez deux millions et on fait une cassette d’une heure. On vous fait un audit culturel. » On leur a fait. JLG

ADIEU AU LANGAGE 3D

GODARD - PLUS JEUNE QUE LES JEUNES
EN PRÉSENCE DE FABRICE ARAGNO


Le propos est simple. Une femme mariée et un homme libre se rencontrent. Ils s’aiment, se disputent, les coups pleuvent. Un chien erre entre ville et campagne. Les saisons passent. L’homme et la femme se retrouvent. Le chien se trouve entre eux. L’autre est dans l’un. L’un est dans l’autre. Et ce sont les trois personnes. L’ancien mari fait tout exploser. Un deuxième film commence. Le même que le premier. Et pourtant pas. De l’espèce humaine on passe à la métaphore. Ca finira par des aboiements. Et des cris de bébé. JLG